Results 1-20 of 56.
Mougenot catherine

Bookmark and Share    
Full Text
See detailLa vache Montbéliarde emportée par la génomique
Gaillard, Claire; Mougenot, Catherine ULiege; Petit, Sandrine

in Sesame Sciences et Société Alimentation Mondes agricoles et Environnement (2017), 2

La mise en œuvre de la sélection génomique basée sur une simple prise de sang constitue une étape majeure dans l’histoire de l’élevage bovin. C’est une véritable révolution qui s’accompagne de nombreux ... [more ▼]

La mise en œuvre de la sélection génomique basée sur une simple prise de sang constitue une étape majeure dans l’histoire de l’élevage bovin. C’est une véritable révolution qui s’accompagne de nombreux changements, qu’il s’agisse de la multiplicité des informations liées aux nouveaux outils, de la rapidité de leur renouvellement, de l’élargissement de l’offre génétique.Pour comprendre comment les outils génomiques s’imposent dans les pratiques de sélection et avec quelles implications, nous menons une recherche sur le terrain de la race Montbéliarde en Franche-Comté auprès d’éleveurs, d’inséminateurs et de techniciens-cadres des entreprises de sélection. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
Peer Reviewed
See detailLes animaux comme révélateurs et passeurs de frontières.
Roué, Marie; Manceron, Vanessa; Denayer, Dorothée ULiege et al

in Hubert, Bernard; Mathieu, Nicole (Eds.) Interdisciplinarités entre Natures et Sociétés. Colloque de Cerisy. (2016)

Detailed reference viewed: 58 (10 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConservation of the brown bear: a multifaceted task. Bridging the analytical gap between theory and fieldwork in conservation.
Denayer, Dorothée ULiege; Mougenot, Catherine ULiege; Collard, Damien

in Natures Sciences Sociétés (2016), 24(1), 15-23

Detailed reference viewed: 73 (25 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Biodiversité Autrement... Avec les lunettes d’une sociologie modeste
Mougenot, Catherine ULiege; Petit, Sandrine

in Revue d'Anthropologie des Connaissances (2015), 9(2), 291-310

Biodiversity is not just a concept, it is also a story, an encounter, a place, a good one is in charge of, a familiar and sensitive reality, “attached” to a multitude of ties. This reality possesses the ... [more ▼]

Biodiversity is not just a concept, it is also a story, an encounter, a place, a good one is in charge of, a familiar and sensitive reality, “attached” to a multitude of ties. This reality possesses the stories of about sixty researchers who accepted an extraordinary experience for them: tell their story and which of their works. In these stories, the making of scientific facts is set in practices, anecdotes, personal or institutional relationships, in choices which become entangled. This experience raises the question of knowing how to encompass the totality or, more modestly how to attest? In this article, our point consists of adopting the glasses of a modest sociology, that is to say: follow the reality in its making (1), experiment stories that account for it and argue about their capacities (2) and feel concerned and responsible of our descriptions of the world (3). These are three proposals which work together and match to the will of producing “situated” knowledge. [less ▲]

Detailed reference viewed: 95 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’échiquier des tricheurs : Le « making off » d’une recherche et d'un livre
Strivay, Lucienne ULiege; Mougenot, Catherine ULiege

in Despret, Vinciane; Larrère, Raphaël (Eds.) Les animaux: deux ou trois choses que nous savons d'eux (2014)

Comme l’indique son intitulé, le chapitre propose un retour réflexif et méthodologique sur quelques publications, notamment un livre publié aux éditions de La Découverte, à propos d’Oryctolagus cuniculus ... [more ▼]

Comme l’indique son intitulé, le chapitre propose un retour réflexif et méthodologique sur quelques publications, notamment un livre publié aux éditions de La Découverte, à propos d’Oryctolagus cuniculus, le lapin européen transporté aux quatre coins du monde. [less ▲]

Detailed reference viewed: 175 (37 ULiège)
Full Text
See detailProduire des connaissances, prendre soin, vivre avec et rendre compte. Une analyse comparée des compétences des acteurs de la conservation de la faune.
Denayer, Dorothée ULiege

Doctoral thesis (2013)

