Last 7 days
Bookmark and Share    
Full Text
See detailUn autre regard sur la vieillesse
Adam, Stéphane ULg

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 21 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailElectrical characterization of pGeSn/nGe diodes
Baert, Bruno ULg; Gupta, Somya; Gencarelli, Federica et al

Conference (2014, June 03)

I-V characteristics of pGeSn/nGe diodes have been measured and show very good properties. Simulations of the same structure are able to reproduce most of the observed behavior and point to the ... [more ▼]

I-V characteristics of pGeSn/nGe diodes have been measured and show very good properties. Simulations of the same structure are able to reproduce most of the observed behavior and point to the predominating influence of parameters such as the band gap energy of the GeSn layer. C-V characteristics showing little frequency dependence have also been measured, and their analysis for the determination of the carrier concentration is confirmed by simulations. More investigations, including the effect of temperature and other defects at the interface or in the bulk of either layers are still required in order to explain some of the observed behaviors, notably the reverse saturation current. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (1 ULg)
Full Text
See detailUn chiffre en débat. Controverse autour de la dette wallonne
Piron, Damien ULg

Conference (2014, June 03)

Detailed reference viewed: 23 (2 ULg)
See detailCourse à l'innovation et mécanique des brevets. L'évolution technologique dans l'industrie belge du zinc (1806-1873)
Peters, Arnaud ULg

Doctoral thesis (2014)

Dans le jeune État belge fragilisé par son statut international, l'innovation technique constitue une priorité étatique, mais aussi un des moteurs du développement entrepreneurial. L'essor industriel du ... [more ▼]

Dans le jeune État belge fragilisé par son statut international, l'innovation technique constitue une priorité étatique, mais aussi un des moteurs du développement entrepreneurial. L'essor industriel du 19e s. s'accompagne ainsi d'une course à l'innovation qui sous-tend de nombreux enjeux. Cette thèse les questionne en parcourant, dans un premier temps, le territoire codifié de la propriété industrielle. L'étude porte d'abord sur la construction d'un système belge des brevets. Comment est-il conçu par les premiers gouvernements belges ? Quelles sont ses caractéristiques ? Comment favorise-t-il la course à l'innovation ? Il convient d'appréhender d'abord les cadres juridiques, les références et les singularités qui définissent l'expérience belge. Ensuite, la nature de l'adhésion des acteurs au système est analysée. Dans un second temps, l'interrogation privilégie une approche sectorielle. La relation liant les brevets à l'innovation est examinée à travers le cas de l'industrie belge du zinc et de l'entreprise qui la domine : la s.a. des Mines et Fonderies de zinc de la Vieille-Montagne, première multinationale d'Europe. Que révèlent les brevets à propos des technologies en place et de leur évolution ? Par quels mécanismes contribuent-ils à l'innovation ? L'analyse porte sur un corpus de plus de 200 brevets étudiés à la lumière des archives d'entreprises. Elle éclaire sur les processus innovants et les conditions de leur déploiement. Cette histoire technique de la filière du zinc illustre les dynamiques qui s'attachent à l'innovation au temps de l'essor industriel. Elle met en lumière un ensemble de stratégies mises en œuvre par les industriels pour contourner les problèmes que pose la technologie en place : imperfection des méthodes de réduction, nuisances, mécanisation, diversification, etc. comme les tâtonnements, hésitations, échecs, ruptures inhérents aux processus innovants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSIMPLIFIED SEISMIC ANALYSIS OF LOCK GATES
Buldgen, Loïc ULg; Degée, Hervé ULg; Lesourne, Hervé et al

in PIANC 2014 Conference (2014, June 02)

The paper deals with the seismic design of lock gates. When such structures are submitted to an earthquake, the water contained in the chamber is responsible for an additional hydrodynamic pressure acting ... [more ▼]

