Last 7 days
Bookmark and Share    
Full Text
See detailEtude épidémiologique et moléculaire de la dyskinésie ciliaire chez le chien
Merveille, Anne-Christine ULg

Doctoral thesis (2015)

Les dyskinésies ciliaires primaires (DCP) sont des maladies génétiques rares regroupant des pathologies respiratoires liées à une anomalie constitutionnelle des cils dits “mobiles” (Leigh, 2006). Ces cils ... [more ▼]

Les dyskinésies ciliaires primaires (DCP) sont des maladies génétiques rares regroupant des pathologies respiratoires liées à une anomalie constitutionnelle des cils dits “mobiles” (Leigh, 2006). Ces cils jouent un rôle important dans l’organisme, notamment au niveau du tractus respiratoire, où ils entrent dans la composition de l’escalator mucociliaire. Ils jouent également un rôle au niveau du système reproducteur et durant l’embryogénèse. Chez l’homme, la prévalence des DCP est estimée à 1 :10.000 (Afzelius et Stenram, 2006). Chez le chien, il existe une trentaine de cas décrits dans la littérature dans 20 races différentes. Les deux espèces partagent des manifestations cliniques similaires, directement liées à la dysfonction de la mobilité ciliaire. La plupart des individus touchés présentent des signes dès leur plus jeune âge. Parmi ces signes, on retrouve une atteinte des voies respiratoires comprenant des infections récidivantes des voies hautes (rhino-sinusites) et basses (bronchites et bronchopneumonies qui mènent à de la bronchiectasie), mais aussi de l’infertilité et, dans la moitié des cas environ, des défauts de latéralité que l’on appelle situs inversus (Leigh, 2006). La structure des cils mobiles est hautement conservée entre les différentes espèces et se caractérise par un agencement de neuf paires de microtubules périphériques organisées autour d’une paire centrale de microtubules. A cette structure, se rajoutent des complexes protéiques qui permettent de stabiliser les différents composants comme les crêtes radiales ou le complexe régulateur des dynéines, mais aussi des protéines motrices qui permettent au cil de se mouvoir comme les bras de dynéine. Cet agencement est perturbé dans la grande majorité des DCP qui présentent différents types de défauts ultrastructuraux en fonction des différents gènes impliqués (Papon et al., 2010) (Jorissen et al., 2000b). Chez l’homme, comme chez le chien, le défaut ultrastructurel le plus fréquent est une atteinte des bras de dynéine externes. La plupart des DCP se transmettent selon un mode autosomique récessif et plusieurs gènes causals ont été identifiés (Zariwala et al., 2011). Toutefois, les bases moléculaires d’un certain nombre de cas chez l’homme restent à ce jour indéterminées et chez le chien aucun gène responsable n’avait été identifié avant cette présente étude. Le chien représente un modèle spontané de DCP qui pourrait être utile dans la découverte de nouveaux gènes impliqués dans cette pathologie. Les différents objectifs de ce travail étaient d’une part, d’étudier le phénotype clinique d’une DCP ségrégant au sein d’une race de chien, le bobtail, et d’autre part, d’identifier le mode de transmission génétique ainsi que les bases moléculaires de cette DCP. Nous avons également voulu étudier la fréquence de la mutation identifiée dans cette race. Une fois le gène identifié chez le bobtail, nous avons voulu déterminer si celui-ci pouvait être responsable de cas de DCP humaines présentant un phénotype ultrastructurel similaire à celui des bobtails atteints. Ensuite, nous avons voulu évaluer les conséquences qu’une dysfonction de ce gène pouvait entraîner, afin de gagner en compréhension sur le rôle de la protéine impliquée et pour confirmer que les mutations identifiées étaient bien à l’origine du phénotype clinique observé. Enfin, nous avons voulu déterminer si ce gène pouvait être impliqué dans d’autres ciliopathies. Nous avons tout d’abord obtenu des données cliniques sur une dizaine de chiens atteints. Tous appartenaient au même pedigree et présentaient un phénotype clinique caractéristique apparu très tôt dans la vie de l’animal. Ce phénotype se caractérisait par un jetage nasal bilatéral, une toux productive, une leucocytose neutrophilique et des infections respiratoires récurrentes dont les séquelles étaient visibles sur les radiographies thoraciques avec des lésions de bronchopneumonie touchant les lobes crâniaux et moyen droit ainsi que des lésions de bronchiectasie. L’analyse du sperme d’un de ses chiens mettait en évidence une réduction de la mobilité des spermatozoïdes et un pourcentage important de formes anormales en microscopie optique. Un situs inversus était également présent dans environ un tiers des cas. Les anomalies ciliaires observées en microscopie électronique chez ces chiens révélaient un phénotype ultrastructurel