Results 33921-33940 of 57953.
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa main de Gilliatt-Sumner ou le syndrome de défilé cervicothoracique neurogène vrai. A propos de sept cas opérés.
DUBUISSON, Annie ULg; NGUYEN KHAC, Minh-Tuan ULg; SCHOLTES, Félix ULg et al

in Neuro-Chirurgie (2011), 57(1), 9-14

BACKGROUND AND PURPOSE: The clinical picture of hand atrophy related to a cervical rib or elongated C7 transverse process was well described in the modern literature by Gilliatt and Sumner; in 1970, they ... [more ▼]

BACKGROUND AND PURPOSE: The clinical picture of hand atrophy related to a cervical rib or elongated C7 transverse process was well described in the modern literature by Gilliatt and Sumner; in 1970, they reported a series of nine patients whose motor status was stabilized following brachial plexus decompression. We report here seven patients suffering from thoracic outlet syndrome (TOS), who developed hand atrophy, sometimes because of diagnostic delay. METHODS: The patient's charts were analysed retrospectively. RESULTS: The seven patients were all female; the mean age was 43 years. The first complaints were arm pain and paresthesias lasting six months to 5 years. Three patients were treated with C56/C67 discectomy plus disc prosthesis (one patient), ulnar neurolysis at the elbow (the same patient), carpal tunnel release (one patient), and intravenous immunoglobulins (one patient) before TOS diagnosis. Hand atrophy, severe in five patients, was present at presentation. All patients underwent brachial plexus decompression by the anterior (four), posterior (two), or transaxillary (one) approach. This last approach was completed 18 months later by brachial plexus neurolysis via the anterior approach. Postoperatively, motor deficit was improved in two patients and stabilized in five patients. CONCLUSIONS: Physicians' unfamiliarity with TOS diagnosis or their reluctance to accept the diagnosis without electrical confirmation can lead to hand atrophy. Brachial plexus decompression at this stage usually stabilizes the deficit. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (10 ULg)
See detailla main-d'oeuvre étrangère en Belgique
Feld, Serge ULg

Book published by Bruylant-Academia (2010)

179 !"#$% &%' ("!)e+%' SOMMAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 INTRODUCTION GÉNÉRALE ... [more ▼]

