Last 7 days
Bookmark and Share    
Full Text
See detailPRP & arthrose
Kaux, Jean-François ULg

Conference (2017, June 02)

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans le traitement de diverses pathologies arthrosiques semblent se développer comme un nouveau traitement de pointe. Sur base de ce constat, nous avons ... [more ▼]

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans le traitement de diverses pathologies arthrosiques semblent se développer comme un nouveau traitement de pointe. Sur base de ce constat, nous avons relevé dans la littérature, les conditions de protocoles d’optimisation du traitement du PRP dans les lésions cartilagineuses. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (2 ULg)
Full Text
See detailIntérêt de la cryothérapie chez le sportif
Kaux, Jean-François ULg

Conference (2017, June 02)

La thérapie par le froid est couramment utilisée comme une procédure pour soulager les symptômes douloureux, particulièrement dans les maladies inflammatoires. La cryothérapie corps entier consiste en une ... [more ▼]

La thérapie par le froid est couramment utilisée comme une procédure pour soulager les symptômes douloureux, particulièrement dans les maladies inflammatoires. La cryothérapie corps entier consiste en une exposition à l’air très froid (maintenue entre -110 °C et -140 °C) en cryochambre spéciale, généralement pendant 2 minutes. En médecine sportive, la cryothérapie corps entier a gagné en popularité comme méthode améliorant la récupération ou accélérant la guérison des blessures. Malheureusement, il n’y a peu de documents relatifs à l’application de ce traitement chez les athlètes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe diachrony of polysemy networks. Cognitive and cultural motivations for the semantic extension of time-related lexemes in Ancient Greek and Ancient Egyptian – Coptic
Georgakopoulos, Athanasios ULg; Polis, Stéphane ULg

Conference (2017, June 02)

This paper aims at contrasting the semantic extension of time-related lexemes in Ancient Greek and Ancient Egyptian – Coptic in order to identify shared cognitive motivations and to assess the potential ... [more ▼]

This paper aims at contrasting the semantic extension of time-related lexemes in Ancient Greek and Ancient Egyptian – Coptic in order to identify shared cognitive motivations and to assess the potential impact of cultural factors on the evolution of this lexical field in both languages. In doing so we first take as a point of departure semantic networks inferred from synchronic polysemy data in large language samples, such as Youn et al. (2016) and CLICS (List et al., 2014). In a second step, we identify the lexemes that lexicalize meanings associated with DAY/DAYTIME/TIME in Ancient Greek (8th – 1st c. BC) and Ancient Egyptian (26th c. BC – 10th c. AD), two languages with significant diachronic material. The data are extracted from dictionaries, grammars, and from the Perseus digital library (http://www.perseus.tufts.edu/hopper/) for Ancient Greek, and from the Thesaurus Linguae Aegyptiae (http://aaew.bbaw.de/tla/), the Ramses corpus (http://ramses.ulg.ac.be), and Coptic etymological dictionaries for Ancient Egyptian. Based on this diachronic material we describe the semantic extensions of time-related lexemes and map them onto the synchronic polysemy networks. In a final step, our results are checked against The Catalogue of Semantic Shifts in the Languages of the World (http://semshifts.iling-ran.ru/). Fig. 1 exemplifies how meaning extension may be added to polysemy networks. A diachronic analysis reveals that, for the Ancient Greek lexical unit hṓra, the meaning ‘time’ is historically prior to the meaning ‘hour.’ Accordingly, we may add a directed arrow representing the directionality of change from ‘time’ to ‘hour.’ Similarly, Ancient Egyptian data points to an extension of the polysemy network of the lexical unit tr – originally meaning ‘time,’ ‘moment in time’ – to ‘season’ (cf. Coptic ⲧⲏ tê ‘time, season’). One can then describe the cognitive motivations (e.g., metaphor, metonymy, etc.) for meaning extensions and analyze the cultural factors underlying the observed evolutions. In the case of the Greek word hṓra, for instance, a metonymic motivation between TIME and HOUR could be established. Finally, the analysis can be refined by searching in the corpus bridging contexts that allow such extensions of the polysemy networks of content items. The approach adopted here is closely connected to the semantic map method, which has recently shifted its focus from the study of the polysemic patterns of grammatical morphemes (in this respect, see, e.g., Haspelmath, 2003) to the study of lexical items (e.g., François, 2008, Perrin, 2010, Wälchli and Cysouw 2012, and Georgakopoulos et al., 2016). As such, our paper has also a methodological bearing on the semantic map model, both because of its focus on content words and on diachrony (see van der Auwera, 2008; Narrog, 2010; Luraghi, 2014; Juvonen and Koptjevskaja-Tamm, 2016). All things considered, this diachronic take on the polysemic networks of lexemes belonging to a particular semantic domain offers a new perspective on dealing with the question of the directionality of meaning change. [less ▲]

