Publications ORBi OA
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe analysis of the effects of rurbanization on rural communities in the North-East Development of Romania
Paveliuc Olariu, Codrin ULiege

in Advances in Agriculture & Botanics (2010), 2(1), 41-48

This paper highlights the effects of the rurbanization phenomenon on rural communities in the North-East Development Region of Romania The paper summarizes the results of field research conducted in the ... [more ▼]

This paper highlights the effects of the rurbanization phenomenon on rural communities in the North-East Development Region of Romania The paper summarizes the results of field research conducted in the Jijia – Bahlui Depression who have studied access to services, the rural – urban migration flow, the rural infrastructure status in the researched area as well as the influence of the urban centers proximity. The research has been achieved utilizing the direct inquiry method in three representative rural communities in the researched area, supplemented, in advance, by a research in national and international databases (ex. INS, FAOSTAT, EUROSTAT), as well as the utilization of official documents. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULiège)
Full Text
See detailCollaborative filtering: Scalable approaches using restricted Boltzmann machines
Louppe, Gilles ULiege

Master's dissertation (2010)

Parallel to the growth of electronic commerce, recommender systems have become a very active area of research, both in the industry and in the academic world. The goal of these systems is to make ... [more ▼]

Parallel to the growth of electronic commerce, recommender systems have become a very active area of research, both in the industry and in the academic world. The goal of these systems is to make automatic but personal recommendations when customers are overwhelmed with thousands of possibilities and do not know what to look for. In that context, the object of this work is threefold. The first part consists in a survey of recommendation algorithms and emphasizes on a class of algorithms known as collaborative filtering algorithms. The second part consists in studying in more depth a specific model of neural networks known as restricted Boltzmann machines. That model is then experimentaly and extensively examined on a recommendation problem. The third part of this work focuses on how restricted Boltzmann machines can be made more scalable. Three different and original approaches are proposed and studied. In the first approach, we revisit the learning and test algorithms of restricted Boltzmann machines in the context of shared-memory architectures. In the second approach, we propose to reformulate these algorithms as MapReduce tasks. Finally, in the third method, ensemble of RBMs are investigated. The best and the more promising results are obtained with the MapReduce approach. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1420 (78 ULiège)
Full Text
See detailA green and refillable antibacterial coating for stainless steel
Faure, Emilie ULiege; Charlot, Aurélia; Sciannaméa, Valérie et al

Poster (2010, June 29)

Because of its resistance to corrosion and chemicals, relevant mechanical and esthetical properties, stainless steel (SS) is widely used in the daily life (food industry, household appliances, surgery … ... [more ▼]

Because of its resistance to corrosion and chemicals, relevant mechanical and esthetical properties, stainless steel (SS) is widely used in the daily life (food industry, household appliances, surgery …). However, SS is unable to prevent bacteria from adhering, proliferating and forming a resistant biofilm when ageing. Therefore, surface modification is needed for providing durable antibacterial properties. We report here on an all-in-one approach to prepare refillable antimicrobial films using the layer-by-layer deposition of polyelectrolytes. Specifically designed biocidal multilayered polyelectrolyte films that bear 3,4-dihydroxyphenylalanine (DOPA), known as a promoter of adhesion to inorganic surfaces, were deposited onto SS. DOPA was incorporated in the polycationic chains by radical copolymerisation of N-methacrylated DOPA with the quaternary ammonium salt of 2-(dimethylamino)ethyl methacrylate (DMAEMA+). In order to boost the antibacterial activity of the polycationic layer, AgNO3 was added to the aqueous solution of P(DOPA)-co-P(DMAEMA+), which resulted in the in-situ formation of silver based nanoparticles, sources of biocial Ag+. The layer-by-layer deposition of aqueous P(DOPA)-co-P(DMAEMA+)/AgCl/Ag0 suspension and aqueous solution of poly(styrene sulfonate) provides high antibacterial activity against Gram-negative E. Coli bacteria. Moreover, after silver depletion, films retain some antimicrobial activity, thanks to ammonium groups of the copolymer. We also show that the antibacterial activity of the films can then be easily re-boosted. [less ▲]

