Last 7 days
Bookmark and Share    
See detailQuel avenir pour les provinces ?
Behrendt, Christian ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Conférence donnée au Sénat de Belgique à l'invitation de l'AAPF (Association des anciens parlementaires francophones)

Detailed reference viewed: 49 (4 ULg)
Full Text
See detailUtilisation des drones comme outil de suivi de travaux de restauration : génération de séries temporelles d'orthomosaïques à très haute résolution et de modèles numériques de surface
Michez, Adrien ULg; Lisein, Jonathan ULg; Geerts, Cédric ULg et al

Poster (2013, October 15)

D'une invention initialement militaire, les drones - et les applications qui dérivent de leurs utilisation - tendent à se banaliser au sein du domaine civil. En terme d'applications géographiques, les ... [more ▼]

D'une invention initialement militaire, les drones - et les applications qui dérivent de leurs utilisation - tendent à se banaliser au sein du domaine civil. En terme d'applications géographiques, les micro-drones (< 2 kg) occupent un segment nouveau dans les techniques d’acquisition d'informations, à mi-chemin entre deux segments plus classiques, représentés par les techniques d'acquisitions « terrain » (LiDAR terrestre, lever topographique, cartographie GPS, ..) et l'imagerie aérienne (caméra métrique, LiDAR aérien, imagerie satellitale). A l'aide d'un micro-drone X100 (Gatewing-Trimble), l'Unité GRFMN a effectué différents survols du projet de restauration du ruisseau du Morby, entrepris dans le cadre du projet Life+ Walphy. Les survols ont permis la réalisation d'orthomosaïques et de MNS (à l'aide d'Agisoft Photoscan) aux différentes étapes du chantier. Une évaluation de la qualité des MNS photogrammétriques générés est réalisée sur base de données LiDAR aérien disponible sur la zone. Une comparaison des coûts sera également réalisée entre les différentes techniques d'acquisition de données topographiques déployées sur le site lors du projet : MNS photogrammétriques UAV et caméra large format, LiDAR aérien. [less ▲]

Detailed reference viewed: 85 (35 ULg)
Full Text
See detailEvidence-based practice et orthophonie
Maillart, Christelle ULg

Scientific conference (2013, October 15)

Detailed reference viewed: 34 (0 ULg)
Full Text
See detailCharacterisation of sand transport in gravel-bed rivers using iron slag dated by historical studies
Houbrechts, Geoffrey ULg; Levecq, Yannick ULg; Petit, François ULg

Poster (2013, October 15)

De grandes quantités de scories sidérurgiques sont présentes dans les sédiments des rivières ardennaises. Ces éléments proviennent de centaines d’établissements établis le long des cours d’eau entre le ... [more ▼]

De grandes quantités de scories sidérurgiques sont présentes dans les sédiments des rivières ardennaises. Ces éléments proviennent de centaines d’établissements établis le long des cours d’eau entre le 14ème et le 19ème siècle. Lors de l’exploitation, ces déchets étaient rejetés à proximité des sites sidérurgiques, voire directement déversés dans les cours d’eau. Cela signifie que depuis plusieurs siècles, de grandes quantités de scories de taille variée, se sont mélangées aux alluvions naturelles. Leur couleur et leur éclat les différencient aisément des éléments naturels. Les lieux et périodes d’exploitations sont connus précisément grâce à de nombreuses sources historiques, ce qui rend les scories particulièrement utiles comme marqueurs du déplacement des sédiments dans les cours d’eau (Houbrechts et al., 2011). Dans plusieurs rivières du massif ardennais, des échantillons de sédiments sableux ont été prélevés en aval d’anciens sites métallurgiques. La concentration en scories a été mesurée dans la fraction des sables grossiers (1680 – 2360 µm). La dispersion longitudinale des scories permet d’estimer la vitesse d’avancée des alluvions sableuses. Les sables grossiers constituent une part importante des sédiments transportés dans le fond du lit des cours d’eau. En effet, le suivi d’un piège à sédiment dans un cours d’eau ardennais (la Chavanne) à montré qu’ils représentent plus de 90 % de la charge solide transportée sur le fond des rivières. La présence de scories dans le lit des cours d’eau permet également d’estimer l’épaisseur de la couche active de charriage durant les derniers siècles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (13 ULg)
Full Text
See detailCaractérisation de la couche active et du débit solide dans les rivières à charge caillouteuse du massif ardennais
Levecq, Yannick ULg; Houbrechts, Geoffrey ULg; Van Campenhout, Jean ULg et al

Poster (2013, October 15)