peu commun, associant une atteinte des bras de dynéine internes et des anomalies de la paire centrale de microtubules. L’analyse du pédigree de ces chiens était en faveur d’un mode de transmission autosomique récessif. L’étude d’association génome entier réalisée chez 5 atteints et 15 contrôles a permis d’identifier une région contenant 151 gènes candidats. Une sélection des gènes décrits comme impliqués dans la structure et/ou la fonction des cils (Gherman et al., 2006; Inglis et al., 2006) a permis une réduction drastique des gènes candidats. Le séquençage de ceux-ci a permis d’identifier un codon stop prématuré au sein de CCDC39, un gène codant pour une protéine enrichie en domaine « coiled-coils ». Tous les chiens atteints possédaient cette mutation à l’état homozygote tandis que leurs parents étaient tous hétérozygotes, confirmant ainsi le mode de transmission autosomique récessif. Après avoir mis au point un test génétique rapide basé sur la technologie Taqman, plus de 500 bobtails ont été génotypés afin d’estimer la fréquence de la mutation au sein de cette race. L’allèle muté se retrouvait plus fréquemment dans la population européenne avec une fréquence d’hétérozygotes autour de 19%. Les hétérozygotes étaient plus rares chez les chiens provenant d’Amérique du nord avec une fréquence d’hétérozygotes de 7%. Plusieurs éléments étaient en faveur du fait que cette mutation était bien la mutation causale. Premièrement, le séquençage d’une population de 80 chiens issus de 9 races différentes, n’a pas permis d’identifier une seule fois cette mutation. De plus, en étudiant l’expression de CCDC39 au sein de l’épithélium respiratoire de chiens porteurs, nous avons mis en évidence un phénomène de dégradation de l’ARNm non-sens. Une nette diminution de l’expression de CCDC39 était visible chez les atteints par rapport aux sains et la protéine était absente des cellules ciliées respiratoires des atteints, contrairement aux chiens contrôles. Nous avons également pu démontrer que CCDC39 était principalement exprimé dans les tissus ciliés chez la souris et chez l’homme. Enfin, pour confirmer définitivement que CCDC39 joue un rôle important dans la mobilité ciliaire, nous avons supprimé son expression à l’aide de morpholinos dans des embryons de zebrafish. L’injection provoquait l’apparition de défauts de latéralité, dose-dépendants. Ce phénotype était spécifique car il disparaissait lorsque les embryons étaient co-injectés avec de l’ARNm sauvage. Vu son implication dans une DCP canine, il était légitime de suspecter que CCDC39 pouvait être à l’origine de cas humains. Nous avons sélectionné une cinquantaine de patients présentant un phénotype ultrastruturel identique à ceux des bobtails atteints. Le séquençage de ces patients a permis d’identifier quinze mutations différentes. Chez la plupart des atteints, ces mutations étaient, soit à l’état homozygote, soit à l’état d’hétérozygote composite. Par contre, nous n’avons pas mis en évidence de mutation au sein de CCDC39 pour une vingtaine de patients atteints de DCP avec un phénotype ultrastructurel différent ou chez plus de 200 patients ne présentant que des défauts de latéralité. Afin de mieux comprendre la fonction de CCDC39 et l’impact de sa dysfonction sur la structure cilaire, nous avons analysé son expression au niveau protéique, en examinant des cellules épithéliales nasales prélevées par frottis brosse. Comme chez le chien, la protéine était absente des cellules épithéliales respiratoires des patients atteints, alors qu’elle était présente chez les contrôles. En utilisant des techniques d’immunofluorescence à haute résolution, nous avons pu démontrer que CCDC39 se localisait principalement au niveau de l’axonème ciliaire chez l’individu sain mais pas chez l’individu atteint. Afin de caractériser l’impact d’une déficience de CCDC39, nous avons étudié les autres composants de l’axonème ciliaire en utilisant des anticorps dirigés spécifiquement sur des sous-unités de l’axonème ciliaire. Nous avons ainsi pu démontrer que l’absence de CCDC39 est responsable d’une absence de certains constituants axonémaux comme les bras de dynéine internes ou le complexe régulateur des dynéines. Enfin, l’analyse du battement ciliaire de certains sujets atteints a permis de mettre en évidence un pattern dyskinétique, caractérisé par une amplitude réduite et des axonèmes rigides. Cette étude a permis d’identifier un nouveau gène impliqué dans les DCP tant dans la race bobtail que chez l’homme. Nous avons pu mettre en évidence que ce gène code pour une protéine axonémale dont l’absence est responsable d’une atteinte des bras de dynéine internes et d’une désorganisation axonémale, ce qui a pour conséquence un battement ciliaire dyskinétique. Le phénotype clinique présenté par