The paper deals with the seismic design of lock gates. When such structures are submitted to an earthquake, the water contained in the chamber is responsible for an additional hydrodynamic pressure acting on the gate. This one is the sum of three different parts, respectively called the convective, rigid and flexible contributions. The two first ones have already been extensively studied in the literature, but the flexible part is more difficult to assess as it is largely influenced by the coupling occurring between the fluid and the gate. To overcome this difficulty, it is of course possible to use finite elements software, but doing so is not always convenient. This is why some research have been undertaken to provide a rapid way for approximating the flexible pressure on lock gates. This is achieved by applying the analytical approach that is shortly presented in this paper. As a matter of validation, the results obtained through this simplified procedure are compared to numerical solutions. The agreement between both of them is found to be satisfactory. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (9 ULg)
Full Text
See detailModes d'Organisation et Distribution de l'eau: Une Evaluation empirique de la Performance par les Méthodes des frontières de production
Mande Buafua, Patrick ULg

Doctoral thesis (2014)

Cette thèse est une contribution à l’analyse empirique de la performance (efficacité technique et effectivité) dans le secteur de la distribution de l’eau en Afrique Subsaharienne. Nous cherchons à ... [more ▼]

Cette thèse est une contribution à l’analyse empirique de la performance (efficacité technique et effectivité) dans le secteur de la distribution de l’eau en Afrique Subsaharienne. Nous cherchons à répondre à la question de l’impact des modes d’organisation (participation du secteur privé, régulation et une combinaison de deux) sur l’amélioration de la performance dans ce secteur. Notre analyse s’appuie sur les données issues de la base des données de l’AICD pour la période 2000 à 2005. Premièrement, grâce au modèle de Battese & Coelli (1995), nous calculons les scores d’efficacité technique et nous identifions les sources de l’inefficacité technique. L’approche PLP nous sert de technique complémentaire pour approfondir l’examen des élasticités d’échelle et du coût implicite des pertes d’eau sur le réseau pour chaque opérateur. En moyenne, les entreprises de l’échantillon sont techniquement inefficaces sur la période. Réguler par contrat de performance conduit à des scores d’efficacité technique plus élevés que réguler par agence. La participation du secteur privé dans la gestion ou l’exploitation du service présente un effet positif sur l’efficacité technique. Il n’y a pas de preuve d’une différence significative entre l’efficacité technique des entreprises sous gestion publique régulées par contrat de performance ou par agence de régulation et celles avec participation du secteur privé dans la gestion ou l’exploitation régulées par contrat de performance ou par agence de régulation. Les élasticités d’échelle sont, en moyenne, décroissantes. Le coût des pertes d’eau sur le réseau est évalué, en moyenne, à 4 travailleurs pour 100.000 m³ d’eau perdue. De plus, ce coût marginal a tendance à augmenter avec les niveaux de la qualité du réseau. Deuxièmement, nous analysons notre question de recherche en prenant en compte la performance en termes d’effectivité. Nous nous appuyons sur la méthode DEA basée sur la procédure en double bootstrap (Simar & Wilson, 2007) en appliquant l’approche analytique, en 4 étapes, inspirée de Mbuvi et al., (2012). Les résultats laissent entrevoir l’existence d’un problème d’ineffectivité plus élevé que celui d’inefficacité technique. Ainsi, les opérateurs ont besoin des ressources additionnelles pour atteindre 100% de leur effectivité. Réguler par contrat de performance conduit à une plus grande effectivité que réguler par agence de régulation. La variable relative à la participation du secteur privé dans la gestion ou l’exploitation du service a un effet négatif et significatif sur l’effectivité. Enfin, il n’y a pas de différence significative, en termes d’effectivité, entre les entreprises avec participation du secteur privé dans la gestion ou l’exploitation régulées par agence ou par contrat de performance et celles publiques régulées par agence ou par contrat de performance. Enfin, nous évaluons l’impact des variables institutionnelles sur les taux de couverture du service en utilisant les modèles à effets fixes. Nous nous attaquons à la question de l’endogénéité en utilisant le cadre proposé par Heckman (1978). Réguler par contrat de performance a un effet positif et significatif sur les taux de couverture. La participation du secteur privé dans la gestion ou l’exploitation du service possède un effet négatif et significatif sur les taux de couverture du service. Combiner la gestion publique avec la régulation par agence ou par contrat de performance conduit à des taux de couverture du service plus élevés que combiner la participation du secteur privé dans la gestion ou l’exploitation du service avec la régulation par agence ou par contrat de performance. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (10 ULg)
Full Text
See detailLes déterminants de la désinsertion professionnelle
Mairiaux, Philippe ULg