Plusieurs techniques existent pour calculer l’épaisseur de la couche active de charriage et le débit solide des rivières. Il peut s’agir de chaînes d’érosion, de pièges à sédiments, d’échantillonneurs de ... [more ▼]

Plusieurs techniques existent pour calculer l’épaisseur de la couche active de charriage et le débit solide des rivières. Il peut s’agir de chaînes d’érosion, de pièges à sédiments, d’échantillonneurs de charge de fond de type Helley-smith, de galets marqués, ou encore du dépouillement d’archives de curages (Houbrechts et al., 2012). Ces techniques permettent également de déterminer l’impact de travaux d’aménagements ou de restauration de cours d’eau. Dans le cadre de conventions de recherches financées par la DCENN, deux techniques complémentaires ont été utilisées afin d’analyser le transport de charge de fond de rivières de Wallonie. Tout d’abord des chaînes d’érosion ont été implantées en travers du fond du lit, elles permettent de calculer l’épaisseur et la section de la couche de sédiments mobilisés lors des crues. Les puissances spécifiques des crues analysées varient entre 15 et 195 W/m² et ont généré une épaisseur de couche active comprise entre 9 et 80 mm. Ensuite, la distance parcourue par la charge de fond durant des crues mobilisatrices a été estimée à l’aide de galets marqués par des transpondeurs passifs (PIT-tags). Selon l’importance des crues, les distances moyennes de transport observées sont comprises entre 4 et 297 m. En croisant les données obtenues à l’aide de ces deux techniques, le débit solide de charge de fond a également pu être estimé. A titre d’exemple, le débit solide des rivières varie entre 0,02 t.km-2/crue et 2 t.km-2/crue, lorsque la rupture de la couche d’armurage se produit. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (5 ULg)
Full Text
See detailFlux des sédiments en suspension dans les rivières du bassin de la Meuse : proposition d'une typologie régionale basée sur la dénudation spécifique des bassins versants
Van Campenhout, Jean ULg; Hallot, Eric ULg; Houbrechts, Geoffrey ULg et al

Poster (2013, October 15)

L'érosion des sols peut être appréhendée à l'échelle du bassin versant en quantifiant le transport sédimentaire en suspension à son exutoire. Environ 2.000 mesures de concentration des matières en ... [more ▼]

L'érosion des sols peut être appréhendée à l'échelle du bassin versant en quantifiant le transport sédimentaire en suspension à son exutoire. Environ 2.000 mesures de concentration des matières en suspension ont permis d'estimer les débits solides annuels en fonction des débits liquides observés dans ces cours d'eau. Une méthodologie simple a été mise en place et appliquée à un réseau de 80 stations, à l’exutoire de bassins versants d’une superficie comprise entre 16 et 2.900 km² situées en région wallonne. Des différenciations régionales ont pu être mises en évidence en fonction du substrat et de l'occupation du sol des bassins versants. La granulométrie des particules transportées et la proportion de matière organique complètent l'analyse et confirment les différenciations observées selon les régions agro-géographiques. L’impact de la fréquence d’échantillonnage (et de sa synchronisation avec les débits de crue) sur l’estimation de la dénudation annuelle a été mis en évidence, ainsi que la grande variabilité interannuelle, qui est fonction de l’intensité et de la hauteur des précipitations. L’érosion des sols est ainsi très sensible aux événements extrêmes. Par ailleurs, l’intérêt de longues campagnes de mesures est souligné. Des données issues de travaux antérieurs ont également été intégrées à la base de données. Son interprétation a permis de définir les meilleurs sites susceptibles d’accueillir à long terme un réseau de mesure en continu de la concentration des matières en suspension en Wallonie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (10 ULg)
Full Text
See detailLa joyeuse rentrée de l'eLearning
Verpoorten, Dominique ULg

Article for general public (2013)

Message clé : il faut s'intéresser aux moocs pour les chances et les menaces dont ils sont porteurs MAIS ils ne représentent pas le tout de l'eLearning

Detailed reference viewed: 31 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu perceptif au discursif : Le « Rorschach clinique » de Françoise Minkowska comme prolongement de l’oeuvre de Rorschach
Di Piazza, Laetitia ULg

in Englebert, Jérôme (Ed.) Test de Rorschach et perception : Perspectives cognitives et phénoménologiques (2013)

Detailed reference viewed: 17 (0 ULg)
See detailColard Mansion, passeur de textes
Adam, Renaud ULg

Conference (2013, October 14)

Detailed reference viewed: 20 (2 ULg)
See detailTest de Rorschach et perception : Perspectives cognitives et phénoménologiques
Englebert, Jérôme ULg

Book published by Le Cercle Herméneutique (2013)