La gestion de la faune sauvage réunit des acteurs de la conservation qui ont pour la plupart une formation scientifique. Loin des laboratoires, ces personnes s’engagent dans des projets dont les objectifs ... [more ▼]

La gestion de la faune sauvage réunit des acteurs de la conservation qui ont pour la plupart une formation scientifique. Loin des laboratoires, ces personnes s’engagent dans des projets dont les objectifs affichés sont les suivants : le suivi, la sensibilisation, l’intervention en faveur des espèces et de la cohabitation avec les activités humaines. Dans la littérature spécialisée, ces tâches sont présentées comme incontournables. Plusieurs articles tentent de cerner les compétences qu’elles impliquent. Le débat est ouvert autour de listes de savoirs et de « savoir-faire », de propositions de formations interdisciplinaires et de plans de gestion pour les intégrer. Toutes ces recommandations ont pour point commun d’envisager le travail de ces acteurs à la lumière des objectifs qui leur sont confiés. La gestion du vivant est rarement étudiée comme un métier en tant que tel, c’est-à-dire à travers les pratiques, les situations réelles de travail. Prenant au sérieux cette lacune, cette thèse est dédiée à l’exploration pragmatique des compétences des acteurs de plusieurs projets de conservation de la faune sauvage. Son objectif est de mettre en valeur et de confronter leurs compétences de terrain : concrètes, fines, et parfois imprévisibles ou partiellement indicibles. Le mouvement d’aller-retour entre les observations ethnographiques, leur comparaison et leur généralisation aboutissent à la construction d’une grille d’analyse qui articule les principaux résultats de cette recherche en définissant quatre domaines d’action au cœur des pratiques de conservation : produire des connaissances, prendre soin, vivre avec et rendre compte. [less ▲]

Detailed reference viewed: 208 (74 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAppropriation progressive de l'arganeraie: exploration de l'histoire depuis la genèse des droits jusqu'à leur refonte
Bejbouji, Jihane ULiege; Mougenot, Catherine ULiege; Mormont, Marc ULiege et al

in Farcy, Christine; Peyron, Jean-Luc; Poss, Yves (Eds.) Forêts et Foresterie. Mutations et décloisonnements (2013)

L’arganeraie, spécificité du Sud-Ouest marocain, est l’ensemble des écosystèmes dont l’espèce caractéristique est l’arganier ou Argania spinosa. Outre leurs multiples fonctions écologiques, ces ... [more ▼]

L’arganeraie, spécificité du Sud-Ouest marocain, est l’ensemble des écosystèmes dont l’espèce caractéristique est l’arganier ou Argania spinosa. Outre leurs multiples fonctions écologiques, ces écosystèmes procurent de nombreux biens pour une population pauvre vivant dans des conditions précaires. Toutefois, cet espace intrigue. En effet, à la différence des autres forêts marocaines dont les riverains ne disposent que de deux droits (la récolte de bois mort gisant et le parcours), la population de l’arganeraie a bénéficié d’une législation spéciale depuis 1925, jouissant ainsi d’une large gamme d’utilisation et d’exploitation des ressources forestières. L’image classique véhiculée de cet espace est celle d’une population autochtone, connue pour son élevage caprin, poursuivant des pratiques ancestrales, notamment l’agdal, et gérant des terrains d’arganiers dont elle tire depuis toujours une huile, aujourd’hui très prisée à l’échelle internationale, et devenue emblématique du Maroc. Les historiens nous livrent pourtant une image contrastée entre recherche de la sécurité et de terrains fertiles et fuite de l’insécurité. Parmi les différentes étapes qui ont jalonné son histoire, nous distinguons pour notre propos deux étapes principales : une première période se situe avant la délimitation des forêts et est marquée par des vagues d’immigration successives venant du sud ; la seconde, à la suite de la colonisation, a remodelé et déstabilisé la situation foncière traditionnelle dans la zone en délimitant un espace domanial. Dans cet article, nous dressons le portrait actuel de l’espace et l’ensemble des droits qui le régissent. Cette construction sociale résulte d’une histoire riche et tourmentée, ayant affecté les modes de gestion des territoires. Pour ce faire, nous avons mobilisé des données d’historiens et d’enquêtes qualitatives et quantitatives réalisées dans le cadre de ce travail ; ces dernières se sont déroulées auprès de 100 ménages, principalement au niveau de trois communes rurales autour du massif du Jbel Amsitten. Il constitue l’une des dix-huit zones centrales de la Réserve de Biosphère de l’arganier, dans le Sud-Ouest marocain. Etant donné que les enquêtes s’intéressent aux usages et pratiques des ménages enquêtés, mais aussi de leurs aïeuls et ascendants, ce travail de recherche pourrait contribuer à reconstruire l’histoire de la zone à partir de celle des personnes interviewées via la compréhension de leur implantation spatiale ou temporelle. Nos enquêtes nous montrent que la population est issue d’un brassage récent d’émigrants du sud. Il s’en suit une trame de droits récemment forgée ; le domanial étant bien distinct du privé avec un rétrécissement des droits concédés par les Français. Renouer avec le corpus de règles qu’entretenait la population avec cet espace-ressources, pourrait être à notre avis, une des principales portes d’entrées à leur conservation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 158 (12 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNada da certo : Pequenos quadros controversos de geopolitica do coelho
Strivay, Lucienne ULiege; Mougenot, Catherine ULiege

