Last 7 days
Bookmark and Share    
See detailThérapie familiale avec les famille LG: défis et ressources pour le thérapeute
D'Amore, Salvatore ULg

Scientific conference (2015, December 05)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailPoint(s) de rupture : Sartre, Merleau-Ponty, la psychanalyse existentielle
Cormann, Grégory ULg

Conference (2015, December 05)

Detailed reference viewed: 36 (1 ULg)
See detailFéminiser la voix
Morsomme, Dominique ULg; Remacle, Angélique ULg

Scientific conference (2015, December 04)

Dans cet Atelier, nous présenterons la voix du point de vue du genre. En effet, l’Unité Logopédie de la Voix (www.logopedie-voix.be) s’intéresse entre autres à la féminisation vocale chez les personnes ... [more ▼]

Dans cet Atelier, nous présenterons la voix du point de vue du genre. En effet, l’Unité Logopédie de la Voix (www.logopedie-voix.be) s’intéresse entre autres à la féminisation vocale chez les personnes transidentitaires, en processus de changement de genre. Ces personnes ne s’identifiant pas au sexe et au genre qui leur ont été attribués à la naissance, elles éprouvent un désir profond de vivre comme une personne du sexe opposé à leur sexe biologique. Lors du processus de transition où ont lieu les transformations nécessaires au changement de genre, l'orthophonie a pour but d’améliorer la cohérence entre l’apparence de la personne et sa voix. Ainsi, notre recherche se focalise sur ce qui distingue la voix féminine de la voix masculine. Nous visons à développer des stratégies de féminisation vocale, portant sur des paramètres tels que la fréquence fondamentale de la voix, les formants, les contours intonatifs, le débit de parole, le rythme, ou encore le vocabulaire choisi. Féminiser une voix, c’est chercher à comprendre ce qui permet d’en identifier le genre, mais également participer à la construction de l’identité de la personne à part entière. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailThe Belgian Judicial Actors and the Establishment of the Repression and the Civic Purge in the East Cantons
Brüll, Christoph ULg; Van Haecke, Lawrence

Conference (2015, December 04)

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLA RENONCIATION, L’ABDICATION ET LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL
Kéfer, Fabienne ULg

in LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL : ENTRE HARMONISATION ET DISCRIMINATION (2015, December 04)

L’étude, limitée au contexte de la dissolution du contrat de travail, aborde, dans une première partie, la possibilité pour les parties au contrat de travail de renoncer au bénéfice d’une disposition ... [more ▼]

L’étude, limitée au contexte de la dissolution du contrat de travail, aborde, dans une première partie, la possibilité pour les parties au contrat de travail de renoncer au bénéfice d’une disposition, possibilité liée au caractère impératif ou d’ordre de la disposition en cause. Est particulièrement étudié le lien entre le rapport de subordination et la faculté d’abdiquer un droit. Le document effectue ensuite une incursion dans la question de la preuve de la renonciation. La troisième partie passe en revue un large éventail de droits auxquels les parties pourraient être tentées de renoncer : clauses d’écolage, clauses de stabilité d’emploi, renonciation au droit d’invoquer la rupture du contrat de travail en cas d’acte équipollent à rupture ou de préavis nul, renonciation à la durée du préavis ou à l’indemnité en tenant lieu, renonciation au reclassement professionnel, aux droits découlant d’une convention collective, renonciation par un délégué du personnel, renonciation par la voie d’une convention collective, etc. Si la matière reste incertaine à bien des égards, elle est aussi en évolution, tant par l’effet de la jurisprudence que par l’action de la loi, et notamment celle du 26 décembre 2013 dite « statut unique », qui a modifié de manière sensible le champ de la licéité des renonciations au délai ou à l’indemnité compensatoire de préavis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (10 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe fonctionnement exécutif dans le vieillissement normal: Quel rôle accorder aux variables attentionnelles ?
Gilsoul, Jessica ULg; Simon, Jessica ULg; Collette, Fabienne ULg

Conference (2015, December 04)

Introduction. Selon Miyake et al. (2000), le fonctionnement exécutif serait sous-tendu par trois fonctions distinctes - l’inhibition, la flexibilité et la mise à jour - alors que d’autres auteurs (Fisk ... [more ▼]

