Last 7 days
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailAdresse, opinion et responsabilité : un modèle de la subjectivation en public
Servais, Christine ULg

in Questions de Communication (2017)

Cet article interroge la relation entre « publics » et « collectifs » et en propose un modèle de description à caractère phénoménologique. Après un examen des implications politiques des modèles auxquels ... [more ▼]

Cet article interroge la relation entre « publics » et « collectifs » et en propose un modèle de description à caractère phénoménologique. Après un examen des implications politiques des modèles auxquels sont susceptibles de se référer les théories de la réception médiatique, on tente d’élaborer, à partir du travail de Stiegler, de Rancière et de Derrida, une approche de la réception qui permet de décrire à la fois l’émancipation et la domination, cette alternative étant l’un des points de butée des théories de la réception. Le critère déterminant est ici l’adresse, considérée comme la traduction en termes phénoménologiques de l’énonciation. La réception est alors envisagée comme une réponse à une adresse. Cette conception de l’énonciation rend compte de la dimension politique d’une réception médiatique où l’identité sociale est désormais indexée sur notre identité de destinataires de dispositifs médiatique, c’est-à-dire de publics [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
See detailL'intervention du support. Espaces et cadrages de la communication artistique. Cinéma, théâtre, édition, jeu vidéo
Servais, Christine ULg; Durand, Pascal ULg

Book published by Presses de L'Université de Liège (2017)

A travers l'analyse de cas particuliers relatifs à différentes formes médiatiques, l'ouvrage s'attache à montrer l'importance qu'il y a à considérer les supports de reproduction et de diffusion des ... [more ▼]

A travers l'analyse de cas particuliers relatifs à différentes formes médiatiques, l'ouvrage s'attache à montrer l'importance qu'il y a à considérer les supports de reproduction et de diffusion des oeuvres en tant que dispositifs participant à la production de leurs significations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes Grecs ont-ils étudié le latin ? Quelques témoignages littéraires datant du Haut-Empire
Rochette, Bruno ULg

in Favreau-Linder, Anne-Marie; Lalanne, Sophie; Vix, Jean-Luc (Eds.) Passeurs de culture (2017)

Detailed reference viewed: 38 (3 ULg)
See detailIntroduction
Fagnart, Laure ULg; Lecocq, Isabelle

in Fagnart, Laure; Lecocq, Isabelle (Eds.) Francis I and the Artists of the North (1515-1547) (2017)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
See detailFrancis I and the Artists of the North (1515-1547)
Fagnart, Laure ULg; Lecocq, Isabelle

Book published by Picard (2017)

Whereas the exchanges between Francis I and Italy have attracted much attention, the King’s relations with the old Southern Netherlands, as rich and complex, have not been carefully studied. The book ... [more ▼]

Whereas the exchanges between Francis I and Italy have attracted much attention, the King’s relations with the old Southern Netherlands, as rich and complex, have not been carefully studied. The book "Francis I and Artists of the North (1515-1547)" aims to fill this gap by considering the interest of the King of France - in artists and musicians from the old Southern Netherlands and their works. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (0 ULg)
See detailLouise de Savoie. The King's Mother
Fagnart, Laure ULg; Winn, Mary Beth

in Broomhall, Susan (Ed.) Women and Power at the French Renaissance Court (2017)

Louise de Savoie occupies a singular place at the French royal court : neither queen nor queen-mother, but mother of the King, she nonetheless played a prominent role in the political and cultural affairs ... [more ▼]