les chiens atteints est remarquablement similaire à celui de l’homme, avec une atteinte sévère des voies respiratoires, mais également des anomalies spermatiques chez le mâle et l’existence de défaut de latéralité chez certains atteints. Comme dans la grande majorité des DCP, les individus ne présentent la maladie que s’ils recoivent deux copies défectueuses de CCDC39, puisque nous avons pu montré que tous les chiens atteints étaient homozygotes pour la mutation et que la plupart des patients humains atteints possédaient soit une mutation à l’état homozygote, soit deux mutations différentes. Toutes les mutations identifiées au sein de ce gène sont associées à une perte de fonction et sont vraisemblablement responsables d’une absence de production de la protéine, secondaire à un phénomène de dégradation de l’ARNm, comme nous avons pu le mettre en évidence chez le bobtail. Par la suite, d’autres études ont confirmé cette hypothèse en identifiant de nouvelles mutations au sein de CCDC39, pratiquement toutes liées à une perte de fonction (Blanchon et al., 2012) (Zariwala et al., 2013) (Antony et al., 2013). Les mutations identifiées étaient systématiquement associées à un phénotype ultrastructurel bien particulier représentant environ 12% des cas de DCP (Jorissen et al., 2000b) (Chilvers et al., 2003a) (Papon et al., 2010) (Shoemark et al., 2012). Simultaménent à la découverte de CCDC39, un autre gène, CCDC40, a été identifié comme étant responsable d’un phénotype ultrastrucurel identique. Ces deux gènes sont étroitement liés, puisque l’absence de CCDC40 affecte la localisation axonémale de CCDC39 au sein de la cellule ciliée (Becker-Heck et al., 2010). Ces deux gènes expliquent à eux seuls une grande proportion des patients présentant ce phénotype particulier (Blanchon et al., 2012) (Antony et al., 2013). Nous avons pu démontrer, par différentes méthodes, que ce gène jouait un rôle important dans la structure et la fonction des cils mobiles en observant que son expression était principalement localisée dans les organes présentant des cils mobiles et que la protéine était absente chez des individus porteurs de mutation. De plus, en inactivant l’expression de ce gène dans des embryons de zebrafish, nous avons observé l’apparition de défaut de latéralité ce qui suggère une atteinte des cils mobiles de la vésicule de Kupffer, responsable de l’asymétrie droite gauche. L’identification de ce gène est particulièrement intéressante car CCDC39 a été la première protéine enrichie en domaine « coiled-coils » a être impliquée dans une DCP et a permis de souligner l’importance de ces motifs pour la fonction du cil mobile. Depuis lors, plusieurs autres gènes possédant ces structures particulières ont été associés avec d’autres cas de DCP humaines (Becker-Heck et al., 2010) (Hjeij et al., 2014) (Horani et al., 2013a) (Knowles et al., 2013a) (Panizzi et al., 2012) (Wirschell et al., 2013). Le rôle exact de ces protéines riches en des domaines « coiled-coils » reste à préciser, mais elles semblent jouer un rôle dans la structure du complexe régulateur des dynéines et dans l’ancrage des bras de dynéine aux microtubules adjacents. Cette étude a permis d’identifier le premier gène responsable de DCP dans l’espèce canine. Le génotypage de plus 500 bobtails a permis d’établir que la mutation semble plus fréquente en Europe, ce qui pourrait être lié à l’usage intensif de certains grands champions dans les années 80. La disponibilité de ce test permettra aux éleveurs de dépister les porteurs asymptomatiques et évitera l’apparition de nouveaux atteints. Enfin, cette étude permet de mettre en lumière l’intérêt du chien en tant qu’organisme modèle pour identifier les origines génétiques de certaines pathologies humaines. En effet, le chien représente un modèle unique à bien des égards (Lequarré et al., 2011). Le chien bénéficie de soins médicaux de plus en plus poussés et chaque race de chien représente un isolat génétique, ce qui a pour conséquence une concentration de certains allèles morbides responsables de pathologies similaires à celles de l’homme. On peut ajouter que le chien possède un répertoire génétique très proche de celui de l’homme et que la strucure de son génome est particulièrement intéressante pour disséquer génétiquement des caractères mendéliens, mais aussi des caractères complexes (Lindblad-Toh et al., 2005). Enfin, ou peut imaginer que les bobtails atteints de DCP pourraient représenter une opportunité unique pour tester de nouvelles thérapies et éventuellement pour mettre au point une thérapie ciblée contre le défaut génétique responsable. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (1 ULg)
Full Text
See detailA geometric local frame approach for flexible multibody systems
Sonneville, Valentin ULg