Conference (2014, June 02)

Detailed reference viewed: 26 (1 ULg)
See detailComparison of Indicators to Evaluate the Resilience of Lab Scale Continuously Stirred Anaerobic Reactors Submitted to Biological Dysfunctions
Lemaigre, Sébastien; Adam, Gilles ULg; Goux, Xavier et al

Poster (2014, June 02)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detail« Quantification des politiques versus Démocratisation de la mesure : la gestion publique par les indicateurs à l’épreuve de la participation. les indicateurs sont-ils solubles dans la participation ?
Fallon, Catherine ULg

Conference (2014, June 02)

L'évaluation des politiques publiques contribue à la fois à l’efficacité de l'action publique et à sa légitimation, en déployant une double logique pour renforcer l’intelligibilité et l’acceptabilité de ... [more ▼]

L'évaluation des politiques publiques contribue à la fois à l’efficacité de l'action publique et à sa légitimation, en déployant une double logique pour renforcer l’intelligibilité et l’acceptabilité de la gestion publique. Cette démarche recourt de plus en plus souvent à des indicateurs de performances, sans questionner le caractère contingent et construit de leur émergence et le sacrifice de la complexité sociale qu'ils induisent. Une double dynamique est perceptible depuis quelques années dans ce domaine. Les pratiques et les discours autour de l’évaluation semblent osciller entre deux registres qui s’opposent sur de nombreux points : d’un côté le renforcement de cette logique managériale et de l’autre des exigences de nouvelles demandes participatives formulées par les groupes concernés par l’action publique. En termes managériaux, les réformes observées dans les modalités de des politiques publiques intègrent de nombreux principes du new public management sous différentes dénominations : démarches de « qualité », «mesure de performance », « culture du résultat »,.. Autant de concepts qui accompagnent la généralisation des dispositifs d’évaluation et de certification par les chiffres. Les exigences en matière de transparence et d’efficacité justifient un développement pléthorique d’indicateurs de performances (IP), car la mesure via un indicateur endosse aussi une fonction de légitimation (Zittoun 2009). En effet, le recours à des mesures de la performance est souvent justifié par une amélioration de l’action publique ainsi qu’à une plus grande « accountability » (Halachmi 2005; Van Thiel et Leeuw 2002) : par leur souci déclaré de transparence, elles semblent prolonger les impératifs de la démocratie et de ses exigences en matière de débats et d’information. D’autre part se multiplient des procédures délibératives qui associent citoyens et gouvernants pour « renforcer l’efficacité de l’action publique, en améliorant son contenu et en favorisant son acceptabilité sociale » (Chevallier 2011 : 227), contribuant au consensus social autour de l’action de l’état qu’elle légitime par ailleurs. « Le détour par l’écoute des citoyens se donne comme une figure obligée de l’action publique et comme un nouvel art de gouverner, comme si désormais il n’était plus possible de prendre de décision sans avoir consulté le public au préalable » (Blondiaux 2008 : 6), dynamique renforcée par l’extension actuelle des nouvelles technologies de l’information et de la communication et les nouveaux réseaux sociaux. Le NPM prône une pratique chiffrée s’appuyant sur une approche top-down, standardisée et uniformisante, basée sur un développement de connaissances statistiques construites à l’échelle du territoire d’intervention. A l’opposé, se dessine le détour vers une participation locale émanant d’une dynamique bottom-up, et proposant une approche localisée et complexe du territoire. Dans le cadre de l’évaluation des politiques publiques, ces deux registres sont en tension. Fraser et coll. ( 2006), résument bien les problèmes respectifs liés à ces deux approches. D’un côté, la question de la possibilité de généralisation de l’information à partir des données locales ; de l’autre le risque de « réduction » de ces données riches et contextualisées, que doivent formater et contrôler les experts en statistiques pour nourrir l’action publique. En effet, nous postulons que la quantification du social opère un double réductionnisme : premièrement un réductionnisme que nous pourrions qualifier de social, par la capacité du