Introduction. Selon Miyake et al. (2000), le fonctionnement exécutif serait sous-tendu par trois fonctions distinctes - l’inhibition, la flexibilité et la mise à jour - alors que d’autres auteurs (Fisk & Sharp, 2004) suggèrent qu’elles seraient au nombre de quatre (coordination de tâche double). On sait aujourd’hui que l’avancée en âge s’accompagne d’un déclin exécutif. Toutefois, peu d’études ont étudié l’impact de variables non-exécutives (et plus particulièrement attentionnelles) sur la variabilité des performances exécutives dans le vieillissement. Méthode. 114 participants jeunes et 65 participants âgés ont réalisé un ensemble de tâches cognitives évaluant les quatre aspects du fonctionnement exécutif : l’inhibition (Stroop, Anti-saccade, Stop-Signal), la flexibilité (Plus et Moins, Chiffres-Lettres, Global-Local), la mise à jour (Mise à jour sonore, Mise à jour sémantique, Mise à jour de consonnes) et la coordination de tâche double (PASAT, Brown-Peterson, Attention divisée (TEA)). Par ailleurs, nous avons mesuré la vitesse de traitement de l’information (Comparaison de lettres, Stop-signal contrôle, Alerte tonique, Vitesse articulatoire), le fonctionnement attentionnel dans ses aspects d’alerte phasique, d’orientation visuelle externe (Balayage visuel, Motilité oculaire) et d’attention soutenue (Détection d’irrégularités visuelles, Détection de cibles), ainsi que le niveau d’empan. Nous avons tout d’abord comparé les performances des deux groupes sur chacune des tâches exécutives. Pour celles où nous avons observé une différence entre les groupes, nous avons tenté de déterminer si certaines variables non-exécutives pourraient expliquer une part de la variance des performances de nos participants âgés. Résultats. Les comparaisons entre groupes révèlent que les sujets jeunes ont toujours (sauf pour la tâche Stop-Signal) des performances exécutives supérieures à celles des âgés (p<0.01). Lorsque les différentes variables attentionnelles et non-attentionnelles sont introduites dans un modèle de régression multiple stepwise pas à pas, nous observons que les variables attentionnelles expliquent une part significative de la variance pour la tâche Chiffres-Lettres (alerte), la tâche de Mise à jour sémantique (orientation visuelle externe), la tâche de Mise à jour de consonnes (orientation visuelle externe) et la tâche d’attention divisée (alerte et orientation visuelle externe). Discussion. En accord avec de précédentes études, le fonctionnement exécutif décline avec l’âge. Nos résultats indiquent que le déclin de certaines fonctions (mais pas toutes) serait modulé par les capacités attentionnelles. Cette modulation attentionnelle ne serait toutefois pas un processus général, mais dépendrait des caractéristiques propres à chaque tâche. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
See detailParticipation à la table ronde consacrée au financement de la recherche
Cormann, Grégory ULg

Diverse speeche and writing (2015)

Detailed reference viewed: 20 (1 ULg)
See detailL'Atelier, un site pour revitaliser l'iconologie (à partir de J.-C. Bailly)
Hagelstein, Maud ULg

Scientific conference (2015, December 04)

Dans cette proposition, je voudrais me concentrer sur la question du rapport image/langage. Tension au cœur de l’iconologie. Quid du thème (désormais bien connu) de la prédominance du paradigme langagier ... [more ▼]

Dans cette proposition, je voudrais me concentrer sur la question du rapport image/langage. Tension au cœur de l’iconologie. Quid du thème (désormais bien connu) de la prédominance du paradigme langagier sur l’analyse des éléments visuels de la culture ? Quid des nombreux tournants (linguistique, iconique, anthropologique) ? Qu’en est-il de ces multiples changements de paradigmes ? Et surtout : Quid des débats parfois absurdes sur la préséance absolue du visuel sur le verbal (et vice-versa) ? Dans les jalons conclusifs de Le champ mimétique (2005), le problème est mis sur le tapis. Tout en prenant la mesure d’une prolifération exponentielle des images (nous sommes en situation d’hyper-documentation : comme le dit le cinéaste H. Farocki : où qu’on aille aujourd’hui poser sa caméra, on trouve au sol les trous laissés par les trépieds de ceux qui nous ont précédés), les discours actuels portent également le thème d’une « sortie de la représentation ». Rendue à sa matérialité propre, l’image refuse alors son rôle de prestataire de services à l’égard d’un sens préexistant qu’elle ne ferait qu’illustrer/véhiculer. La critique massive énoncée de plus en plus régulièrement par les défenseurs d’une iconologie renouvelée (qui aurait éliminé l’influence néfaste de Panofsky) consiste à montrer que le modèle langagier manque inévitablement le caractère sensible de l’image. Contre la sémiotisation excessive des formes d’expression visuelle, il faudrait donc affirmer une fonction intransitive des images, c’est-à-dire redonner à l’image une épaisseur propre, qui ne renvoie qu’à elle-même . L’image revendique une densité, non langagière, et réclame qu’on la prenne en compte comme telle. Or, selon Bailly, vouloir à tout prix choisir/trancher entre deux manières de faire image (l’image représentative vs l’image non verbale, antéprédicative) nous prive d’une compréhension complexe des jeux qui l’animent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
Full Text
See detailLiver transplantation with extended Milan criteria
DETRY, Olivier ULg