in Anuario Anthropologico (2012), 2011-II

Humans have always and everywhere made or done something on or with « nature ». But the questions aren’t the same everywhere and consequently the resulting decision-making process may follow entirely ... [more ▼]

Humans have always and everywhere made or done something on or with « nature ». But the questions aren’t the same everywhere and consequently the resulting decision-making process may follow entirely divergent paths. The undertakings of introduced or re-introduced species have multiplied though their success has never been guaranteed. Examining these undertakings closely, we discover that they are as much combinations of people’s recipes, technoscience formulas as well as those surprises that living beings have always been full of. In this paper, we support this idea by following trajectories of the European rabbit (Oryctolagus cuniculus) towards Australia or new-Zealand. We study the many ways these have crossed other ways of starting a relationship with non-humans on the one hand, and applied ecology on the other hand, which had just been discovered at the beginning of the 20th century. Several controversies have followed one after another since then. These can be described as crises or moments to blot out. For us, these controversies essentially represent ways of revealing a reestablishment of order. There are no clear categories and no obvious balance in these case histories. Only living beings which meet, transform, overlap and shirk each other. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (13 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailStories on research, research on stories
Petit, Sandrine; Mougenot, Catherine ULiege; Fleury, Philippe

in Journal of Rural Studies (2011), 27(4), 394-402

This article deals with a group of researchers involved in Participatory Action Research projects on biodiversity and who volunteered to take part in a “storytelling” experiment. Their "stories" were used ... [more ▼]

This article deals with a group of researchers involved in Participatory Action Research projects on biodiversity and who volunteered to take part in a “storytelling” experiment. Their "stories" were used to describe this new type of research collective comprising various partners, including researchers and managers, focused on obtaining directly useable results. These relatively unstructured groups constitute a forum for debate where scientific knowledge is combined with management know-how to produce tools for use outside the collective. The originality of this work lies in the fact that the descriptions of these collectives cannot be separated from the method used to produce those descriptions. The scientific community is not in the habit of expressing itself via stories. Stories are a flexible and open-ended means of instilling order in a changing world and their "capabilities" are in themselves an interesting result. In our opinion, the action-research collectives described and the stories produced are homologous. At the end of this experiment, we perceived the collectives and stories, in metaphorical terms, as archipelagos of relationships and meaning. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (16 ULiège)
Full Text
See detailLe pire ami de l'homme. Du lapin de garenne aux guerres biologiques
Mougenot, Catherine ULiege; Strivay, Lucienne ULiege

Book published by La Découverte (2011)

Mais pourquoi donc écrire une histoire des lapins ? Longtemps on a considéré que l'Histoire relevait des seuls humains : on voulait croire que la « nature » restait extérieure et indifférente à nos ... [more ▼]