179 !"#$% &%' ("!)e+%' SOMMAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 INTRODUCTION GÉNÉRALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Une première en Belgique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Les apports du recensement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Immigrants et communautés étrangères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Une population hétérogène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Un marché du travail très spécifique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 La variable « nationalité » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 La main-d’oeuvre étrangère et le système éducatif . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Activité, emploi, chômage : des réalités contrastées . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Le rôle économique du travail étranger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Des différences régionales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 La sous-utilisation des compétences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 De nouvelles perspectives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Un marché du travail très défavorable à la main-d’oeuvre étrangère. . . . 20 CHAPITRE I – Éducation et formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Section 1 : le niveau d’éducation des Belges et des étrangers . . . . . . . . . 25 1. Aperçu global . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 2. Les niveaux d’éducation selon la nationalité et le sexe . . . . . . . . . . . 28 3. Les indices comparatifs des niveaux d’éducation des étrangers et des Belges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 4. Les différences d’éducation entre les trois régions. . . . . . . . . . . . . . . . 35 5. Les niveaux d’éducation selon le pays de naissance . . . . . . . . . . . . . . 37 6. Les niveaux d’éducation et l’âge d’arrivée en Belgique . . . . . . . . . . . 39 Main oeuvre Belgique.indd Sec3:179 4/06/10 11:05:43 La main-d’oeuvre étrangère en Belgique 180 Section 2 : le choix des filières et les retards scolaires . . . . . . . . . . . . . . . 40 1. Répartition de la population diplômée selon l’orientation du diplôme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 1.1. Présentation générale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 1.2. Standardisation de la répartition des étrangers par filières d’études. . 42 1.3. Le choix des filières selon le sexe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 1.4. La répartition entre filières dans les trois régions . . . . . . . . . . . . . . 45 2. Estimation des retards scolaires des Belges et des étrangers . . . . . . . . . 49 2.1. Questions de méthode. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 2.2. Aperçu général des retards des Belges et des étrangers . . . . . . . . . . 51 2.3. L’impact du lieu de naissance sur les retards . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 2.4. L’ampleur des retards est-elle influencée par le sexe ? . . . . . . . . . . . 55 2.5. Les différences régionales de retard dans le cursus scolaire . . . . . . . 56 Section 3 : la formation professionnelle des Belges et des étrangers . . . . 58 1. Panorama général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 2. La filière de formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 CHAPITRE II – L’activité et l’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Section 1 : l’activité des Belges et des étrangers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 1. Évaluation générale de la population en âge de travailler . . . . . . . . . 70 2. La mesure des niveaux d’activité des Belges et des étrangers. . . . . . . . 73 2.1. Présentation générale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 2.2. Analyse des courbes d’activité par âge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77 Section 2 : le chômage des Belges et des étrangers . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 1. Le chômage en Belgique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 2. Les taux de chômage dans les régions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84 3. Le chômage par âge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 4. Le chômage des jeunes à la recherche d’un premier emploi . . . . . . . . 86 5. Le chômage et le niveau d’éducation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 5.1. Aperçu général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 5.2. Le taux de chômage des principales nationalités . . . . . . . . . . . . . . 89 Section 3 : le niveau de l’emploi des Belges et des étrangers. . . . . . . . . . 93 1. Les taux d’emploi de la Belgique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 2. Les taux d’emploi par région. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Annexe du chapitre II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Main oeuvre Belgique.indd Sec3:180 4/06/10 11:05:43 Table des matières CHAPITRE III – Le marché du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Section 1 : le statut, la nature du contrat et la durée de travail . . . . . . 104 1. Les types de contrat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104 1.1. Le statut des Belges et des étrangers sur le marché du travail : Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 1.2. Le statut d’activité selon le sexe et la nationalité . . . . . . . . . . . . . 108 1.3. Le statut d’activité et le niveau de qualification . . . . . . . . . . . . . . 112 1.4. Le statut d’activité dans les trois régions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113 2. Le type de contrat et la durée du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 2.1. Présentation générale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 2.2. Le type de contrat selon le sexe et la nationalité . . . . . . . . . . . . . 121 2.3. Le type de contrat et le niveau de qualification . . . . . . . . . . . . . . 124 2.4. Le type de contrat et le statut professionnel . . . . . . . . . . . . . . . . 128 Section 2 : analyse des secteurs d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131 1. Présentation de la répartition des actifs belges et étrangers entre les secteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132 2. Les secteurs et le pays de naissance des actifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 3. La concentration sectorielle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 3.1. La concentration sectorielle de l’ensemble de la main-d’oeuvre étrangère par rapport aux Belges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 3.2. La concentration sectorielle des principales nationalités par rapport aux Belges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 3.3. La concentration sectorielle des principales nationalités par rapport à l’ensemble de la main-d’oeuvre étrangère . . . . . . . . 142 3.4. Les principaux secteurs d’activité et les régions . . . . . . . . . . . . . . 145 3.5. Le chômage sectoriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149 CHAPITRE IV – Les professions des Belges et des étrangers . . . . . . 153 Section 1 : de l’analyse des secteurs à celle des professions et des métiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153 1. Présentation générale de la répartition professionnelle des Belges et des étrangers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154 2. Les professions des étrangers et les régions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 Section 2 : la main-d’oeuvre étrangère est-elle surqualifiée ou sous-qualifiée ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 INDEX DES TABLEAUX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173 INDEX DES FIGURES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177 Main oeuvre Belgique.indd Sec3:181 4/06/10 11:05:43 [less ▲]

Detailed reference viewed: 193 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa mainmise administrative sur les systèmes d'information hospitaliers
Albert, Adelin ULg

in Revue Médicale de Liège (1993), 48(8), 465-72

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
See detailLes mains de l'Enseignement d'Amennakhte. Reconnecter le littéraire au documentaire
Polis, Stéphane ULg

Scientific conference (2015, September 29)

Dans cet exposé, je décris la redécouverte par les égyptologues de l'Enseignement d'Amennakhte en accordant une attention particulière aux mains hiératiques des scribes qui ont rédigé les témoins connus ... [more ▼]

Dans cet exposé, je décris la redécouverte par les égyptologues de l'Enseignement d'Amennakhte en accordant une attention particulière aux mains hiératiques des scribes qui ont rédigé les témoins connus de ce texte majeur de la 20e dynastie. Cette approche permet d'aboutir à trois conclusions principales. (1) Il n'est pas possible de montrer l'existence d'une véritable "école de mains" qui imiteraient celle du scribe de la Tombe Amennakhte (e.g. Eyre 1979 : 87). (2) Il est possible d'attribuer différents témoins du texte de l'Enseignement à une même main. (3) On peut établir le lien ferme entre des mains ayant copiés l'Enseignement d'Amennakhte et des mains documentaires connues de la première moitié de la 20e dynastie. Ce dernier point permet de revenir sur le mythe égyptologique d'une césure significative entre mains littéraires et mains documentaires : malgré certaines différences, la possibilité de suivre la main d'un scribe entre textes littéraires et documentaires est réelle. Cela n'est évidemment pas sans conséquences pour l'histoire culturelle de la Communauté de Deir el-Médineh. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
See detailMaintenance, entretien et réparation des constructions en béton
Courard, Luc ULg