Louise de Savoie occupies a singular place at the French royal court : neither queen nor queen-mother, but mother of the King, she nonetheless played a prominent role in the political and cultural affairs of France. Daughter of Philippe de Bresse, duc de Savoie, she was raised at the court of her aunt, Anne de France, and married in 1488 at age 11 to Charles d’Angoulême, head of a cadet branch of the royal house of Valois. At Cognac where the couple resided, she gave birth to her illustrious children, Marguerite in 1492, and François in 1494. After the sudden death of her husband in 1496, she was herself still too young to be appointed their official guardian. Obliged to share that responsibility with Louis d’Orléans who became king in 1498, the young widow nonetheless asserted her authority in their education. How she succeeded in establishing her place at court, while her son, at first a distant heir to the throne, rose to be king in 1515, can be viewed through her astute patronage of arts and letters. Keenly aware of the power of books and images, Louise multiplied commissions that would reinforce her own position and that of her family and entourage, striving to align herself with illustrious women, past and present. Identified with “Dame Prudence” as she overcame obstacles and rivals, Louise de Savoie’s tenacious devotion to her children culminated in power that was fully recognized in the appointment of « Madame » as Regent of France. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLiguarum diuersitas. Réflexions sur l’expérience du multilinguisme dans l’Antiquité gréco-romaine
Rochette, Bruno ULg

in Perrin-Saminadayar, Eric (Ed.) Le multilinguisme dans la méditerranée antique (2017)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailWorld-System Analysis 2.0: Globalized Science in Centers and Peripheries
Delvenne, Pierre ULg; Kreimer, Pablo

in Tyfield, David; Lave, Rebecca; Randalls, Samuel (Eds.) et al Handbook of the Political Economy of Science (2017)

Detailed reference viewed: 25 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe mythe de la donation de sens. Motivation de la noèse par le donné
Leclercq, Bruno ULg

in Pradelle, Dominique (Ed.) Intentionalité, sens, psychologisme (2017)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSémiotique et logique
Badir, Sémir ULg; Leclercq, Bruno ULg

in Biglari, Amir; Roelens, Nathalie (Eds.) Sémiotique en interface (2017)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailSilica or Coal ? Design and Implementation of Dust Prevention in the Collieries in Western Economies, ca. 1930-1980
Geerkens, Eric ULg

in Rosental, Paul-André (Ed.) Dust to Dust. A World History of Silicosis (2017)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
See detailSartre, une anthropologie politique
Cormann, Grégory ULg

Book published by Peter Lang (2017)

Detailed reference viewed: 174 (18 ULg)
Peer Reviewed
See detail"Des muets qui veulent parler". Lectures politiques, des Temps Modernes à L'Idiot de la famille
Cormann, Grégory ULg

in Bolmain, Thomas; Cormann, Grégory (Eds.) Politiques de la littérature. Bourdieu, Sartre, Foucault (2017)

Detailed reference viewed: 38 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Tourist on the farm: a 'muddled' image
Dubois, Charline ULg; Cawley, Mary; Schmitz, Serge ULg

in Tourism Management (2017), 59

Agritourism is promoted as a method of offsetting decline in farm incomes, and is defined in different ways which creates difficulties in attracting tourists. The present research contributes to a better ... [more ▼]

Agritourism is promoted as a method of offsetting decline in farm incomes, and is defined in different ways which creates difficulties in attracting tourists. The present research contributes to a better understanding of agritourism, based on evidence in Wallonia (Belgium) and Luxembourg. It does so by studying the image held by four groups of actors: (i) farmers who provide ‘agritourist’ experiences; (ii) promotional organisations; and tourists who both (iii) have and (iv) have not engaged in agritourism. Agritourism is a muddled concept between realities and stakeholder expectations but opportunities exist for targeting particular niche interests. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlanetary Sapce Weather: Scientific Aspects and Future Perspectives
Plainaki; Lilensten; Radioti, Aikaterini ULg et al

in Space Science Reviews (2017)

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
See detailFormation syndicale à la communication
Geuens, Geoffrey ULg; Hambye, Philippe; Gobin, Corinne

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailIntroduction à la perspective en première personne : le cas de l’anorexie
Englebert, Jérôme ULg

Conference (2016, December 15)

La distinction des perspectives en première et troisième personnes est un apport récent et décisif de la phénoménologie à la psychopathologie (Parnas, Sass & Zahavi, 2012). La perspective en troisième ... [more ▼]