chiffre à réduire la complexité sociale à une seule donnée ; deuxièmement un réductionnisme normatif qui tend à faire basculer la focale de l’équité ou de la justice sociale vers la recherche de performance elle-même, celle-là même qui fait l’objet de la mesure et qui est transformée en objectif d’action pour les acteurs (Salais, 2010). Ogien (2009 :14) met en évidence le développement récent d’une science de la modélisation de l’action publique, « contribuant à la colonisation du raisonnement politique par les catégories de l’économie et du management ». Ce qui différencie les nouvelles approches d’évaluation, de qualité, et de mesures de performances de la dernière décennie, c’est la position des chiffres qui en viennent à structurer le processus décisionnel au lieu d’en être les simples auxiliaires (Dahler-Larsen 2012). La contestation de cette suprématie du chiffre est difficile, entre autre parce que les principes du NPM qui président à leur mise en œuvre semblent faire l’objet d’un large consensus et parce que les responsables politiques y trouvent des outils de communication mobilisant de façon particulièrement efficace les structures médiatiques de nos démocraties d’opinion. S’il y a « peu d’espace de résistance à la quantification » (Badet & Jany-Catrice 2010), c’est principalement lié à l’idée selon laquelle l’information sur un phénomène ne peut être que bénéfique à la prise de décision. Par leur potentiel de comparabilité, les chiffres relèguent au second plan les pratiques participatives qui ne peuvent se targuer d’un tel avantage. Pourtant, de nombreux auteurs critiques tendent à démontrer la normativité derrière l’information chiffrée, mettant à l’épreuve leur prétendue objectivité, leur caractère scientifique et leur neutralité. Barré (2010) parle d’un usage manipulatoire qui fait passer pour scientifique une construction en occultant le fait que cette construction est en cohérence avec la vision de ceux qui l’ont élaborée. La force du chiffre fait oublier le caractère conventionnel de son émergence (Desrosières 1993, 2008) : le chiffre « circule dans l’espace public indépendamment de son procédé de fabrication et « il échappe à son créateur pour vivre une vie autonome dans l’espace social » (Bureau 2010 :173) contribuant à peupler celui-ci d’une foule d’indicateurs, une machinerie pour classer et comparer échappant à toute emprise critique. Mais d’un autre côté, au niveau de la mise en œuvre des politiques, les acteurs de terrain cherchent à traduire les indicateurs choisis par des experts éloignés des « réalités » des communautés locales : ces concepts souvent ambigus définis au niveau global mobilisent généralement un nombre limité d’indicateurs synthétiques non représentatifs des problématiques locales : on peut observer cela pour le « développement durable » (Fraser et al. 2006) ou pour la « cohésion sociale » (Fallon et Feron 2013) . - Peut-on combiner ces deux approches ? Comment repenser les démarches participatives dans le cadre d’une sociologie de la quantification (bottom up) ? Les contributions proposent des analyses ciblées dans divers secteurs (cohésion, justice, budget, …) pour démontrer le potentiel politique du chiffre et poser deux lignes de questionnements. - Est il possible de définir des indicateurs de manière participative, en associant les stakeholders aux décisions concernant les conventions de mesures pour une traduction partagée de ce qui compte au niveau local ? De tels dispositifs définis de manière participative ont-ils leur place dans l’action publique ? - Quelle est le potentiel heuristique des démarches empiriques qui, rendant justice à la créativité et à la compétence des acteurs locaux, mettent en évidence des mécanismes locaux (de mise en résistance, ou de complaisance, ou d’autres) en réaction aux cadrages imposés ? Quelles stratégies mobilisent les professionnels du secteur appelés à intérioriser les normes gestionnaires pour échapper aux contraintes des données statistiques et pour mobiliser leur expertise contextuelle ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailRay tracing enhancement for space thermal analysis: isocell method
Jacques, Lionel ULg; Masset, Luc ULg; Kerschen, Gaëtan ULg

in Sarler, Bozidar; Massaroti, Nicola; Nithiarasu, Perumal (Eds.) Third International Conference on Computational Methods for Thermal Problems (2014, June 02)