Doctoral thesis (2015)

The notion of frame is ubiquitous in the kinematic description of flexible multibody models. In this work, a differential-geometric framework is selected to describe frame operations in a rigorous and ... [more ▼]

The notion of frame is ubiquitous in the kinematic description of flexible multibody models. In this work, a differential-geometric framework is selected to describe frame operations in a rigorous and systematic way. A frame transformation is thus seen as an element of the special Euclidean group $SE(3)$, which is represented by a four by four transformation matrix, and frame operations, such as spatial interpolation or time integration, rely on non-linear but analytical expressions in which translation and rotation contributions are inherently coupled. Based on this formalism, this thesis develops geometrically exact formulations of many classical components used in flexible multibody system modelling, which includes the formulation of a rigid body, several kinematic joints, a flexible beam, a flexible shell and a superelement. As opposed to most popular techniques in the literature, a local frame representation of the equations of motion is adopted in this work. This means that the unknown kinematic variables such as the motion increments, the velocities and the accelerations, as well as the generalized forces are all expressed in a local frame attached to the body. After spatial semi-discretization, the equations of motion of a multibody system take the form of differential-algebraic equations on a Lie group which can be conveniently solved in a global parametrization-free approach using a Lie group integration scheme. This thesis presents numerous arguments to recommend this framework for the development of efficient codes for the numerical simulation of flexible multibody systems. On the one hand, the proposed framework leads to novel and interesting theoretical aspects. For instance, it features a naturally singularity-free description of large rotations and it leads to inherently shear-locking free beam and shell finite elements. On the other hand, the formulation leads to unprecedented computational properties. The geometric non-linearities are naturally filtered out of the equilibrium equations such that non-linearities are significantly reduced, as compared to classical formulations. In particular, the iteration matrix, which is used in implicit integration schemes, is insensitive to overall large amplitude motions and is only affected by local relative transformations, such as deformations in flexible elements and relative motions in kinematic joints. This property can be exploited to strongly reduce computational costs, as compared to classical formulations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (11 ULg)
Full Text
See detailPer una misura del ritorno: Nievo nel Quarantotto di Sciascia
Curreri, Luciano ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 53 (1 ULg)
Full Text
See detailExperimental study and modeling of the quasi-static mechanical behavior of Ti6Al4V at room temperature
Gilles, Gaëtan ULg