Learning material (2009)

Detailed reference viewed: 133 (13 ULg)
Full Text
See detailMaintenance, restauration et protection des constructions: réparations structurales des constructions
Gernay, Thomas ULg

Learning material (2015)

Le document est le support PowerPoint du cours donné le 1er décembre 2015 aux étudiants ingénieurs civils des constructions et ingénieurs architectes de l'ULg. Le cours traite du problème de la réparation ... [more ▼]

Le document est le support PowerPoint du cours donné le 1er décembre 2015 aux étudiants ingénieurs civils des constructions et ingénieurs architectes de l'ULg. Le cours traite du problème de la réparation et du renforcement structural des constructions en béton et en acier (ponts, bâtiments). [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)
Full Text
See detailMaintenir dans l'emploi le travailleur malade ou blessé : un défi !
Mairiaux, Philippe ULg

Conference (2010, November 25)

Detailed reference viewed: 36 (6 ULg)
Full Text
See detailMaintenir la banque de proximité à l'heure du digital : des pressions du contexte aux jeux d'acteurs
Jarnias, Sylvie; Reydet, Sabine; Pichault, François ULg

Scientific conference (2015)

Les banques françaises subissent depuis une dizaine d’années, de profonds changements qui les amènent à redéfinir leur approche client et les amènent à faire des choix stratégiques importants. Nous avons ... [more ▼]

Les banques françaises subissent depuis une dizaine d’années, de profonds changements qui les amènent à redéfinir leur approche client et les amènent à faire des choix stratégiques importants. Nous avons partagé l’expérience innovante d’une grande banque mutualiste française, qui a initié un important changement organisationnel dont la particularité est de s’inscrire dans une approche de type NWOW. L’intérêt de ce papier réside dans la mobilisation de deux approches théoriques complémentaires, la théorie néo-institutionnelle élargie, et l’approche stratégique des acteurs, pour analyser, dans une perspective critique (Critical Management Studies), l’implémentation d’un changement inspiré du NWOW. Nous avons mené une étude de cas auprès d’une soixantaine de collaborateurs bancaires impliqués dans le changement organisationnel. Nous avons recueilli l’avis des membres de la Direction Générale pour comprendre l’émergence et les caractéristiques du changement organisationnel, et celui des collaborateurs sur le terrain pour évaluer leurs perceptions quant aux conséquences du changement dans leur quotidien professionnel. [less ▲]

Detailed reference viewed: 472 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaintenir la PTH entre 2 et 9 fois la valeur de référence supérieure du Laboratoire: d'accord, mais quelle valeur???
CAVALIER, Etienne ULg; DELANAYE, Pierre ULg; Souberbielle, Jean-Claude

in Néphrologie & Thérapeutique (2011, October), 7(5), 411-44727

Detailed reference viewed: 31 (0 ULg)
Full Text
See detailMaintien d'une orientation spatio-temporelle chez une patiente Alzheimer: Utilisation conjointe d'un agenda et d'un téléphone portable
Quittre, Anne ULg; Adam, Stéphane ULg; Olivier, Catherine ULg et al

in Adam, Stéphane; Allain, Philippe; Aubin, Ghislaine (Eds.) et al Actualités en rééducation neuropsychologique: Etudes de cas (2009)

Detailed reference viewed: 200 (22 ULg)
See detailMaintien dans l'emploi des patients malades chroniques - pistes pour la collaboration des médecins impliqués
Mairiaux, Philippe ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 62 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaintien dans l'emploi des travailleurs âgés : enjeux et pistes de travail pour les entreprises
Bertrand, Françoise ULg; Hansez, Isabelle ULg; Peters, Stéphanie ULg

in Médecine du Travail & Ergonomie = Arbeidsgezondheidszorg & Ergonomie (2006), 42(3), 83-89

Le taux d’emploi des travailleurs âgés de plus de 55 ans en Belgique est un des plus faibles d’Europe. Notre pays est loin d’atteindre les objectifs de taux d’emploi inscrits dans la Stratégie Européenne ... [more ▼]