The finite element method (FEM) is widely used in mechanical engineering, especially for space structure design. However, FEM is not yet often used for thermal engineering of space structures where the ... [more ▼]

The finite element method (FEM) is widely used in mechanical engineering, especially for space structure design. However, FEM is not yet often used for thermal engineering of space structures where the lumped parameter method is still dominant. Radiative exchange factors (REFs) are usually computed through Monte Carlo ray-tracing. Due to the large number of elements composing a FE model, the computation of the REFs is prohibitively expensive. The developments of the new Isocell quasi-Monte Carlo ray tracing method are presented. The Isocell method enhances the uniformity of the generated quasi-random sequence of ray directions and leads to faster convergence. It is associated with different surface sampling to derive the REFs. The method is benchmarked against ESARAD, the standard ray-tracing engine for thermal analysis used in the European aerospace industry. Various geometries are used. In particular, one entrance baffle of the Extreme Ultraviolet Imager (EUI) instrument developed at the Centre Spatial de Liège in Belgium is used. The EUI instrument of the Solar Orbiter European Space Agency mission and will be launched in a Sun-centered 0.28 perihelion orbit in 2018. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (5 ULg)
See detailPrincipaux outils de prévention précoce de la désinsertion professionnelle - Approche comparée des dispositifs réglementaires
Kéfer, Fabienne ULg

Scientific conference (2014, June 02)

Quels sont les dispositifs que le droit met à la disposition des travailleurs, des employeurs et des institutions de sécurité sociale qui incitent au retour au travail le plus tôt possible ou au contraire ... [more ▼]

Quels sont les dispositifs que le droit met à la disposition des travailleurs, des employeurs et des institutions de sécurité sociale qui incitent au retour au travail le plus tôt possible ou au contraire freinent les tentatives de reprise du travail de la part d'un salarié victime d'une incapacité de travail? [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailExtremely Organic-rich Coma of Comet C/2010 G2 (Hill) during its Outburst in 2012
Kawakita, Hideyo; Dello Russo, Neil; Vervack, Ron et al

in Astrophysical Journal (2014), 788

We performed high-dispersion near-infrared spectroscopic observations of comet C/2010 G2 (Hill) at 2.5 AU from the Sun using NIRSPEC (R ≈ 25,000) at the Keck II Telescope on UT 2012 January 9 and 10 ... [more ▼]

We performed high-dispersion near-infrared spectroscopic observations of comet C/2010 G2 (Hill) at 2.5 AU from the Sun using NIRSPEC (R ≈ 25,000) at the Keck II Telescope on UT 2012 January 9 and 10, about a week after an outburst had occurred. Over the two nights of our observations, prominent emission lines of CH[SUB]4[/SUB] and C[SUB]2[/SUB]H[SUB]6[/SUB], along with weaker emission lines of H[SUB]2[/SUB]O, HCN, CH[SUB]3[/SUB]OH, and CO were detected. The gas production rate of CO was comparable to that of H[SUB]2[/SUB]O during the outburst. The mixing ratios of CO, HCN, CH[SUB]4[/SUB], C[SUB]2[/SUB]H[SUB]6[/SUB], and CH[SUB]3[/SUB]OH with respect to H[SUB]2[/SUB]O were higher than those for normal comets by a factor of five or more. The enrichment of CO and CH[SUB]4[/SUB] in comet Hill suggests that the sublimation of these hypervolatiles sustained the outburst of the comet. Some fraction of water in the inner coma might exist as icy grains that were likely ejected from nucleus by the sublimation of hypervolatiles. Mixing ratios of volatiles in comet Hill are indicative of the interstellar heritage without significant alteration in the solar nebula. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailThe binary near-Earth asteroid (175706) 1996 FG3 - An observational constraint on its orbital stability
Scheirich, P.; Pravec, P.; Jacobson, S. A. et al