Doctoral thesis (2015)

The work aims to characterize the quasi-static mechanical behavior of the Ti6Al4V titanium alloy at room temperature and to describe it by a phenomenological model. The thesis is divided in four parts ... [more ▼]

The work aims to characterize the quasi-static mechanical behavior of the Ti6Al4V titanium alloy at room temperature and to describe it by a phenomenological model. The thesis is divided in four parts. The first one presents a literature review of the basic properties of titanium and its alloys (crystal structure, classification, deformation mechanisms), then it focuses on the specific mechanical features of Ti6Al4V. It also proposes a state of art in the field of the phenomenological constitutive laws used to model the mechanical behaviors of metals. The second part deals with the experimental campaign conducted on a 0.6 mm thick Ti6Al4V sheet. The devices and the tests are first described before giving the test results. The campaign includes experiments with monotonic and complex strain paths (tension, compression, simple shear, plane strain, Bauschinger tests, deep-drawing processes, layer compression tests). The experimental results show that the material displays anisotropy in yield stress, r-ratios and hardening, as well as a strength differential effect between tension and compression. The third part describes the implementation of the yield criteria CPB06exn in the non-linear finite element code LAGAMINE developed in MSM team. These criteria are selected to model the yield locus of Ti6Al4V since they are able to take into account both the anisotropy and the tension-compression asymmetry exhibited by the alloy. Several parameter identifications are performed using the classical simulated annealing algorithm. They determine that CPB06ex2 is required to represent the yield surface. The criterion is next associated to different hardening formulations: (1) Voce isotropic law; (2) mixed Voce isotropic – Armstrong-Frederick kinematic law; (3) model taking into account the evolution of the yield locus shape with the deformation. The identification of the hardening parameters is achieved from the monotonic and Bauschinger tests either by inverse method, or by the simulated annealing method. The last part of the thesis proposed a validation of the different modelings in the case of the layer compression tests and the deep-drawing processes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVertical Distribution of Functional Potential and Active Microbial Communities in Meromictic Lake Kivu
İnceoğlu, Özgul; Llirós, Marc; Crowe, Sean A. et al

in Microbial Ecology (2015)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
See detailLes méthodes de prise en charge et de rééducation cognitives
DELRUE, Gaël ULg

Conference (2015, April 25)

Présentation des méthodes de prise en charge neurocognitives de patients traumatisés crâniens légers.

Detailed reference viewed: 21 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAge at Retirement: New Proxy of Cognitive Reserve? Results from a French Population-Based Study
Grotz, Catherine ULg; Meillon, Céline; Amieva, Hélène et al

Conference (2015, April 25)

Detailed reference viewed: 26 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffect of nanocrystalline structure on magnetocaloric effect in manganite composites (1/3)La0.7Ca0.3MnO3/(2/3)La0.8Sr0.2MnO3
Pękała, M; Pękała, K; Drozd, V et al

in Journal of Alloys & Compounds (2015), 629

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
See detailHenri Pirenne à Liège ou l'ambition (1878-1885). La genèse d’un réseau académique et politique
Genin, Vincent ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailWerner Herzog et Alexander Kluge. Regards croisés sur le Nouveau Cinéma Allemand.
Hamers, Jérémy ULg

Conference (2015, April 25)

Alexander Kluge et Werner Herzog sont assurément deux figures antipodiques dans l’histoire du cinéma allemand. L’engagement politique tout d’abord, indissociable de la création audiovisuelle pour le ... [more ▼]