Mais pourquoi donc écrire une histoire des lapins ? Longtemps on a considéré que l'Histoire relevait des seuls humains : on voulait croire que la « nature » restait extérieure et indifférente à nos affaires. Mais nous découvrons peu à peu, grâce à l'écologie, que nos vies sont depuis longtemps imbriquées à celles des animaux et qu'elles seraient impossibles sans eux. Tant qu'on les considère comme des matériaux indifférents, façonnables à notre gré, on s'expose à de sérieux retours de flamme. Les lapins en sont un exemple fameux : ils ne font jamais ce qu'on attend d'eux. Ils sont récalcitrants, rebelles, résistants... Dans ce livre qui propose une nouvelle manière de faire de l'histoire avec les animaux, les auteures sont engagées dans une folle course-poursuite avec des lapins qui toujours inventent, changent les règles du jeu, colonisent, se retirent... Ils sont toujours actifs, là où on aurait juré qu'ils seraient passivement soumis à nos projets et ambitions. Les auteures elles-mêmes ont été prises au piège ! Et s'il fallait en passer par les lapins pour mieux comprendre les humains ? Et si, mieux qu'une histoire des lapins, il s'agissait de commencer à écrire du point de vue des lapins ? Si on ne peut plus penser les humains sans les animaux, alors l'histoire, la sociologie, la philosophie doivent apprendre à bien les traiter... [less ▲]

Detailed reference viewed: 184 (22 ULiège)
Full Text
See detailL'inscription territoriale de la gestion des races animales : une recherche pluridisciplinaire
Steyaert, Patrick; Casabianca, François; Baret, Philippe et al

Conference (2011)

Detailed reference viewed: 36 (7 ULiège)
See detailRaconter le paysage de la recherche
Mougenot, Catherine ULiege

Book published by QUAE (2011)

C’est à un voyage à l’intérieur de la recherche que nous convie Catherine Mougenot, hors des sentiers battus des évaluations, des acquis et des résultats chiffrés. L’aventure commence à l’occasion du ... [more ▼]

C’est à un voyage à l’intérieur de la recherche que nous convie Catherine Mougenot, hors des sentiers battus des évaluations, des acquis et des résultats chiffrés. L’aventure commence à l’occasion du programme de recherche «Action publique, agriculture et biodiversité» rassemblant une communauté très large de chercheurs de terrain : écologues, agronomes, sociologues, géographes, économistes, politiciens, anthropologues, juristes, vétérinaires, toxicologues, qui ont tous accepté la confrontation des disciplines et ce qu’elle implique d’atermoiements, de négociations, de renoncements. Le programme n’est que prétexte à une démarche réflexive dans laquelle l’auteur entraîne les acteurs de la recherche. L’ouvrage prend l’allure de récits où la dimension sensible devient essentielle, ce qui ne veut pas dire que leur travail n’est pas scientifique, mais témoigne de la présence déterminante de cette dimension, au même titre que la passion qui vibre à travers leurs paroles. L’ouvrage devient alors l’histoire des liens de cette communauté, une vision du vécu des chercheurs en regard de quelques grandes questions : la biodiversité, le terrain, l’interdisciplinarité, l’action. Tout au long de cette collecte de récits, Catherine Mougenot s’est efforcée en intervenant le moins possible de ne pas trahir les acteurs. Son écriture à chaud colle à l’expérience, jusqu’au moment où, du travail de montage de ces « histoires », l’auteur tire une analyse très pointue des propriétés du récit. Destiné à la communauté scientifique, cet ouvrage s’adresse également à tous ceux qui vivent la passion de la recherche comme une mise en intrigue. [less ▲]

Detailed reference viewed: 290 (128 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'incroyable expansion d'un lapin casanier
Mougenot, Catherine ULiege; Strivay, Lucienne ULiege

in Etudes Rurales (2010), 185

Le lapin européen est une espèce dont la prolificité légendaire pourrait suffire à expliquer la formidable expansion à travers le monde. Pourtant, on dit rarement qu’Oryctolagus cuniculus est également ... [more ▼]