E-print/Working paper (2014)

Using our photometric observations taken between April 1996 and January 2013 and other published data, we derive properties of the binary near-Earth asteroid (175706) 1996 FG3 including new measurements ... [more ▼]

Using our photometric observations taken between April 1996 and January 2013 and other published data, we derive properties of the binary near-Earth asteroid (175706) 1996 FG3 including new measurements constraining evolution of the mutual orbit with potential consequences for the entire binary asteroid population. We also refined previously determined values of parameters of both components, making 1996 FG3 one of the most well understood binary asteroid systems. We determined the orbital vector with a substantially greater accuracy than before and we also placed constraints on a stability of the orbit. Specifically, the ecliptic longitude and latitude of the orbital pole are 266{\deg} and -83{\deg}, respectively, with the mean radius of the uncertainty area of 4{\deg}, and the orbital period is 16.1508 +\- 0.0002 h (all uncertainties correspond to 3sigma). We looked for a quadratic drift of the mean anomaly of the satellite and obtained a value of 0.04 +\- 0.20 deg/yr^2, i.e., consistent with zero. The drift is substantially lower than predicted by the pure binary YORP (BYORP) theory of McMahon and Scheeres (McMahon, J., Scheeres, D. [2010]. Icarus 209, 494-509) and it is consistent with the theory of an equilibrium between BYORP and tidal torques for synchronous binary asteroids as proposed by Jacobson and Scheeres (Jacobson, S.A., Scheeres, D. [2011]. ApJ Letters, 736, L19). Based on the assumption of equilibrium, we derived a ratio of the quality factor and tidal Love number of Q/k = 2.4 x 10^5 uncertain by a factor of five. We also derived a product of the rigidity and quality factor of mu Q = 1.3 x 10^7 Pa using the theory that assumes an elastic response of the asteroid material to the tidal forces. This very low value indicates that the primary of 1996 FG3 is a 'rubble pile', and it also calls for a re-thinking of the tidal energy dissipation in close asteroid binary systems. [less ▲]

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la matière à l'espace: une voie d'intégration numérique et matérielle
Delvaux, Frederic ULg; Bianchi, Romuald ULg; Jancart, Sylvie ULg

in Kubicki, Sylvain; Halin, Gilles; Bignon, Jean-CLaude (Eds.) Scan 14 séminaire de conception architecturale numérique : Interaction(s) des maquettes numériques (2014, June 01)

From a collaboration of formal and architectural research between architect and artist, we present the summary of an experimental approach that illustrates the creation and construction of a functional ... [more ▼]

From a collaboration of formal and architectural research between architect and artist, we present the summary of an experimental approach that illustrates the creation and construction of a functional space, located at the borders of the sculpture and the architecture. We present a look at the method, according to a revised approach to digital modeling / re-design. This has been an exploratory approach through the study of three generic models of the form. We present the experimental method, the selection of relevant parameters in form finding coupled with the integration of material and physical data specific to the object. We also expose the benefits of this approach, its limitations and the possibilities it offers as a generic point of view. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDiscovery of X-ray pulsations from a massive star
Oskinova, Lidia M.; Nazé, Yaël ULg; Todt, Helge et al

in Nature Communications (2014), 5

X-ray emission from stars much more massive than the Sun was discovered only 35 years ago. Such stars drive fast stellar winds where shocks can develop, and it is commonly assumed that the X-rays emerge ... [more ▼]