Alexander Kluge et Werner Herzog sont assurément deux figures antipodiques dans l’histoire du cinéma allemand. L’engagement politique tout d’abord, indissociable de la création audiovisuelle pour le premier, objet de méfiance si pas de rejet pour le second, oppose manifestement ces deux figures de proue du Nouveau Cinéma Allemand, un courant dont l’acte de naissance, le manifeste d’Oberhausen de 1962, coïncide avec les débuts cinématographiques des deux auteurs. Leurs esthétiques respectives ensuite confirment le gouffre irréductible qui semble les séparer. Enfin, auteurs l’un et l’autre d’œuvres théoriques sur le cinéma, ils défendent deux approches réflexives de la création audiovisuelle qui apparaissent a priori comme inconciliables. En première lecture, Kluge et Herzog incarnent donc toute l’hétérogénéité bien connue du Nouveau Cinéma Allemand. À rebours de ce constat largement répandu dans les histoires de ce courant cinématographique, et sans pour autant réconcilier les deux auteurs à tout prix, un regard croisé sur quelques-uns de leurs films (e.a. Gelegenheitsarbeit einer Sklavin et Die Artisten in der Zirkuskuppel : ratlos pour Kluge ; Fata Morgana et Fitzcarraldo pour Herzog) et textes (e.a. les écrits d’Ulm de Kluge et la déclaration du Minnesota de Herzog) permet de dégager plusieurs points de rencontre entre les œuvres des deux cinéastes. Partant plus particulièrement de leurs conceptions de la rencontre entre documentaire et fiction, rencontre essentielle pour l’un comme pour l’autre, il s’agira d’en dégager les similitudes et résonances pour mieux comprendre, grâce à un éclairage réciproque, l’une et l’autre de ces œuvres essentielles du cinéma allemand des années soixante, septante et quatre-vingt. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
See detailLe crime en obsession : "Chien enragé" d'Akira Kurosawa
Tomasovic, Dick ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Analyse du film "Chien enragé" d'Akira Kurosawa (1949) et de son contexte de création.

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailLes appareils idéologiques du Prince. Une lecture de “Machiavel et nous” (Althusser)
Mancuso, Eva ULg

Scientific conference (2015, April 25)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTumor suppressive p53 signaling empowers metastatic inhibitor KLF17-dependent transcription to overcome tumorigenesis in non-small cell lung cancer.
Ali, Amjad ULg; Zeeshan Bhatti M; Saboor Shah A et al

in Journal of Biological Chemistry (2015)

Metastasis, which is controlled by concerted action of multiple genes, is a complex process, and is important cause of cancer death. KLF17 is a negative regulator of metastasis and epithelial-mesenchymal ... [more ▼]

Metastasis, which is controlled by concerted action of multiple genes, is a complex process, and is important cause of cancer death. KLF17 is a negative regulator of metastasis and epithelial-mesenchymal-transition (EMT) during cancer progression. However, the underlying molecular mechanism and biological relevance of KLF17 in cancer cells are poorly understood. Here, we show that tumor suppressor protein p53 plays an integral role to induce KLF17 expression in NSCLC. p53 is recruited to KLF17 promoter and results in the formation of p53-DNA complex. p53 enhances binding of p300, and favors histone acetylation on KLF17 promoter. Mechanistically, p53 physically interacts with KLF17 and thereby enhances anti-metastatic function of KLF17. p53 empowers KLF17 mediated EMT genes transcription via enhancing physical association of KLF17 to target gene promoters. Nutlin-3 recruits KLF17 to EMT target gene promoters and results in the formation of KLF17-DNA complex via p53-dependent pathway. p53 depletion abrogates DNA binding affinity of KLF17 to EMT target gene promoters. KLF17 is critical for p53 cellular activities in NSCLC. Importantly, KLF17 enhances p53 transcription to generate a novel positive feedback loop. KLF17 depletion accelerates lungs cancer cells growth in response to chemotherapy. Mechanistically, we found that KLF17 increases tumor suppressor genes p53, p21 and pRB expressions in NSCLC. Functionally, KLF17 required p53 to suppress cancer cell invasion and migration in NSCLC. In sum, our study highlights novel insight into anti-EMT affect of KLF17 via p53-dependent pathway in NSCLC, and KLF17 may be a new therapeutic target in NSCLC with p53 status. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailREGg is critical for skin carcinogenesis by modulating the Wnt/b-catenin pathway
Lei Li; Yongyan Dang; Jishen Zhang et al

in nature communications (2015)

