Last 7 days
Bookmark and Share    
Full Text
See detailA tale of two anomalies. A paternal duplication and a maternal deletion of 15q13
BULK, Saskia ULg; Decortis, Thierry ULg; Rondia, G et al

Poster (2015, March 06)

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)
Full Text
See detailMUNIX
WANG, François-Charles ULg

Conference (2015, March 06)

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPre-employement examination for low back risk in workers exposesd to manual handling of loads : French guidelines
PETIT, Audrey; ROUSSEAU, Sandrine; HUEZ, Jean-François et al

in International Archives of Occupational and Environmental Health (2015)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
See detailJeu, livre et imaginaire
Barnabé, Fanny ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Communication sur les rapports entre livre et jeu et sur la place du jeu en bibliothèque.

Detailed reference viewed: 21 (4 ULg)
See detailSubjectivations politiques et épreuve de soi. Le cas Sartre/Fanon
Cormann, Grégory ULg

Scientific conference (2015, March 05)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
See detailDiagnostic microbiologique des infections respiratoires virales en Pédiatrie
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2015, March 05)

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
See detailLe plastique dans les océans, la Méditerranée est-elle menacée?
Collignon, Amandine ULg; Hecq, Jean-Henri ULg; Goffart, Anne ULg

Scientific conference (2015, March 05)

Detailed reference viewed: 21 (0 ULg)
Full Text
See detailProjet SYLOS en région liégeoise-Rapport d'activités 2014
Belche, Jean-Luc ULg; Duchesnes, Christiane ULg; Buret, Laetitia ULg et al

Report (2015)

Le modèle SYLOS (Système Local de Santé) est un modèle de concertation structurée entre représentants des deux lignes de soins d’un territoire. Il vise, au départ d’incidents critiques, à améliorer le ... [more ▼]

Le modèle SYLOS (Système Local de Santé) est un modèle de concertation structurée entre représentants des deux lignes de soins d’un territoire. Il vise, au départ d’incidents critiques, à améliorer le travail des professionnels au bénéfice des patients. Le projet de 2014 consistait en deux volets et c’est sur cette base que le présent rapport est structuré : d’une part, la poursuite des activités entamées entre le Centre Hospitalier Régional de la Citadelle et le cercle de médecine générale, et, d’autre part, un nouveau champ de travail pour envisager l’implication des autres professionnels de la première ligne dans le processus SYLOS. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (6 ULg)
See detailPolymeric synthetic antidote
Grandfils, Christian ULg; Sevrin, Chantal ULg; Flebus, Luca ULg

Patent (2015)

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
See detailLa question des normes dans les situations de plurilinguismes
Defays, Jean-Marc ULg; Meunier, Deborah

Scientific conference (2015, March 05)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Full Text
See detailAuguste et Rome dans la perception des premiers chrétiens
Fialon, Sabine ULg

Scientific conference (2015, March 05)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
See detailLa détermination du débit de filtration glomérulaire. Aspects biologiques
CAVALIER, Etienne ULg

Conference (2015, March 05)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
See detailEtude de la flore spontanée de la carrière de Loën (Belgique) pour de futures restaurations
Pitz, Carline ULg; Monty, Arnaud ULg; Piqueray, Julien et al

Conference (2015, March 04)

Afin de maximiser le potentiel de biodiversité d’une carrière en fin d’exploitation deux options s’offrent au gestionnaire : (1) laisser les espèces recoloniser spontanément le site, (2) mettre en œuvre ... [more ▼]

Afin de maximiser le potentiel de biodiversité d’une carrière en fin d’exploitation deux options s’offrent au gestionnaire : (1) laisser les espèces recoloniser spontanément le site, (2) mettre en œuvre des appuis techniques à la restauration d’écosystèmes. Une méthode hybride associant une recolonisation naturelle et une assistance technique peut également être une opportunité pour le gestionnaire. La recolonisation spontanée des carrières peut, dans certains cas, créer une mosaïque d’habitats diversifiés pour des coûts faibles par rapport à des projets de réhabilitation ou de restauration couteux. Toutefois, l’intérêt biologique des habitats issus de successions spontanées peut fortement varier d’un site à l’autre en fonction de l’historique de gestion, des conditions climatiques et édaphiques locales, de l’isolement du site dans le paysage et du pool régional d’espèces présentes. Afin d’évaluer la nécessité ou non de mise en œuvre d’une restauration active d’habitats en carrière, il est nécessaire de caractériser les habitats issus de la succession spontanée ainsi que leur valeur biologique. L’évaluation de l’intérêt biologique d’un habitat prend en compte à la fois la diversité biologique locale (diversité alpha) et l’originalité des communautés présentes par rapport à un référentiel paysager (diversité béta). Ce projet a pour objectif de caractériser la flore recolonisant spontanément les zones xériques non exploitées dans une carrière située en Belgique (Loën, en région wallonne), du point de vue de la diversité spécifique et de la fonctionnalité écologique. Les communautés végétales ont été caractérisées au sein du site de Loën (diversité alpha) et d’un ensemble d’autres carrières représentatives de la diversité des contextes géographiques des carrières calcaires en Région wallonne (diversité béta). [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (34 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHow do harpacticoid copepods colonize detrital seagrass leaves?
Mascart, Thibaud ULg; Agusto, Laura; Lepoint, Gilles ULg et al

in Marine Biology (2015), 162(5), 929-943

An experiment was carried out investigating the colonization ability and specific pattern of copepods towards a provisional benthic habitat. Since copepods are known to disperse passively and actively ... [more ▼]