Detailed reference viewed: 126 (15 ULiège)
Full Text
See detailPlicathyridine brachiopods from the Frasnian (Upper Devonian) of the Middle East and Belgium
Mottequin, Bernard ULiege; Brice, Denise

in Programme and abstracts volume (2010, June 28)

Detailed reference viewed: 60 (4 ULiège)
Full Text
See detailThe use of a priori information in electrical resistivity tomography for salt water intrusion studies at the Belgian coast
Hermans, Thomas ULiege

Master's dissertation (2010)

Two artificial sea inlets were built in the nature reserve "The Westhoek". Consequently, sea water infiltrated in the dune aquifer filled with fresh water and exploited by a water company. Due to the ... [more ▼]

Two artificial sea inlets were built in the nature reserve "The Westhoek". Consequently, sea water infiltrated in the dune aquifer filled with fresh water and exploited by a water company. Due to the presence of a clayey layer with a low hydraulic conductivity, the vertical flow of salt water was stopped, leading to a horizontal flow outside the infiltration ponds. Electrical resistivity tomographies were carried out, in addition to borehole electromagnetic measurements. The latter were used to calculate a vertical variogram, characteristic of the study site. Then, a geostatistical constraint was imposed as a regularization tool to solve the inverse problem, with a covariance matrix based on the variogram. The important points of this type of regularization were first highlighted by several synthetic cases. The main conclusions were that the choice of a homogeneous prior model seemed judicious in this case, whereas the lack of information to determine the horizontal variogram was not a major issue. Inversion results enabled to determine the extension of the salt water plume laterally, in depth, but also in terms of total dissolved solid content (TDS). These observations are in agreement with the hydrogeological situation of the site. A comparison with borehole data showed that the results are much more satisfying than a traditional smoothness constraint used as a regularization tool. Prior information included in the inversion process enabled to improve the resolution, even if traditional image appraisal tools failed to quantify this contribution. [less ▲]

Detailed reference viewed: 80 (25 ULiège)
Full Text
See detailIdentification de nouvelles interactions entre les protéines à domaines PDZ et les protéines kinases.
Blibek, Karim ULiege

Master's dissertation (2010)

RESUME Les protéines sont les moteurs fondamentaux de l’organisation cellulaire en assurant la régulation des aspects fonctionnels et structuraux des cellules. Pour établir et maintenir l’homéostasie ... [more ▼]

RESUME Les protéines sont les moteurs fondamentaux de l’organisation cellulaire en assurant la régulation des aspects fonctionnels et structuraux des cellules. Pour établir et maintenir l’homéostasie cellulaire, les protéines s’interrégulent entre elles en interagissent via des domaines d’interactions protéiques, jouant le rôle d’adaptateurs. Les domaines PDZ (PSD-95, DLG-1 et ZO1) sont des domaines d’interactions protéines-protéines impliqués dans la polarité, la signalisation et l’adressage. Ces domaines protéiques reconnaissent en général, un motif consensus en extrémité C terminale de la protéine cible (motif de type I, II et III). Les protéines à domaines PDZ ont un rôle reconnu dans le développement des cancers, en régulant de différentes manières, les fonctions de protéines oncogènes ou suppresseurs de tumeur (kinases, phosphatases,…). Les protéines kinases sont souvent codées par des oncogènes, qui constituent, une fois mutés, l’un des acteurs majeurs de la tumorigènese. Certaines kinases présentent un motif consensus C terminal potentiellement reconnu par les domaines PDZ. De ce fait, une meilleure compréhension des interactions PDZ-kinases permettra d’apporter des éclairages nouveaux sur leur implication dans le développement tumoral. Mon projet de master 2 s’est porté sur l’identification par double hybride en levure de nouvelles interactions entre les protéines à domaines PDZ et les protéines kinases, afin de construire une matrice d’interactions, qui va compléter les travaux déjà initiés au sein de notre équipe de recherche. Après avoir obtenu par amplification PCR, 29 séquences C terminales de kinases contenant un motif consensus de type I, j’ai cloné celles-ci dans des vecteurs adéquats qui sont transformés dans des levures Ah109. En accouplant ces dernières avec les levures partenaires Y187 prétransformés avec notre ressource de domaines PDZ, j’ai pu détecter les interactions par test phénotypiques impliquant la reconstitution du facteur de transcription Gal4. Parmi tous les tests réalisés, 350 se sont révélés positifs. L’analyse par une approche de bioinformatique, m’a permis de distinguer les nouvelles interactions non décrites dans la littérature, interactions auxquelles je pourrai m’intéresser plus particulièrement, en essayant de les valider biochimiquement et fonctionnellement. Ainsi, dans l’optique d’un projet de thèse, la matrice générée peut être exploitée de différentes manières, afin d’extraire les informations regroupées au sein de cette base de données. Toutefois, il est impératif de confirmer les interactions détectées en faisant appel à d’autres techniques, telles que le pull-down, le Biacore, la coIP…etc. En outre, La relevance physiologique de ces interactions peut être testé par invalidations de gènes (mutations, siRNA,…etc.). La détection de toutes ces interactions nous permettra de décrire de nouvelles implications des domaines PDZ dans les voies cellulaires kinases-dépendantes. Et dans l’idéal, projeter le design d’une molécule pouvant moduler une interaction in vivo pour aboutir à un effet anticancéreux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 80 (8 ULiège)
Full Text
See detailLe particulier est-il ce parent pauvre de la loi du 12 janvier 1993 sur l'action en cessation en matière d'environnement?
Kouembeu Tagne, Jean Jacques ULiege