Detailed reference viewed: 124 (9 ULg)
See detailAccessibilité/disposition au traitement et processus de désistance : articulation des principes théoriques du Good Lives Model à la réalité clinique
Devillers, Bérengère ULg; Henrard, Noémie ULg; Corneille, Serge ULg

Conference (2017, June 02)

Le Good Lives Model (GLM) s’attèle au développement et à l’amélioration du bien-être et d’une identité personnelle positive en tenant compte des caractéristiques de l’environne- ment. Il s’agit notamment ... [more ▼]

Le Good Lives Model (GLM) s’attèle au développement et à l’amélioration du bien-être et d’une identité personnelle positive en tenant compte des caractéristiques de l’environne- ment. Il s’agit notamment de guider l'individu dans l’élaboration d’un plan de vie en prenant en compte ses besoins humains fondamentaux ainsi que les ressources et compétences nécessaires pour y arriver. Le G.L.M. va donc inciter l’acquisition de ressources et la réduc- tion de la récidive, en tant que celle-ci constitue un obstacle au bien-être et à l’accomplisse- ment personnel. Plus spécifiquement, le G.L.M. est efficace pour surmonter certaines limites inhé- rentes aux approches traditionnelles grâce, notamment, au soutien du processus de désis- tance, fruit d’interactions complexes entre des facteurs subjectifs, environnementaux et sociaux, et à l’amélioration de la disposition/accessibilité au traitement qui renvoie à la présence de caractéristiques (états et dispositions) dans le chef de l’usager, mais aussi de la situation thérapeutique. Il est donc de la responsabilité des intervenants d’adapter leurs traitements aux besoins des usagers plutôt que d’exiger des usagers qu’ils adaptent leurs besoins aux compétences limitées des intervenants. Lors de cette communication, nous souhaitons, d’une part, articuler ces différents repères théoriques à un suivi thérapeutique, d’un auteur d’infractions à caractère sexuel, réalisé en milieu pénitentiaire et, d’autre part, interroger et souligner les effets potentiels de la posture professionnelle sur les facteurs subjectifs impliqués dans la désistance. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (7 ULg)
Peer Reviewed
See detailThéories implicites de personnalité et mécanismes de désengagement moral : Analyse différentielle des cognitions d’auteurs présumés selon la culpabilité auto-révélée et la qualification judiciaire des faits d’infractions sexuelles sur mineurs
Garcet, Serge ULg

Conference (2017, June 02)

Les unités cognitivo-affectives qui sous-tendent l’adaptation à l’environnement, et particulièrement les mécanismes d’évaluation, de réflexion et de régulation des comportements et de leurs conséquences ... [more ▼]