Le taux d’emploi des travailleurs âgés de plus de 55 ans en Belgique est un des plus faibles d’Europe. Notre pays est loin d’atteindre les objectifs de taux d’emploi inscrits dans la Stratégie Européenne de l’Emploi. Ce constat doit donc inciter les autorités publiques, les entreprises et les travailleurs à réagir. Si les premières ont commencé à mettre en place des mesures structurelles pour remédier au problème, les entreprises et les travailleurs ne sont pas toujours conscients de la marge de manœuvre dont ils disposent pour relever le défi. Les stéréotypes des unes et une certaine culture du « droit à la retraite » des autres sont des obstacles de première ligne. C’est pourquoi il est primordial d’engager des sensibilisations à leur égard. Cet article présente les résultats d’une recherche menée auprès de travailleurs belges pour évaluer les motifs de départ, et la place des conditions de travail et du stress dans l’explication des retraits prématurés. Les résultats fournissent un matériaux solide pour orienter non seulement la sensibilisation, mais aussi les actions à mettre en place au sein des entreprises pour encourager le maintien dans l’emploi des plus âgés. On notera par exemple que la prévention doit débuter avec les travailleurs dès l’âge de 46 ans, que la lutte contre le stress lié aux conditions de travail est nécessaire mais non suffisante pour prévenir les retraits prématurés, et qu’il faut surtout se concentrer sur une meilleure gestion des changements organisationnels et la valorisation du personnel pour endiguer les départs anticipés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 247 (37 ULg)
See detailLe maintien dans l'emploi des travailleurs âgés ou la gestion des âges.
Bertrand, Françoise ULg; Hansez, Isabelle ULg; De Keyser, Véronique ULg

in Chasseigne, G.; Lassarre, D. (Eds.) Stress et Société. Volume III (2006)

Detailed reference viewed: 43 (7 ULg)
Full Text
See detailLe maintien des "effets" des dispositions annulées par la Cour d’arbitrage : théorie et pratique
Rosoux, Géraldine ULg

in Liber Amicorum Paul Martens – L’humanisme dans la résolution des conflits. Utopie ou réalité ? (2007)

The article analyzes the competence of the Belgian constitutional court to maintain effects of the annuled legislative norm.

Detailed reference viewed: 123 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe maintien des droits aux prestations de santé lors d'une séparation de fait ou de corps
Michiels, Olivier ULg

in Divorce : Actualité Juridique, Sociale et Fiscale (1997)

L'article examine la question du maintien des droits aux prestations de santé lors d'une séparation de corps ou d'une séparation de fait.

Detailed reference viewed: 19 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaintien des effets d'une disposition annulée et renvoi préjudiciel au juge constitutionnel: les paradoxes d'une annulation en trompe l'oeil
Rosoux, Géraldine ULg

in Journal des Tribunaux (2016)

L'article analyse la portée du maintien des effets d'une disposition annulée, et la potentialité d'une question préjudicielle portant sur une disposition annulée aux effets maintenus.

Detailed reference viewed: 16 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe maintien en maternelle. Analyse des causes et des conséquences
Dupont, Virginie ULg; Chenu, Florent ULg; Baye, Ariane ULg et al

Conference (2013, August)

Detailed reference viewed: 23 (0 ULg)
Full Text
See detailMaintien et stratégies de renforcement de la motivation des étudiants dans l'enseignement à distance
Mignon, Jacques ULg; Closset, Jean-Louis ULg

in Actes du 21e congrès de l’Association internationale de pédagogie universitaire (AIPU) (2004)

L'exploitation des nouvelles technologies dans la mise sur pied d'un enseignement à distance s'accompagne nécessairement d'une réflexion pédagogique structurée. Cette réflexion fait souvent fi de la mise ... [more ▼]

L'exploitation des nouvelles technologies dans la mise sur pied d'un enseignement à distance s'accompagne nécessairement d'une réflexion pédagogique structurée. Cette réflexion fait souvent fi de la mise en oeuvre de véritables stratégies motivationnelles. Pourtant, lorsqu'on demande à un enseignant pourquoi il souhaite mettre un cours en ligne, il invoque souvent le fait de chercher à motiver ses étudiants. Nous distinguerons ici le maintien de la motivation, du renforcement de la motivation des étudiants. Les risques de démotivation et d'abandon sont très nombreux dans l'enseignement à distance, même avec le soutien des nouvelles technologies. Il est donc essentiel de veiller à maintenir constamment la motivation initiale de l'apprenant. Si le maintien de cette motivation fait appel à des moyens, des trucs, des recettes de tutorat, il n'en va pas de même du renforcement de la motivation. En effet, il s'agit ici de mettre au point, dès la phase de conception du cours, de véritables stratégies motivationnelles. Quels sont les risques de démotivation des étudiants ? Comment les éviter ? Quelles bases théoriques peuvent nous guider dans notre mise au point des stratégies motivationnelles ? Quelles pistes motivationnelles le concepteur peut-il emprunter, et dans quelles perspectives ? Sur base des théories de la motivation, notre recension des données bibliographiques vise à préciser les questions que doivent se poser les concepteurs de cours à distance. De même, elle débouche, pour chaque question, sur des pistes concrètes à explorer. [less ▲]

Detailed reference viewed: 572 (3 ULg)