Master of advanced studies dissertation (2010)

Jusqu’en 1993, il était difficile pour les associations de défense de l’environnement d’ester en justice et particulièrement devant les juridictions civiles, à l’effet de protéger les intérêts écologiques ... [more ▼]

Jusqu’en 1993, il était difficile pour les associations de défense de l’environnement d’ester en justice et particulièrement devant les juridictions civiles, à l’effet de protéger les intérêts écologiques collectifs. Ceci en partie à cause de la difficulté pour elles d’établir leur intérêt à agir devant ces juridictions. L’examen de différents textes qui donnent droit à l’exercice d’un tel recours, voire même une jurisprudence abondante conduit au même constat. Quelques exemples : - « Il faut justifier d’une lésion ou d’un intérêt » pour introduire un recours devant cette juridiction. - Devant les tribunaux judiciaires, « l’action ne peut être admise si le demandeur n’a pas qualité et intérêt pour la former » . - Le recours en annulation peut être introduit devant la Cour d’arbitrage, au sens de l’article 2 de la loi spéciale du 6 janvier 1989 régissant celle-ci, par « toute personne physique ou morale justifiant d’un intérêt ». Cet intérêt n’existe que « dans le chef de toute personne dont la situation pourrait être directement ou défavorablement affectée par la norme attaquée ». - L’exercice de l’action civile devant les juridictions répressives n’appartient qu’à celui qui a été directement et personnellement lésé par l’infraction . - « L’intérêt doit être personnel et direct » . - « A moins que la loi n’en dispose autrement, la demande formée par une personne physique ou morale ne peut être admise si le demandeur n’a pas un intérêt personnel et direct, c'est-à-dire un intérêt propre » . En effet, qui a intérêt à agir ? A cette question, François Ost répond : « pour être réparable, le dommage doit […] avoir été encouru par la victime qui s’en prévaut […]. En revanche, tous ceux qui sont seulement intéressés à leur sauvegarde (le promeneur, le citoyen, l’association…) se verront déniés la qualité pour ester en justice pour obtenir la compensation d’un tel préjudice qu’ils ne subissent pas directement […]. Le droit traite des dommages directs et certains, l’écologie présente des préjudices incertains et collectifs » . Cette dernière phrase de François Ost traduit toute la difficulté d’une articulation à ce niveau du droit et de l’environnement, difficulté réelle qui oblige à repenser le système procédural de ce point de vue, pour le faire évoluer. Ce qui ouvrirait les portes d’une légitimation aux mandataires de la nature que sont les associations, les Etats… En réalité, l’enjeu est en même temps grand et complexe. En effet, la faute est le principe qui régit la responsabilité aquilienne, encore appelée « responsabilité extra contractuelle ». Pour que celle-ci soit mise en œuvre, il faut outre un fait générateur de responsabilité, un dommage. Le dommage est l’atteinte à un intérêt patrimonial ou extrapatrimonial d’une victime. Il s’agit aussi, au sens de l’article 2-2 de la directive 2004 sur la responsabilité environnementale, d’une « modification négative mesurable d'une ressource naturelle ou une détérioration mesurable d'un service lié à des ressources naturelles, qui peut survenir de manière directe ou indirecte ». C’est dire que le dommage, pour avoir des chances d’être établi, doit résulter de la lésion d’un intérêt légitime. Il doit pour cela, être certain, direct et personnel. Ce dernier point nous semble particulièrement intéressant à analyser, dès lors qu’il (caractère personnel) limite le droit d’action en justice à la seule personne ayant subi le dommage. Ce critère « individualiste » dessiné par la responsabilité aquilienne contraste d’avec le dommage collectif et pose question. Comment démontrer le caractère « personnel » d’un dommage collectif dans la mesure où les atteintes ici touchent « davantage des intérêts collectifs et n’ont pas de répercussions immédiates et apparentes sur les personnes » ? Ce qui conduit logiquement dans ces conditions, à se poser la question de savoir : qui peut donc avoir intérêt à intenter une action en cessation environnementale en justice ? Dans son arrêt « Eikendael » du 19 novembre 1982 confirmé par un arrêt du 25 octobre 1985 , la Cour de cassation pose de façon implacable le principe selon lequel, l’intérêt général ne constitue pas l’intérêt propre requis pour enclencher une demande en justice. Elle pose ainsi qu’une « personne morale n’a intérêt à faire une action en justice que si cette dernière vise le respect de son existence, de ses biens patrimoniaux, de ses intérêts moraux, à l’exclusion des actions qui ont pour objet de défendre l’objet social en vue duquel ces associations ont été constituées » . Clairement, la Cour suprême dénie aux personnes morales cet intérêt « propre » et par conséquent, exclu du prétoire