Les unités cognitivo-affectives qui sous-tendent l’adaptation à l’environnement, et particulièrement les mécanismes d’évaluation, de réflexion et de régulation des comportements et de leurs conséquences, sont des variables à prendre en compte lorsque l’on aborde le passage à l’acte et la réitération des comportements d’agression sexuelle. Une meilleure compréhension de ces processus et de leurs contenus (catégorisations, théories implicites de personnalité, scripts, schémas) affine l’approche des comportements d’agression sexuelle. Elle améliore également l’intervention judiciaire, par une meilleure prise en compte des risques potentiels, et l’action thérapeutique par l’identification de leviers susceptibles d’initier le changement. Parmi ces mécanismes autorégulateurs, les processus de justification et de reconstruction cognitive qui inhibent les comportements perçus comme immoraux (Sykes et Matza ; Bandura & al. ; Barriga et Gibbs ), et regroupés sous le label de « mécanismes de neutralisation morale » sont particulièrement intéressants puisqu’ils ont pour fonction d’atténuer la dissonance cognitive chez l’auteur et rendre acceptable voire légitimer les comportements d’agressions sexuelles. Ces mécanismes de désengagement peuvent être identifiés au travers des théories implicites de personnalité (TIP) observables dans les discours des auteurs à l’égard de leurs victimes. La présente étude a consisté à analyser un ensemble de 470 corpus de justifications recueillis lors des premières auditions policières de 60 auteurs présumés d’infractions à caractère sexuel sur mineurs, en aveu ou non, afin d’identifier les différentes représentations (TIP) auxquelles ils ont eu recours dans le but d’envisager comment ces représentations implicites alimentent par leurs contenus les processus cognitifs de désengagement moral. La qualification présumée des faits et le moment judiciaire (information ou instruction) durant lequel se déroule l’audition ont aussi été pris en compte afin de mesurer l’éventuelle incidence de ces variables sur les modes préférentiels de justification et de neutralisation. Chacune des auditions a été analysée au moyen d’une grille d’interprétation construite sur la base des théories implicites de la personnalité consacrées aux agresseurs sexuels de Ward & Keenan (1999). 470 corpus ont été identifiés et regroupés selon les différentes théories implicites de personnalité du modèle de Ward & Keenan. Les différents corpus ont également été croisés avec les échelles des cognitions d’Abel & al. (1989) et les formes du déni (Facets of Sexual Offender Denial - FoSOD) de Schneider et Wright (2001). Dans un second temps, les différents contenus implicites associés aux corpus ont été mis en perspective avec les mécanismes de neutralisation morale mais aussi avec la nature des faits reprochés, le moment judiciaire et la présence d’aveu ou non afin de dégager d’éventuels modes préférentiels de désengagement. Les résultats obtenus mettent en évidence l’existence de différents processus de justification qui sont autant d’illustration des processus de désengagement moral des auteurs d’infraction à caractère sexuel que ce soit dans une perspective d’atténuation de la culpabilité face au système judiciaire ou de réduction de la dissonance cognitive. Il existe également des profils différentiels de théories implicites de personnalité et de processus de neutralisation morale entre les sujets selon qu’ils soient en aveux ou non et selon la qualification des faits incriminés. Le moment de la procédure durant lequel le sujet a été auditionné n’a par contre pas d’impact. L’étude contribue ainsi au développement d’outils psychométriques susceptibles de rendre compte de la façon dont les auteurs d’infractions sexuelles se représentent et justifient leurs comportements à l’égard des victimes mais elle ouvre également des perspectives par rapport à l’analyse que nous pouvons faire du discours de l’auteur, de son éventuelle crédibilité par la prise en compte des mécanismes préférentiels de désengagement de sa responsabilité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPensées défaitistes chez les personnes atteintes d'une schizophrénie et présentant des symptômes négatifs persistants
Thonon, Bénédicte ULg; Laroi, Frank ULg

Poster (2017, June 02)

Intro : Les symptômes négatifs de la schizophrénie, particulièrement ceux concernant le dé ficit motivationnel, sont associés à un faible fonctionnement quotidien. Ces symptômes se sont montré liés à des ... [more ▼]