Detailed reference viewed: 42 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHyper-réflexivité et schizophrénie au test de Rorschach
Englebert, Jérôme ULg

in Englebert, Jérôme (Ed.) Test de Rorschach et perception : Perspectives cognitives et phénoménologiques (2013)

Detailed reference viewed: 80 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntroduction : Le Rorschach comme test (a)perceptif
Englebert, Jérôme ULg

in Englebert, Jérôme (Ed.) Test de Rorschach et perception : Perspectives cognitives et phénoménologiques (2013)

Detailed reference viewed: 43 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBachelard, Kuhn et Starobinski : Note sur une épistémologie masquée
Englebert, Jérôme ULg

in Englebert, Jérôme (Ed.) Test de Rorschach et perception : Perspectives cognitives et phénoménologiques (2013)

Detailed reference viewed: 17 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa composition des listes: une affaire de professionnels?
Dodeigne, Jérémy ULg; Audrey, Vandeleene

in Dandoy, Régis; Dodeigne, Jérémy; Matagne, Geoffroy (Eds.) et al Les élections communales de 2012 en Wallonie (2013)

Dans le système de démocratie représentative belge, ce sont les électeurs qui par l’expression de leur suffrage de ´signent leurs représentants. Sans minimiser le rôle fondamental de l’électeur, il ne ... [more ▼]

Dans le système de démocratie représentative belge, ce sont les électeurs qui par l’expression de leur suffrage de ´signent leurs représentants. Sans minimiser le rôle fondamental de l’électeur, il ne faut toutefois pas perdre de vue que la sélection des candidats est un enjeu central du processus électoral au cours duquel les formations politiques jouent un rôle déterminant. Plusieurs semaines avant le jour du scrutin, une partie du combat politique a d’ailleurs déjà` été´ livrée lors de la composition de la liste Les modes de recrutement ainsi que l’analyse des profils des candidats constituent dès lors des questions de recherche centrales pour la compréhension des résultats électoraux et du profil des mandataires communaux. Dans ce chapitre, sur base des données originales de notre enquête, nous souhaitons nous focaliser plus particulièrement sur le caractère « professionnel » de la composition des listes. En effet, « être un mandataire local aujourd’hui ne signifie plus ce que c’était il y a vingt ans d’ici, que ce soient en termes de responsabilités, de situation sociale, de ressources institutionnelles ou de carrière politique ». Cette professionnalisation de la politique locale se manifeste dans le type de candidats retenus ainsi que par les règles organisant les processus de composition des listes. Le concept de la professionnalisation de la politique (locale) est un concept multifacette dont nous ne pouvons toutefois explorer tous les aspects. L’analyse est tout d’abord limitée en termes de temporalité´: nous nous concentrons sur la composition des listes pour le scrutin de 2012, à` partir des observations du scrutin de 2006. Les données étant pratiquement inexistantes pour les périodes antérieures, nous ne pouvons donc évaluer que le « caractère professionnel » du scrutin d’octobre dernier et non le processus de « professionnalisation » qui implique une analyse diachronique sur une période plus importante. Ensuite, notre analyse est restrictive en termes d’objets d’étude puisque nous limitons notre analyse à` quatre critères prédéfinis. Ce chapitre s’intéresse tout d’abord aux procédures formelles (légales et partisanes) qui définissent les règles du jeu pour savoir « qui » peut être candidat et « comment » il peut le devenir. Comme nous le verrons, l’importance du scrutin communal transparaît dans les statuts des partis politiques de manière plus ou moins forte, ceci démontrant le caractère davantage professionnel accorde´ par certains partis aux élections communales. Ensuite, nous nous intéressons aux listes déposées : comptent-elles autant de candidats que de sièges a` pourvoir, a` savoir sont-elles complètes ? Troisièmement, nous analysons le choix des élus sortants de se présenter a` nouveau a` l’électeur étant attendu que « les ‘politiciens amateurs’ sont plus susceptibles de retourner leur mandat a` la société´ et laisser place à` de nouveaux ‘citoyens-législateurs’ ». Enfin, un dernier indicateur singulier du cas Belge est le cumul des mandats. Nous analysons ici les parlementaires et les membres de gouvernement du niveau régional, fédéral et européen qui se sont portés candidats au scrutin du 14 octobre 2012. Sur base de ces quatre critères, cette analyse nous permettra d’évaluer si la composition des listes – et indirectement si les élections communales de 2012 en Wallonie – est ou non une affaire de professionnels. [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes candidats d’ouverture : où, qui, comment, pourquoi ?
Audrey, Vandeleene; Dodeigne, Jérémy ULg; Valentin, Jaminet

in Dandoy, Régis; Dodeigne, Jérémy; Matagne, Geoffroy (Eds.) et al Les élections communales de 2012 en Wallonie (2013)