Here we report that mice deficient for the proteasome activator, REGg, exhibit a marked resistance to TPA (12-O-tetradecanoyl-phorbol-13-acetate)-induced keratinocyte proliferation, epidermal hyperplasia ... [more ▼]

Here we report that mice deficient for the proteasome activator, REGg, exhibit a marked resistance to TPA (12-O-tetradecanoyl-phorbol-13-acetate)-induced keratinocyte proliferation, epidermal hyperplasia and onset of papillomas compared with wild-type counterparts. Interestingly, a massive increase of REGg in skin tissues or cells resulting from TPA induces activation of p38 mitogen-activated protein kinase (MAPK/p38). Blocking p38 MAPK activation prevents REGg elevation in HaCaT cells with TPA treatment. AP-1, the downstream effector of MAPK/p38, directly binds to the REGg promoter and activates its transcription in response to TPA stimulation. Furthermore, we find that REGg activates Wnt/b-catenin signalling by degrading GSK-3b in vitro and in cells, increasing levels of CyclinD1 and c-Myc, the downstream targets of b-catenin. Conversely, MAPK/p38 inactivation or REGg deletion prevents the increase of cyclinD1 and c-Myc by TPA. This study demonstrates that REGg acts in skin tumorigenesis mediating MAPK/p38 activation of the Wnt/b-catenin pathway. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDisrupting the wall accumulation of human sperm cells by artificial corrugation
Guidobaldi, H.A.; Jeyaram, Y.; Condat, C.A. et al

in Biomicrofluidics (2015), 9

Many self-propelled microorganisms are attracted to surfaces. This makes their dynamics in restricted geometries very di erent from that observed in the bulk. Swimming along walls is bene cial for ... [more ▼]

Many self-propelled microorganisms are attracted to surfaces. This makes their dynamics in restricted geometries very di erent from that observed in the bulk. Swimming along walls is bene cial for directing and sorting cells, but may be detrimental if homogeneous populations are desired, such as in counting microchambers. In this work, we characterize the motion of human sperm cells 60 um long, strongly confi ned to 25u m shallow chambers. We investigate the nature of the cell trajectories between the con fining surfaces and their accumulation near the borders. Observed cell trajectories are composed of a succession of quasi-circular and quasi-linear segments. This suggests that the cells follow a path of intermittent trappings near the top and bottom surfaces separated by stretches of quasi-free motion in between the two surfaces, as confi rmed by depth resolved confocal microscopy studies. We show that the introduction of arti cial petal-shaped corrugation in the lateral boundaries removes the tendency of cells to accumulate near the borders, an e ffect which we hypothesize may be valuable for micro fluidic applications in biomedicine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (5 ULg)
Full Text
See detailLe futur du vieillissement de la population en Wallonie
Delvenne, Pierre ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffects of enzymatic hydrolysis on conformational and functional properties of chickpea protein isolate
Ghribi, Abir Mokni; Maklouf Gafsi, Ines; Sila, Assaâd et al

in Food Chemistry (2015), 187

The impact of enzymatic hydrolysis by Alcalase on the conformational and functional properties of chickpea protein isolate (CPI) was investigated. The physicochemical, interfacial tension and surface ... [more ▼]

The impact of enzymatic hydrolysis by Alcalase on the conformational and functional properties of chickpea protein isolate (CPI) was investigated. The physicochemical, interfacial tension and surface characteristics of CPI and their hydrolysates (CPH) according to the degree of hydrolysis (DH) were also determined. These parameters were then related to the changes in the emulsification activity (EAI) and stability (ESI). The enzymatic hydrolysis was found to improve protein recovery and solubility, leading to a reduction in the molecular weight bands with a concomitant increase in the intensity and appearance of protein bands having apparent molecular mass below 20 kDa. The interfacial tension decreased from _66.5 mN m_1 for CPI to _59.1 mN m_1 for CPH. A similar trend was observed for the surface charge which declined from _27.55 mV to _16.4 mV for the CPI and CPH, respectively. These changes were found to have a detrimental effect on the EAI and ESI values. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)