Intro : Les symptômes négatifs de la schizophrénie, particulièrement ceux concernant le dé ficit motivationnel, sont associés à un faible fonctionnement quotidien. Ces symptômes se sont montré liés à des attitudes dysfonctionnelles, telles que les pensées défaitistes concernant l’atteinte de buts. Ce lien a été observé dans divers types d’échantillons, tant au cours des premières décompensations que dans la maladie chronique, mais non chez les personnes présentant des symptômes négatifs persistants (SNP). La présente étude vise à é valuer le lien entre les pensées défaitistes et les symptômes négatifs chez des personnes diagnostiquées avec une schizophrénie et des SNP. Un autre objectif est d’évaluer le lien entre la modification des pensées défaitistes et la réduction des symptômes négatifs après une intervention psychosociale. Méthode : Cinquante-et-un participants ont suivi l’intervention « Motivation and Engagement Training » pendant 9 mois. Ils ont été évalués avant et après l’intervention sur base des échelles suivantes : Negative Symptom Assessment (NSA), Brief Negative Symptom Scale (BNSS), Clinical Assessment Interview for Negative Symptom (CAINS), Defeatist Performance Beliefs. Résultats : En ligne de base, les pensées défaitistes n’étaient pas significativement corrélées aux symptômes négatifs, excepté au facteur Amotivation de la BNSS. La modification des pensées défaitistes s’est montrée cependant modérément et positivement corrélée au changement de l’amotivation mesurée par la BNSS (mais pas via les autres mesures). Discussion : Ces résultats soulignent la nécessité d’élargir les cibles des intervenions psychosociales à d’autres facteurs liés aux symptômes négatifs d’amotivation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailSexting : pratiques adolescentaires à risque de violences ?
Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2017, June 02)

La violence cybernétique dans les couples d’adolescents est une forme de violence recourant aux nouvelles technologies pouvant comprendre deux versants, l’un d’agression (impliquant par exemple des ... [more ▼]

La violence cybernétique dans les couples d’adolescents est une forme de violence recourant aux nouvelles technologies pouvant comprendre deux versants, l’un d’agression (impliquant par exemple des insultes, humiliations et menaces en ligne vis-à-vis du partenaire) et l’autre de contrôle (impliquant la surveillance en ligne des activités en ligne et hors-ligne du partenaire). Dans le cadre de cette communication, c’est la pratique de sexting, les dynamiques relationnelles et les risques s’y rapportant qui seront abordés à partir d’une part des données d’une enquête menée auprès d’une population d’adolescents et d’autre part, de présentations de vignettes cliniques. La pratique de sexting lors de l’adolescence et le début de l’âge adulte jouerait un rôle dans l’expression de la sexualité et le recours aux textos et sextos serait relativement répandu tant chez les garçons que chez les filles. Il peut dès lors s’inscrire en tant que modalités d’interactions relationnelles et sexuelles négociées passant par la voie de l’image mettant en lumière l’ambiguité de « la proximité et de l’intimité à distance ». Il a cependant été montré que le sexting peut être associé à des conduites à risques et du harcèlement sexuel. Au terme de la présentation, nous envisagerons comment construire la prévention et les interventions par rapport à ces nouvelles formes de dynamiques relationnelles et de violences sexuelles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (7 ULg)
See detailFemmes, genre et religion sous l’Ancien Régime
Henneau, Marie-Elisabeth ULg

Conference given outside the academic context (2017)

Full Text
Peer Reviewed
See detailEfficacité de la combinaison des méthodes explicite et implicite pour intervenir sur les difficultés morphosyntaxiques
Houben, Lauren; Maillart, Christelle ULg; Leroy, Sandrine ULg

Poster (2017, June 01)

Pour que la logopédie puisse s’appuyer sur une pratique basée sur les preuves (Evidence-Based Practice), il est nécessaire de disposer d’études traitant de l’efficacité des interventions. Dans la ... [more ▼]