Conference (2015, December 04)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailRetard Pubertaire et Hypogonadisme
VALDES SOCIN, Hernan Gonzalo ULg

Scientific conference (2015, December 04)

Puberté et Hypogonadisme Hypogonadotrope Prof AS Parent & Dr H Valdes-Socin. Le retard pubertaire est une des manifestations cliniques les plus significatives de l’hypogonadisme hypogonadotrope, et un ... [more ▼]

Puberté et Hypogonadisme Hypogonadotrope Prof AS Parent & Dr H Valdes-Socin. Le retard pubertaire est une des manifestations cliniques les plus significatives de l’hypogonadisme hypogonadotrope, et un véritable défi diagnostic pour l’ensemble des cliniciens. Il faut cependant rappeler que l'activité de l'axe hypothalamo-hypohyso-gonadique (HHG) se déroule en plusieurs phases. A leur tour, ces différentes étapes sont une fenêtre diagnostique privilégiée pour suspecter un hypogonadisme. Une première phase d'activité de l’axe HHG se produit lors de la 16ème semaine de vie intra-utérine. Ainsi, le suivi gynécoobstétrique et échographique sont susceptibles de mettre en évidence des anomalies tels qu’un micropénis ou une ectopie testiculaire. La période post-natale immédiate est une deuxième fenêtre d'opportunité pour les pédiatres et les néonatologues, qui peuvent alors diagnostiquer un hypogonadisme hypogonadotrope. Cette période dite de « mini-puberté » se caractérise par une augmentation des gonadotrophines et de la sécrétion des hormones stéroïdes sexuelles. C’est encore opportunité pour ne pas méconnaitre un hypogonadisme, et ainsi ne pas devoir attendre alors la puberté ni une consultation à l’âge adulte pour infertilité. Le phénotype d’hypogonadisme congénitale est variable selon les sexes, d’après l'importance du déficit, et, in fine, selon les différentes anomalies génétiques. Des importantes avancées génétiques réalisées au cours de ces dix dernières années nous ont permis de mieux comprendre l’hypogonadisme hypogonadotrope congénital qui se décline en syndrome de Kallmann, normosmique et syndromes complexes. Très récemment, ces différents diagnostics génétiques sont disponibles au CHU de Liège et seront discutés au cours de cette présentation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (2 ULg)
See detailPreparing physically educated citizens in PE Expectations and practices
Cloes, Marc ULg

Conference (2015, December 04)

Since the end of the 80’s, physical education (PE) is a right for any citizen. Nevertheless, this school subject experienced a crisis expressed by a certain marginalization, a reduction of the curriculum ... [more ▼]

Since the end of the 80’s, physical education (PE) is a right for any citizen. Nevertheless, this school subject experienced a crisis expressed by a certain marginalization, a reduction of the curriculum time allocation, some questioning about the subject status, repeated decreases of material, human and financial resources as well as presence of inadequacies in facility and equipment supply, or a low remuneration of teachers. However, since two decades, the growing recognition of the benefits that society could get out one physically active lifestyle for health leads to a shift in the PE priorities. All around the world, PE teachers have to adapt their programs and teaching strategies in order to prepare physically educated citizens. It seems now essential to propose contents that will be more transferable in the out of school life. PE teachers are now expected to be the corner stones of the promotion of a healthy lifestyle that their students should acquire for their whole life. This attractive vision is not well supported by the literature, mainly when considering the long term effects. Reasons of that lack of achievement have been underlined and solutions are now proposed and implemented. Teachers are recommended to be models, update their knowledge, do networking, become project managers, and behave like real professionals. Moreover, they should foster students’ play and pleasure, achievement and learning, movement, interactions, and autonomy. Physical literacy and accountability became two major guiding principles of PE teaching. PE teachers’ education should rely now on pedagogical cases, communities of practice and action researches. A growing number of examples of good practices is available. In parallel, researchers implement studies aiming to analyse the effects of these initiatives. Using technology like computers, video, tablets, Web-based applications … is considered as a promising approach. [less ▲]