les actions d’intérêt collectif poursuivies par les ASBL, au motif que toute personne peut « se proposer de poursuivre n’importe quel but » . Pour la Cour, « l’intérêt propre d’une personne ne comprend que ce qui concerne l’existence de la personne morale, ses biens patrimoniaux et ses droits moraux, spécialement son patrimoine, son honneur et sa réputation. Le seul fait qu’une personne morale ou une personne physique poursuit un but, ce but fut-il statutaire, n’entraîne pas la naissance d’un intérêt propre, toute personne pouvant se proposer de poursuivre n’importe quel but ». En réaction à cette « jurisprudence restrictive n’admettant pas l’intérêt des associations de défense de l’environnement à agir devant les juridictions civiles pour la protection d’intérêts écologiques collectifs » d’une part, et d’autre part, soucieux d’organiser « une prévention tendant à éviter l’accomplissement d’actes dommageables, voire irréparables » , le législateur belge essaie d’apporter réponse à cette question à travers la loi du 12 janvier 1993 concernant un droit d’action en matière de protection de l’environnement. Par celle-ci, il réagit et accorde le bénéfice de ce droit aussi bien au Procureur du Roi qui est au demeurant garant de « l’intérêt général de la société » , qu’aux autorités administratives avec en ligne de mire les communes, pas simplement. Il entend ainsi faire référence aux personnes ayant un service public en charge, principalement celles ayant manifestement « pour compétence de veiller au respect de la législation en matière d’environnement » . La loi du 12 janvier 1993 accorde enfin ce droit d’initiative aux ASBL, réunissant certaines conditions de porter toute violation à la législation en matière d’environnement devant le Président du Tribunal de première instance : - Elles doivent avoir dans leur objet social la protection de l’environnement ; - Elles doivent remplir les conditions définies par l’article 2 de la dite loi, c'est-à-dire respecter toutes les prescriptions de la loi du 27 juin 1921 accordant la personnalité civile aux ASBL et aux établissements publics ; - Elles doivent disposer de la personnalité juridique depuis 3 ans au jour de l’intentement de l’action en cessation ; - Elles doivent avoir défini dans les statuts le territoire auquel s’étendent leurs activités. - Elles doivent apporter la preuve par la production des rapports d’activité ou de tout autre document, qu’elles ont une activité réelle et non fictive, conforme à leur objet statutaire et que cette activité concerne l’intérêt collectif de l’environnement qu’elles visent à protéger. Simplement, ce texte de loi de 1993 reste à première vue silencieux sur un point essentiel, en tout cas croyons nous : la possibilité pour le particulier d’utiliser ce dispositif législatif à l’effet d’engager toute action contentieuse en matière d’environnement. C’est ce que soutient mordicus, le Président du Tribunal de Tournai, dans une ordonnance du 5 novembre 1993, affaire Englebin et crts c. Région wallonne et à la société des travaux Galère « … la loi du 12 janvier 1993 a expressément interdit l’exercice de l’action populaire et, par conséquent, le recours à l’article 271 de la loi communale ». C’est aussi l’avis que partage en 2006, Bruno TOBBACK, ci devant ministre fédéral de l’environnement : « Les citoyens sont placés en dehors de son champ d’application » . Cette posture peut être discutée et tout dépendra des arguments que l’on évoquera. Ainsi par exemple, cette posture ministérielle est pertinente si chaque fois qu’une atteinte portée à l’environnement est constatée et que celle-ci emporte de réelles conséquences sur la vie de ses habitants, la commune saisit la justice en cessation environnementale. Par contre, en cas d’inertie de la commune, cette posture ministérielle perd toute sa pertinence puisque dans cette hypothèse, les habitants pourraient exploiter les dispositions très encadrées de l’article 271 de la Nouvelle loi communale pour se substituer à leur commune si celle-ci venait à être en défaut d’agir . C’est ce que pense une partie de la doctrine : Benoît Jadot, J. Van den Berghe, D. Van Gerven… C’est aussi au final une position partagée par la Cour de cassation : « Un ou plusieurs habitants peuvent, à défaut du collège des bourgmestre et échevins, ester en justice au nom de la commune pour défendre les intérêts de celle-ci. Ils peuvent également agir en vue de protéger l’environnement lorsque le collège précité néglige de le faire, bien que la commune soit habilitée à introduire une action en cessation à cette fin ou dans le but d’empêcher les dommages à l’environnement sur son territoire, pour autant que la protection de cet aspect de l’environnement de ses compétences et qu’elle soit réputée avoir un intérêt à cet égard (art. 271, par. 1er Nouvelle loi communale ; art 1er, al. 1er loi 12 janvier 1993 concernant un droit d’action en matière de