La distinction des perspectives en première et troisième personnes est un apport récent et décisif de la phénoménologie à la psychopathologie (Parnas, Sass & Zahavi, 2012). La perspective en troisième personne, campée par les dernières versions du DSM ou par l’evidence based medicine, consiste en l’attribution depuis une position externe de signes cliniques repérés indépendamment du ressenti exprimé par le patient. L’exemple typique de ces signes est le délire et l’hallucination du schizophrène. Ces symptômes cristallisent les difficultés qu’éprouve le sujet à se reconnaitre affecté du trouble (l’anosognosie), et ce point est considéré par les modèles dominants comme une cible thérapeutique prioritaire. La visée de ces techniques, orthopédiques et psycho-éducatives, est que le patient parvienne à « reconnaitre » sa maladie. Selon cette perspective en troisième personne, il est attendu qu’il adopte, intègre la position propre à son évaluateur, et externe à sa subjectivité intrinsèque. La démarche opposée, celle de la prise en considération d’une perspective en première personne, interroge, considère et concentre son attention sur l’expérience subjective exprimée par le patient. Si l’on reprend l’exemple princeps de la schizophrénie, ce sont la « perte de l’évidence naturelle » des choses, un « trouble du sens commun » ou un « sentiment de diminution du soi » que verbalisent les patients. Ces signes cliniques, révélant l’expérience du soi, deviennent l’élément psychopathologique structurant et mettent en évidence une manière d’être-au-monde, ici schizophrénique. Le pari de cette journée d’étude consacrée à l’anorexie est de chercher à appliquer ce passage vers une perspective compréhensive en première personne pour les sujets affectés de ce trouble. Des travaux pionniers en la matière, bien que ne se réclamant pas de la phénoménologie, sont certainement ceux du psychiatre éthologue liégeois Albert Demaret (1979). Celui-ci, suggère, de façon quelque peu déconcertante, de ne plus focaliser l’attention prioritairement sur l’aspect purement médical relatif à la perte de poids et au refus alimentaire. Le comportement qui retient particulièrement son attention est l’altruisme (souvent alimentaire), qu’il considère comme « la composante la plus fondamentale du syndrome » (p. 152). Outre le fait de révéler les composantes adaptatives du trouble, son étonnant modèle permet d’entrer en consonance avec le discours des patients anorexiques qui, bien souvent, ne perçoivent pas leur minceur (mécanisme de déni) ou expriment que leur problématique ne se situe pas, selon eux, dans leur sous-alimentation. L’anosognosie anorexique et cet effroyable tendance à se priver d’alimentation au risque de mettre sa vie en danger, si l’on ouvre la porte à la perspective en première personne – si on laisse la parole au sujet –, laissent la place à un besoin (dont l’excessivité peut être reconnue) de s’occuper des autres, de les nourrir, mais aussi une hyper-attention au regard qu’on leur porte. L’investissement émotionnel et corporel des relations est souvent présenté comme étant insatisfaisant, voire comme étant l’élément moteur de leur mal-être. Ce pas de côté de la vision omnisciente du médical, assumant une remise en cause du pouvoir de domination qu’entraine la perspective en troisième personne, se révèle être un outil psychothérapeutique tout à fait pertinent. Il désacralise le problème de l’anosognosie, remet en cause le déni (ce mécanisme devient également celui de l’entourage de l’anorexique qui ne peut percevoir le surinvestissement altruiste), et ouvre la voie à une perspective intersubjective, co-construite. Cette journée d’étude a pour ambition de mettre en lumière cette préoccupation pour l’éprouvé anorexique, évoquer les modes de communication de ces patients et laisser place au discours qu’ils ont souvent du mal à livrer. Il se révèle que les apports de disciplines comme la philosophie ou l’anthropologie, ainsi que ceux de la pratique clinique sont des détours essentiels à ce programme d’étude. Nous discuterons également du symptôme anorexique lorsqu’il est secondaire à un psychotraumatisme (quelle place cette tendance à la restriction vient combler dans l’expérience de vie du sujet traumatisé). Cette journée est ouverte tant aux praticiens de terrain et personnes intéressées par les matières cliniques qu’aux chercheurs universitaires en sciences humaines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (3 ULg)