Detailed reference viewed: 71 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailImpact du format du test sur la recollection et la familiarité dans le vieillissement normal et le trouble cognitif léger de type amnésique
Simon, Jessica ULg; Gilsoul, Jessica ULg; SALMON, Eric ULg et al

Conference (2015, December 04)

Les tâches de reconnaissance à choix-forcé et oui/non ont largement été utilisées dans l’évaluation de la mémoire. Selon Norman et O’Reilly (2003), le format oui/non ferait davantage intervenir la ... [more ▼]

Les tâches de reconnaissance à choix-forcé et oui/non ont largement été utilisées dans l’évaluation de la mémoire. Selon Norman et O’Reilly (2003), le format oui/non ferait davantage intervenir la recollection alors que le format à choix-forcé favoriserait la comparaison du sentiment de familiarité associé à chaque item et la sélection du plus familier. L’objectif de cette étude est d’explorer l’impact du format du test sur la recollection et la familiarité au travers du vieillissement normal et pathologique. Septante participants jeunes (18 - 30 ans), 65 participants jeunes-âgés (55 - 69 ans), 53 participants âgés-âgés (70-85 ans) et 13 patients présentant un trouble cognitif léger amnésique (55-82 ans) ont réalisé deux tâches de reconnaissance. Pour chaque tâche, lors de l’encodage, nous avons présenté, à deux reprises, 25 images à mémoriser. Dans la tâche de reconnaissance à choix forcé, les participants devaient reconnaitre parmi trois images très semblables celle qui a été vue précédemment. Dans la tâche de reconnaissance oui/non, les items étaient présentés successivement et les participants devaient reconnaitre ceux présentés à l’encodage. Pour chaque item reconnu, les participants devaient fournir un jugement Remember/Know/Guess. Les ANOVA Groupe x Format à mesures répétées sur la dernière variable (p<0,05) ont révélé que les jeunes avaient de meilleures performances en reconnaissance (score d’) que les jeunes-âgés, qui ont eux-mêmes de meilleures performances que les âgés-âgés et les patients. En outre, les jeunes utilisent plus souvent le sentiment de familiarité pour reconnaître les images étudiées que les participants âgés et les patients. De plus, les participants jeunes-âgés utilisent plus souvent la familiarité que les participants âgés-âgés, alors qu’il n’y a pas de différence entre ceux-ci et les patients. Cependant, les fausses alarmes associées à la familiarité augmentent progressivement dans le vieillissement et la pathologie. L’utilisation de la recollection est progressivement réduite avec l’âge et altérée dans la pathologie. Enfin, les jeunes tendent à utiliser plus souvent la recollection dans la tâche à choix-forcé (p=0,055), alors qu’il n’y a pas de différence pour les autres groupes. Tous ces résultats suggèrent que le vieillissement normal s’accompagne d’un déclin progressif de la recollection et de la familiarité. Dans le vieillissement pathologique, on observe des performances similaires au groupe le plus âgé en reconnaissance malgré un déficit de recollection. Les patients utilisent la familiarité autant que les deux groupes âgés bien que les taux de fausses alarmes soient plus importants, suggérant une utilisation privilégiée mais inadéquate de ce processus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (6 ULg)
See detailHomoparentalité: stress et développement de la famille
D'Amore, Salvatore ULg

Conference (2015, December 04)

Detailed reference viewed: 17 (0 ULg)
Full Text
See detailPapyrus à vendre, papyrus à éditer : plaidoyer pour la traçabilité en papyrologie
Marganne, Marie-Hélène ULg

Conference (2015, December 04)

Plaidoyer pour la traçabilité en papyrologie, spécialement dans le cas des deux nouveaux papyrus de Sappho édités récemment.

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
See detailLes marqueurs biologiques de l'arthrose : de la découverte à l'industrialisation
Henrotin, Yves ULg

Scientific conference (2015, December 04)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)