protection de l’environnement). » Position qui a été confirmée par la Cour constitutionnelle : « B.6.1. La circonstance que la commune a elle-même accordé un permis ou rendu un avis favorable ne l’empêche pas d’introduire, par application de l’article 1er de la loi du 12 janvier 1993, une action en cessation d’un acte réalisé en exécution de ce permis, même si cet acte est conforme à cette autorisation. B.6.2. En effet, l’article 159 de la Constitution n’empêche pas une autorité administrative d’invoquer l’illégalité d’une décision qu’elle a elle-même prise. Le Président du Tribunal de première instance peut, dans le cadre d’une procédure en cessation, être ainsi amené à examiner, sur la base de l’article 159 de la Constitution, la validité de l’autorisation, parce que la cessation d’un acte autorisé est demandée, même lorsque cette autorisation a été délivrée par la commune elle-même ou est conforme à un avis favorable qu’elle a rendu. B.6.3. On ne saurait en outre alléguer que la commune n’a aucun intérêt à semblable action, étant donné qu’une commune qui a introduit une action en cessation sur la base de l’article 1er de la loi du 12 janvier 1993 en vue de protéger l’environnement ou d’empêcher une menace grave pour l’environnement sur son territoire est réputé avoir un intérêt (Cass., 14 février 2002, ibid.). En conséquence, la commune ne doit pas justifier d’un intérêt propre au sens de l’article 17 du code judiciaire. Son droit d’action découle directement de la loi du 12 janvier 1993 (conclusions du ministère public précédant l’arrêt précité). B.6.4. Un habitant peut donc introduire l’action en cessation au nom de la commune, même si l’acte litigieux est conforme à l’autorisation ou à l’avis favorable de la commune » . De ce qui précède, nous sommes tentés de dire que l’article 271, al 1er de la Nouvelle loi communale « parait » clair : « un ou plusieurs habitants peuvent, au défaut du collège des bourgmestre et échevins, ester en justice au nom de la commune ». L’utilisation du conditionnel nous paraît judicieuse dans la mesure où la lecture de ce texte est plus complexe et n’astreint à la vérité l’habitant désireux d’enclencher une telle procédure qu’à la réunion de conditions très strictes. Par exemple, ne pourra t-il se fonder ni sur son intérêt, ni sur son droit propre. Il se doit d’agir au nom de la commune, surtout pour la défense des intérêts dont cette commune a la charge. Autrement dit, et le résume bien Benoît Jadot, « toute personne est habilitée à introduire en justice les actions que la commune peut intenter elle-même sans devoir justifier d’une autre qualité que celle des habitants de la commune » . Vu sous cet angle, on peut bien se demander s’il y a eu une avancée. Le doute est permis. En effet, cette institution avait déjà été expliquée par le ministre de l’Intérieur en 1936 : « il faut prévoir le cas où un conseil communal refuserait de plaider, laisserait faire des usurpations au préjudice de certains habitants et où ces habitants demanderaient à intenter le procès à leurs frais, et au nom de la commune ». Il reste néanmoins une constante, c’est que par le détour de l’article 271 de la NLC, le citoyen peut saisir le Président du Tribunal de première instance au nom de sa commune à l’effet de solliciter l’application de la loi du 12 janvier 1993 concernant un droit d’action en matière de protection de l’environnement. Nombreuses sont les références jurisprudentielles qui nous renseignent sur ce point. Pour cela, et nous le soulignions plus haut, le particulier devrait : - Justifier au regard du texte précité que la commune a été défaillante. Le motif de cette défaillance importe peu dans une pareille circonstance, qu’il s’agisse de son ignorance ou d’une certaine indifférence de la commune ; - Justifier de ce que l’intérêt au nom duquel il agit relève bien de la compétence communale ; - Justifier du dépôt d’une caution. Par celle-ci, il s’engage naturellement à répondre des frais de procédure et des conséquences de son action. En cas de perte du procès, la charge des frais lui incomberait ainsi que les conséquences de la condamnation ; - S’il réside dans la zone de Bruxelles capitale, subordonner son action à l’autorisation de la députation permanente du gouvernement régional. Celle-ci vérifie si la caution a été suffisante. A la suite de cet état des lieux que nous venons de présenter, notre hypothèse de recherche se dégage par elle-même : Le particulier ne bénéficie de l’opportunité d’enclencher une procédure à la lumière de la loi du 12 janvier 1993 concernant un droit d’action en matière de protection de l’environnement que de façon indirecte. Et cette opportunité ne lui a pas été expressément reconnue par le législateur de 1993. Ce qui tout de même limite à priori son droit dans le cadre de l’action en cessation. De ce point de vue, il apparaît bel et bien comme le parent pauvre de cette loi. [less ▲]