Pour que la logopédie puisse s’appuyer sur une pratique basée sur les preuves (Evidence-Based Practice), il est nécessaire de disposer d’études traitant de l’efficacité des interventions. Dans la littérature scientifique, deux approches sont mises en avant pour pallier aux difficultés morphosyntaxiques: les méthodes implicites opposées aux méthodes explicites. Les méthodes implicites s’avèrent pertinentes chez les enfants d’âge préscolaire, en raison de leurs faibles habiletés métalinguistiques. Ces méthodes réfèrent aux méthodes de facilitation grammaticale (imitation, modelage, stimulation focalisée et reformulation) et à l’approche basée sur l’usage. Cette dernière tient compte de l’apprentissage progressif des différentes structures grammaticales chez les enfants ayant un développement typique (notamment Riches, 2013). Les méthodes explicites offrent un apprentissage explicite du langage. Elles reposent sur le constat selon lequel, en raison d’un déficit de la mémoire procédurale, les enfants ayant des troubles du langage ne parviendraient pas à apprendre implicitement le langage. Actuellement, les résultats obtenus quant à l’efficacité de ces méthodes semblent contradictoires. Dès lors, la combinaison des deux types d’approches pourrait être envisagée. Actuellement, une seule étude (Smith-Lock et al., 2013) s’est intéressée à cette combinaison des deux méthodes et a prouvé son efficacité. Bien que cette étude soit assez prometteuse quant aux bienfaits d’une rééducation s’appuyant sur plusieurs méthodes, des recherches complémentaires sont indispensables. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa reconnaissance de la maladie mentale en psychopathologie légale
Englebert, Jérôme ULg

Conference (2017, June 01)

De nombreux programmes thérapeutiques recommandent d’orienter la thérapie sur la reconnaissance du trouble ou de la maladie. Nous évoquerons cette problématique dans le cadre de la psychiatrie légale ... [more ▼]

De nombreux programmes thérapeutiques recommandent d’orienter la thérapie sur la reconnaissance du trouble ou de la maladie. Nous évoquerons cette problématique dans le cadre de la psychiatrie légale (particulièrement avec des patients présentant un diagnostic de schizophrénie et ayant commis des faits de délinquance sexuelle). Avoir pour objectif de réduire l’anosognosie pose la question des représentations du trouble et de la connaissance de ces phénomènes complexes. La distinction des perspectives en première et troisième personnes est un apport récent et décisif de la phénoménologie à la psychologie clinique et à la psychopathologie (Parnas, Sass & Zahavi, 2012). La perspective en troisième personne consiste en l’attribution, depuis une position externe, de signes cliniques repérés indépendamment du ressenti exprimé par le patient. L’exemple typique de ces signes est le délire et l’hallucination du schizophrène. Ces symptômes cristallisent précisément les difficultés qu’éprouve le sujet à se reconnaitre affecté du trouble. La perspective en première personne concentre, quant à elle, son attention sur l’expérience subjective exprimée par le patient. Si l’on reprend le cas de la schizophrénie, ce sont la « perte de l’évidence naturelle » des choses ou un « sentiment de diminution du soi » qui sont verbalisés. Ce pas de côté de la vision omnisciente du médical, assumant une remise en cause du pouvoir de domination qu’entraine la perspective en troisième personne, se révèle être un outil psychothérapeutique pertinent. Il désacralise le problème de l’anosognosie et ouvre la voie à une perspective intersubjective, à une « co-reconnaissance ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (1 ULg)
Full Text
See detailDroit matériel de l'Union européenne - libertés de circulation et marché intérieur
Van Cleynenbreugel, Pieter ULg

Book published by Larcier (2017)

L'ouvrage introduit étudiants et praticiens aux fondements du droit du marché intérieur européen. L’analyse juridique se structure pédagogiquement autour des schémas de raisonnement simples et des ... [more ▼]