An experiment was carried out investigating the colonization ability and specific pattern of copepods towards a provisional benthic habitat. Since copepods are known to disperse passively and actively, the experiment aimed to investigate the pool of colonizers of macrophytodetritus and the species-specific active colonization pathways. The experiment was performed in a Mediterranean seagrass Posidonia oceanica meadow on defaunated macrophytodetritus accumulations (mainly dead seagrass leaves) for two time intervals (24 h and 96 h). Active colonization by copepods, independently of their adjacent potential source pool habitat (bare sandy sediments, P. oceanica canopy, water column and macrophytodetritus) occurred within 24 h. Natural densities (as in the control treatments) were only reached by active colonization through the water column. Both neither diversities nor species composition of natural macrophytodetritus were ever reached by one single migratory pathway, therefore only a combination of interstitial migration and water column migration can explain the species occurrence under natural condition. Moreover, every potential adjacent source pool habitat, contributed species to the newly colonized macrophytodetritus. However, the main colonizers were mostly species with good swimming capabilities. The diverse pool of species present in the newly colonized macrophytodetritus underlines the complex communities and dispersion capabilities of copepods. Hence, macrophytodetritus possesses the potential ability to be a colonizer source pool for every adjacent habitat and thus behaves as a copepod hub for the entire seagrass ecosystem. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (6 ULg)
See detailIconologie critique : présentation de la méthode, initiation aux débats scientifiques contemporains, mise en pratique
Hagelstein, Maud ULg

Scientific conference (2015, March 04)

Cadre problématique : Evocation brève des débats actuels sur la question de l’image. Warburg et Panofsky (modèle et repoussoir) sont souvent mis dos à dos : l’un est sauvé (et connaît d’ailleurs ... [more ▼]

Cadre problématique : Evocation brève des débats actuels sur la question de l’image. Warburg et Panofsky (modèle et repoussoir) sont souvent mis dos à dos : l’un est sauvé (et connaît d’ailleurs aujourd’hui un certain effet de mode) quand l’autre est désavoué. On a reproché à l’iconologie panofskienne d’étudier les contenus symboliques (le quoi visé par l’œuvre) sans se soucier suffisamment de la manière dont ces contenus sont amarrés au sensible (le comment). Or, ce qu’on cherche aujourd’hui, c’est de décrire ce qui fait la spécificité de l’image, à savoir : une expression symbolique non verbale dont la matérialité directement visible affecte la production du sens. Autrement dit : la forme de présentation choisie influence directement la signification des œuvres visuelles. Pour reprendre l’argument de certains, ce ne serait pas le cas du langage verbal : la frappe d’un texte n’affecte a priori pas son sens – changer la police ou la taille des caractères n’altère pas le message (on pourrait bien entendu déstabiliser cette idée, mais on comprend néanmoins la proposition). On reproche encore à cette méthode de se limiter excessivement au contenu intrinsèque de l’image sans voir qu’elle est toujours branchée sur son dehors. S’il y a (une avancée majeure) un acquis de la théorie de l’image actuelle, c’est celui-là : la signification de l’image serait moins dans l’image elle-même que dans le tissu de relations (intersubjectives, pragmatiques, institutionnelles ) qu’elle entretient avec l’extérieur. D’où l’intérêt grandissant pour les usages, pour l’efficacité de l’image et pour les perspectives anthropologiques. Si on veut saisir la logique de l’image (sa logique spécifique), il faut la comprendre sans l’isoler du réseau dans lequel elle s’inscrit (on va voir que cette exigence était déjà chez Warburg qui a travaillé à mettre en valeur l’efficacité politique, sociale et institutionnelle des œuvres). Aujourd’hui, plusieurs théoriciens de l’image réclament donc une critique renouvelée de l’iconologie, qui ne s’appuierait plus sur le paradigme langagier. Une image ne fonctionne pas comme un texte. On pourrait dire qu’elle est à la fois sous-déterminée et surdéterminée. Surdéterminée : L’image ne se laisse pas ramener à un ensemble fini de signifiants. En elle, toutes les dimensions sont susceptibles d’affecter le sens, d’intervenir dans la construction du sens : le tracé, l’épaisseur, les accidents de la matière, les contrastes, etc. L’image peut donc potentiellement être chargée de significations multiples (un ex. me permettra de l’évoquer). Sous-déterminée : il n’y a image au sens fort que lorsqu’un regard construit une représentation à partir d’elle et qu’elle rencontre une « conjoncture » (un ensemble de circonstances par rapport auxquelles elle se détermine). Il y aurait donc une « lacune » ou une « incomplétude » constitutive de l’image. Elle est toujours réarticulée, prise dans une construction. Voilà un peu le cadre problématique dans lequel on est aujourd’hui – et à partir duquel je pourrais décrire la méthode de Warburg. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (3 ULg)