X-ray emission from stars much more massive than the Sun was discovered only 35 years ago. Such stars drive fast stellar winds where shocks can develop, and it is commonly assumed that the X-rays emerge from the shock-heated plasma. Many massive stars additionally pulsate. However, hitherto it was neither theoretically predicted nor observed that these pulsations would affect their X-ray emission. All X-ray pulsars known so far are associated with degenerate objects, either neutron stars or white dwarfs. Here we report the discovery of pulsating X-rays from a non-degenerate object, the massive B-type star ξ[SUP]1[/SUP] CMa. This star is a variable of β Cep-type and has a strong magnetic field. Our observations with the X-ray Multi-Mirror (XMM-Newton) telescope reveal X-ray pulsations with the same period as the fundamental stellar oscillations. This discovery challenges our understanding of stellar winds from massive stars, their X-ray emission and their magnetism. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPhase resolved X-ray spectroscopy of HDE 228766: Probing the wind of an extreme Of+/WNLha star
Rauw, Grégor ULg; Mahy, Laurent; Nazé, Yaël ULg et al

in Astronomy and Astrophysics (2014), 566

Context. HDE 228766 is a very massive binary system hosting a secondary component, which is probably in an intermediate evolutionary stage between an Of supergiant and an WN star. The wind of this star ... [more ▼]

Context. HDE 228766 is a very massive binary system hosting a secondary component, which is probably in an intermediate evolutionary stage between an Of supergiant and an WN star. The wind of this star collides with the wind of its O8 II companion, leading to relatively strong X-ray emission. <BR /> Aims: Measuring the orbital variations of the line-of-sight absorption toward the X-ray emission from the wind-wind interaction zone yields information on the wind densities of both stars. <BR /> Methods: X-ray spectra have been collected at three key orbital phases to probe the winds of both stars. Optical photometry has been gathered to set constraints on the orbital inclination of the system. <BR /> Results: The X-ray spectra reveal prominent variations of the intervening column density toward the X-ray emission zone, which are in line with the expectations for a wind-wind collision. We use a toy model to set constraints on the stellar wind parameters by attempting to reproduce the observed variations of the relative fluxes and wind optical depths at 1 keV. <BR /> Conclusions: The lack of strong optical eclipses sets an upper limit of ~ 68° on the orbital inclination. The analysis of the variations of the X-ray spectra suggests an inclination in the range 54-61° and indicates that the secondary wind momentum ratio exceeds that of the primary by at least a factor 5. Our models further suggest that the bulk of the X-ray emission arises from the innermost region of the wind interaction zone, which is from a region whose outer radius, as measured from the secondary star, lies between 0.5 and 1.5 times the orbital separation. Based on observations collected with XMM-Newton, an ESA science mission with instruments and contributions directly funded by ESA member states and the USA (NASA), and on data collected at the San Pedro Mártir observatory (Mexico). [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHOLOCENE DUST RECORD IN A BELGIAN PEAT BOG: MULTIPROXY GEOCHEMICAL APPROACH
Allan, Mohammed ULg; gael, le roux; Fagel, Nathalie ULg et al

Conference (2014, June 01)

Ombrotrophic peatlands are unique environmental archives of natural and anthropogenic atmospheric dust deposition. Their surface layers are exclusively fed by atmospheric inputs. A peat bog core from ... [more ▼]

Ombrotrophic peatlands are unique environmental archives of natural and anthropogenic atmospheric dust deposition. Their surface layers are exclusively fed by atmospheric inputs. A peat bog core from Misten in Eastern Belgium southern covering the last 7500 years (dated by 210Pb and 14C methods) was investigated to reconstruct dust depostion based on a combination of the Rare Earth Elements (REE) and lithogenic elements concentrations, as well as Nd and Pb isotopes data. Nd isotope signature was used to decipher between local and distal dust supplies, the Pb isotopes to trace the antropogenic influences. Peat humification was used to evaluate hydroclimatic conditions. Dust fluxes show pronounced increase at 3200-2800BC, 600BC, AD600, 1000AD, 1200AD and from 1700 AD. Lead isotope signatures are consistent with local and regional contamination by coal combustion and smelting activities. The Nd values show large variability, between -5 and –13, identifying three major sources of dust: local soils, distal volcanic and desert particles. Our results are in agreement with atmospheric reconstructions from other continental archives, confirming that the Misten peat is a valid archive for dust deposition. The approach combining geochemical elementary content and isotope data in ombrotrophic peat allows to decipher between dust flux changes related to human and climate forcing. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (5 ULg)