L'ouvrage introduit étudiants et praticiens aux fondements du droit du marché intérieur européen. L’analyse juridique se structure pédagogiquement autour des schémas de raisonnement simples et des tableaux récapitulatifs clairs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailH0LiCOW - III. Quantifying the effect of mass along the line of sight to the gravitational lens HE 0435-1223 through weighted galaxy counts★
Rusu, Cristian E.; Fassnacht, Christopher D.; Sluse, Dominique ULg et al

in Monthly Notices of the Royal Astronomical Society (2017), 467

Based on spectroscopy and multiband wide-field observations of the gravitationally lensed quasar HE 0435-1223, we determine the probability distribution function of the external convergence κ[SUB]ext[/SUB ... [more ▼]

Based on spectroscopy and multiband wide-field observations of the gravitationally lensed quasar HE 0435-1223, we determine the probability distribution function of the external convergence κ[SUB]ext[/SUB] for this system. We measure the under/overdensity of the line of sight towards the lens system and compare it to the average line of sight throughout the Universe, determined by using the CFHTLenS (The Canada France Hawaii Lensing Survey) as a control field. Aiming to constrain κ[SUB]ext[/SUB] as tightly as possible, we determine under/overdensities using various combinations of relevant informative weighting schemes for the galaxy counts, such as projected distance to the lens, redshift and stellar mass. We then convert the measured under/overdensities into a κ[SUB]ext[/SUB] distribution, using ray-tracing through the Millennium Simulation. We explore several limiting magnitudes and apertures, and account for systematic and statistical uncertainties relevant to the quality of the observational data, which we further test through simulations. Our most robust estimate of κ[SUB]ext[/SUB] has a median value κ^med_ext = 0.004 and a standard deviation σ[SUB]κ[/SUB] = 0.025. The measured σ[SUB]κ[/SUB] corresponds to 2.5 per cent relative uncertainty on the time delay distance, and hence the Hubble constant H[SUB]0[/SUB] inferred from this system. The median κ^med_ext value varies by ˜0.005 with the adopted aperture radius, limiting magnitude and weighting scheme, as long as the latter incorporates galaxy number counts, the projected distance to the main lens and a prior on the external shear obtained from mass modelling. This corresponds to just ˜0.5 per cent systematic impact on H[SUB]0[/SUB]. The availability of a well-constrained κ[SUB]ext[/SUB] makes HE 0435-1223 a valuable system for measuring cosmological parameters using strong gravitational lens time delays. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (1 ULg)
See detailAgression sexuelle lors d’un conflit dans les relations amoureuses : Un statut spécifique
Courtain, Audrey ULg; Glowacz, Fabienne ULg

Poster (2017, June 01)

Le CADRI (Conflict in Adolescent Dating Relationships Inventory ; Wolfe et al., 2001) est un questionnaire portant sur les fréquences de violence dans les relations amoureuses (VRA), dont la dimension ... [more ▼]

Le CADRI (Conflict in Adolescent Dating Relationships Inventory ; Wolfe et al., 2001) est un questionnaire portant sur les fréquences de violence dans les relations amoureuses (VRA), dont la dimension sexuelle. Il s’inscrit dans la continuité du CTS-2 (Conflict Tactics Scale ; Strauss et al., 1996) utilisé dans le cadre des violences conjugales, ces deux outils ayant été conçus sur base de la théorie du conflit. Or, celle-ci postule que « conflict is an inevitable part of human association, whereas violence as a tactic to deal with conflict is not. » (Strauss et al., 1996, p.284). Ainsi, agresser sexuellement sa petite amie ou son petit ami, est-ce du ressort d’un contexte conflictuel, ou bien de la violence sexuelle : quelle en est la spécificité ? Méthodologie : Deux versions du CADRI ont été administrées en passation groupale à des étudiants (N>200, 15-23 ans) en Belgique francophone : la première étant une version modifiée où la consigne introductive ne circonscrivait pas les items de violence à du conflit, la seconde étant la version-type délimitant les items de violence à un contexte de conflit. Résultats : Les scores diffèrent selon la version-type et la version modifiée du CADRI, et selon que nous nous situons sur le versant de la perpétration ou de la victimisation sexuelle, ainsi que selon le sexe des répondants. Discussion : Alors que l’importance des consignes introductives est globalement reconnue, l’implication conceptuelle de certaines est loin d'être négligeable pour la description, la compréhension et la prévention de l'agression sexuelle comme VRA. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe acquisition of nouns in children with Specific Language Impairment
Krzemien, Magali ULg; Thibaut, Jean-Pierre; Zghonda, Hela ULg et al