L’idée d’« ouverture » est une notion répandue dans la rhétorique politique et c’est une tendance à laquelle le scrutin communal du 14 octobre 2012 n’échappe pas. Au lendemain des élections, il n’est pas ... [more ▼]

L’idée d’« ouverture » est une notion répandue dans la rhétorique politique et c’est une tendance à laquelle le scrutin communal du 14 octobre 2012 n’échappe pas. Au lendemain des élections, il n’est pas rare que la liste sortie gagnante du scrutin décide malgré tout d’ouvrir sa majorité absolue à un autre groupe du conseil communal. La stratégie d’ouverture peut également intervenir en amont du scrutin lors de la composition des listes, avec la sélection de candidats extérieurs aux partis politiques. Nous retrouvons alors sur ces listes des candidats – officiellement non membres du parti – mais présents en signe d’ouverture de la liste aux membres actifs de la vie associative communale, à des dissidents d’un autre parti ou à des membres d’un parti qui ne se présente pas lors de ces élections. La présence de ces candidats constitue un argument électoral durant la campagne pour démontrer la dynamique « citoyenne » d’une liste, sa volonté de faire de la politique autrement, son ancrage dans la communauté locale, ou permet plus pragmatiquement de combler les places vacantes d’une liste incomplète. Si le recrutement de candidats d’ouverture s’impose comme une stratégie électorale évidente pour de nombreux leaders locaux, comme en témoignent la rhétorique de campagne et le contenu des tracts électoraux, le concept de candidat d’ouverture revêt toutefois un caractère singulier dans le cadre du scrutin communal. Ce dernier est effet caractérisé par la forte présence de listes locales et quasi-locales, où la notion d’ouverture vis-à-vis des partis politiques est plus ambiguë (compte tenu de la nature intrinsèquement locale et non partisane de ces listes). Dans ce chapitre, nous revenons donc dans un premier temps sur le concept de candidat d’ouverture lors du scrutin communal et ciblons en particulier les données à analyser pour étudier ce type de candidats. Après avoir scruté les statuts des partis et les règles spécifiques applicables à ce type de candidats, nous analysons en détails les contextes électoraux, communaux et partisans expliquant le recrutement de candidats d’ouverture. Comme nous le verrons, la présence de ces candidats varie fortement en fonction du type de liste, des partis, de la taille des communes, du nombre de listes en présence et des figures politiques supra-locales qui se portent candidates. Enfin, nous analysons brièvement dans quelle mesure cette stratégie électorale peut être considérée comme politiquement et électoralement gagnante tant du point de vue des candidats que des listes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (6 ULg)
Full Text
See detailSimulations numériques de la dynamique d’épidémies sur réseaux aléatoires selon une approche de physique statistique
Ababou, Malika ULg

Doctoral thesis (2013)

Dans le présent manuscrit, notre travail est focalisé dans un premier temps, sur l’étude de la dynamique de propagation des épidémies sur un modèle de réseaux complexes qui est une variante du modèle de ... [more ▼]

Dans le présent manuscrit, notre travail est focalisé dans un premier temps, sur l’étude de la dynamique de propagation des épidémies sur un modèle de réseaux complexes qui est une variante du modèle de Barabási-Albert (BA). Les simulations numériques révèlent une transition d’une loi exponentielle à une loi de puissance de la distribution du nombre de liens par nœud en fonction du paramètre de précision ω. Nous avons prouvé aussi que la synchronisation collective σ induite par le processus épidémiologique Susceptible-Infected-Recovered-Susceptible (SIRS ) dépend de la structure topologique du réseau. Dans un second temps, nous nous intéressons à l’étude numérique de ce modèle épidémique en introduisant une source permanente d’infection I_0, afin d’éviter la disparition de la maladie, sur un réseau exponentiel généré par le modèle (BA) d’attachement préférentiel à précision finie. Les simulations montrent que la valeur moyenne de la fraction des personnes infectées dépend de la période naturelle du cycle d’infection τ_0 et du temps d’infection τ_I . Un maximum de synchronisation des personnes infectées est atteint lorsque le rapport τ_I /τ_0 est légèrement plus petit que 1/2. Un autre résultat important est la dépendance linéaire de la valeur moyenne de la fraction d’éléments infectés ⟨n_inf ⟩ en fonction de τ_I /τ_0 bien que, la synchronisation est une fonction non triviale de τ_I /τ_0. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailL'identité, la maladie et la dynamique du temps à l'adolescence
Gauthier, Jean-Marie ULg

Conference (2013, October 12)

Detailed reference viewed: 22 (0 ULg)