Le lapin européen est une espèce dont la prolificité légendaire pourrait suffire à expliquer la formidable expansion à travers le monde. Pourtant, on dit rarement qu’Oryctolagus cuniculus est également sédentaire au dernier degré. Si on peut, sans nul doute, en certains lieux, classer le lapin parmi les espèces envahissantes, cela n’est dû qu’à l’assistance obstinée des humains. Les tribulations du lapin sont marquées de « captures », « rencontres » et « bifurcations », une collection d’épisodes pris entre invention et violence destructrice, qu’une logique linéaire ne permet pas de décrire. Elles sont pour nous un exemple type de ces proliférations qui s’échappent des multiples noeuds de relations hommes - techniques – nature et qui expriment la pluralité des modes d’existence du vivant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 120 (28 ULiège)
See detailCes animaux qui déménagent
Strivay, Lucienne ULiege; Mougenot, Catherine ULiege

Conference (2010, January 29)

Detailed reference viewed: 46 (12 ULiège)
See detailDes forêts et campagnes à la ville : les animaux et leurs choix
Strivay, Lucienne ULiege; Mougenot, Catherine ULiege

Conference (2009, December 07)

Detailed reference viewed: 45 (8 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes concours de cochons « Piétrain ». Regard anthropologique sur une race au carrefour de son histoire
Stas, Sébastien; Mougenot, Catherine ULiege

in ethnographiques.org (2009), (19),

Notre article met en scène le monde de la sélection des cochons « Piétrain » en Belgique, une race dont la génétique est utilisée pour l'amélioration des filières industrielles. Dans un premier temps nous ... [more ▼]

Notre article met en scène le monde de la sélection des cochons « Piétrain » en Belgique, une race dont la génétique est utilisée pour l'amélioration des filières industrielles. Dans un premier temps nous donnons à voir comment se construit la relation homme – animal dans les moments particuliers que sont les concours d'élevage et leur préparation. Ensuite, nous montrons comment a été construite cette race et comment elle est aujourd'hui menacée d'être captée par les biotechnologies, en raison de son intérêt pour l'industrie. Une évolution qui enlève tout son sens au projet des éleveurs et à la relation qu'ils ont maintenue avec leurs animaux. L'article est basé sur une approche anthropologique des concours de la race et sur l'histoire du projet qui a permis sa création. [less ▲]

Detailed reference viewed: 94 (12 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtats de guerre ou de paix : autour de la prolifération des rats
Mougenot, Catherine ULiege; Mormont, Marc ULiege

in Ethnologie Française (2009), 39(1), 35-43

Cet article analyse les conflits qui, en France, sont liés à l'usage du poison pour lutter contre la prolifériation du campagnol terrestre, du ragondin et du rat musqué. Avec le concept d'agencement s ... [more ▼]

Cet article analyse les conflits qui, en France, sont liés à l'usage du poison pour lutter contre la prolifériation du campagnol terrestre, du ragondin et du rat musqué. Avec le concept d'agencement s; emprunté au philosophe Gilles Deleuze, nous décrivons ces situations comme des façons mouvantes et interactives par lesquelles des forces diverses définissent les problèmes et redistribuent les places de chacun, humains et animaux, dans des paysages et au moyen de techniques qui suscitent des polémiques. Ces agencements sont des moments au croisement de plusieurs histoires entremêlées, moments tantôt conflictuels, tantôt porteurs de coexistence. Des états de paix sont négociés, mais ils restent fragiles et ils sont susceptibles d'autres résistances ou défaillances. [less ▲]

Detailed reference viewed: 127 (28 ULiège)
See detailLa socialisation des politiques environnementales par les objets intermédiaires
Haynes, Isabelle; Mougenot, Catherine ULiege

in Melard, François (Ed.) Ecologisation, objets et concepts intermédiaires (2008)

Ce chapitre montre, comment face à des questions invisibles et qui les dépassent, des citoyens se les approprient par la mobilisation d’objets intermédiaires réinscrivant ces questions dans leur vie et ... [more ▼]

Ce chapitre montre, comment face à des questions invisibles et qui les dépassent, des citoyens se les approprient par la mobilisation d’objets intermédiaires réinscrivant ces questions dans leur vie et leur environnement immédiat. La menace du réchauffement climatique est traduite dans la confection de tableaux BEE (Budget Energie Environnement) et la perte de biodiversité dans la réalisation d’inventaires portant sur des portions de territoires communaux. Ces objets encouragent la création de collectifs tissés de relations personnelles et familières, ils construisent des « prises » sur l’environnement et encouragent des engagements qui n’étaient pas d’avance acquis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 117 (4 ULiège)