Poster (2017, June 01)

Specific Language Impairment (SLI) is a neurodevelopmental disorder that affects the language development of children with a normal nonverbal intelligence and no history of neurological disorder nor ... [more ▼]

Specific Language Impairment (SLI) is a neurodevelopmental disorder that affects the language development of children with a normal nonverbal intelligence and no history of neurological disorder nor auditory deficit (Leonard, 2014). A difficulty linked to SLI is the poor language productivity and the input dependency that children display compared with their peers: they tend to use a limited variety of verbal forms compared to younger siblings (Conti-Ramsden & Jones, 1997) and use a high proportions of the same verbs as their mothers (Jones & Conti-Ramsden, 1997). Recent studies suggested that these disorders could be linked to a deficit in generalizing constructions (constructions being units of language that vary in complexity and abstractness, Tomasello, 2009) from the input (Leroy et al., 2013). Specifically, some authors proposed that children with SLI would need more exemplars to abstract a given construction from the input and apply it to new instances (Leroy et al., 2013). In this study, we want to broaden this assumption to the acquisition of words: we evaluated the ability of children with SLI to generalize novel words, and in particular relational words. SLI seem indeed to be linked to an impairment in the processing of relations: children with SLI have poorer performance than their age-matched peers in linguistic or non-linguistic analogical tasks, which require to reason about relational structures (Leroy et al., 2014). We draw the hypothesis that children with SLI would need more exemplars in order to generalize words compared to age-matched but also to language-matched peers. We created a novel word extension task to improve this hypothesis: the first part is composed with nine test trials, each associated with a non-word. The child sees one, two, or three exemplars of a novel noun in short animations. The examiner tells him: “This is a /dyfɑ̃/”. Then, the child sees three other animations and the examiner says: “Show me which one of these is a /dyfɑ̃/”. The child has to choose the object that plays the same role as the exemplars among two distractors: an object that looks like one of the exemplar and a non-related distractor. The second part of the task is based on the same protocol but the exemplars are objects that have a specific spatial configuration (like symmetry). Here again, the child sees one, two, or three exemplars of a novel noun associated with the objects. The examiner tells him: “This is a /fegɑ̃/”. Then, the child sees three other objects and the examiner says: “Show me which one of these is a /fegɑ̃/”. The distractors are an object that has the same global form as one of the exemplar but without having the specific configuration required, and the non-related distractor. The participants are 20 children diagnosed with SLI aged from 6 to 12 years-old. Each child is match to a control child in age and non-verbal IQ on the one hand, and to a control child in linguistic age (based on a measure of vocabulary comprehension). Results show that children are better able to extend relational words when presented with several referents of these words, which confirms what has already been found in other experiments (Gentner, 2005). When the feature to be used is a spatial relation between the parts of the objects, children with SLI have more difficulties than age-matched controls extending new words, which confirms that SLI is linked to an impairment in the processing of relations and a greater dependance on perceptual information (Leroy et al., 2014). They also tend to benefit more than age-matched children from the presentation of several referents of a new word in order to extend it, what would mean that they greatly benefit from comparison and variability in order to identify relational similarities. It would be interesting to see if children can learn from several items that relational feature can be pertinent to define categories and extend words, as young children without SLI can do it with shape while children with SLI cannot (Collinson et al., 2015). [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (12 ULg)