Reference : Solutions imaginées par les enseignants en éducation physique du secondaire pour lutter ...
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/11915
Solutions imaginées par les enseignants en éducation physique du secondaire pour lutter contre le phénomène de la dispense dans le cours de natation
French
[en] Solutions created by physical education teachers to limit the problem of students' non-participation in swimming courses
Motter, Pascale mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Intervention et gestion en activités physiques et sportives > >]
Maraite, Anne-Aymone [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Intervention et gestion en activités physiques et sportives - Département des sciences de la motricité >]
Cloes, Marc mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Intervention et gestion en activités physiques et sportives >]
Jan-2007
e Journal de la Recherche sur l'Intervention en Éducation Physique et Sport
Institut Universitaire de formation des Maîtres de l'Université Franche-Comté
11
106-119
Yes
International
2105-0821
Besançon
France
[fr] Dispense ; Education physique ; Enseignement secondaire ; Solutions ; Natation
[en] Non participation ; Physical education ; Secondary school ; Solutions ; Swimming
[fr] En Communauté française de Belgique, les professeurs d’éducation physique de l’enseignement secondaire sont actuellement confrontés à une augmentation du nombre d’élèves cherchant à ne pas participer à leurs cours. Ce phénomène atteint des proportions particulièrement préoccupantes dans les cours de natation, avec les classes de filles. Cette étude s’intéresse aux pistes d’actions expérimentées par 50 enseignantes qui ont été interviewées par téléphone. Les réponses ont été classées inductivement dans un système de catégories avec un taux de 97,2% d’accords intra-analystes. Trois types de solutions ont été identifiées : (1) celles qui ont donné des résultats positifs ; (2) celles qui se sont montrées inefficaces et (3) celles que les sujets souhaiteraient tester. Parmi les premières (n = 46), les actions les plus fréquentes se répartissent entre une catégorie coercitive (« menaces/sanctions ») et une catégorie constructive (« Contenu des séances »). Plusieurs autres pistes originales sont discutées. Les solutions s’étant montrées inefficaces s’avèrent étonnamment similaires aux précédentes, mettant en exergue l’extrême variabilité des effets des stimuli pédagogiques. Enfin, il est encourageant de constater que certains enseignants se mobilisent afin de résoudre les problèmes rencontrés sur le terrain. Deux exemples de solutions à expérimenter ont ainsi été identifiés et discutés.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/11915
http://www.fcomte.iufm.fr/niveau2.php?num_menu=3&lien=./niveau_deux/recherche/ejrieps/index.php

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Motter_et_al_2007.pdfPublisher postprint232.57 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.