Detailed reference viewed: 235 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUnimpaired Implicit Learning abilities in Children with Specific Language Impairment.
Gabriel, Audrey ULiege; Fauconnier, Leslie; Meulemans, Thierry ULiege et al

Poster (2010, June 26)

Previous studies (Lum et al., 2009; Tomblin et al., 2007; Ullman & Pierpont, 2005) have suggested that difficulties in the procedural learning system could contribute, in part, to the language ... [more ▼]

Previous studies (Lum et al., 2009; Tomblin et al., 2007; Ullman & Pierpont, 2005) have suggested that difficulties in the procedural learning system could contribute, in part, to the language difficulties observed in children with SLI. However, we have recently shown, with a classical serial reaction time (SRT) task, that children with SLI are able to learn implicitly non-linguistic statistical regularities (Gabriel et al., 2010). The aim of the present study was to explore whether children with SLI could learn similar statistical regularities with non-linguistic auditory stimuli. For this purpose, we compared performance of children with SLI and controls in two adapted SRT tasks: a visual SRT task and a non-verbal auditory SRT task. [less ▲]

Detailed reference viewed: 261 (9 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalogical processes in language development in children with specific language impairment
Leroy, Sandrine ULiege; Um, Marelle; Parisse, Christophe et al

Poster (2010, June 26)

Constructivist approach (Goldberg, 1995; Tomasello, 2003) considers that analogical reasoning is a cognitive process which underlies the abstraction of the linguistic forms and the construction of more ... [more ▼]

Constructivist approach (Goldberg, 1995; Tomasello, 2003) considers that analogical reasoning is a cognitive process which underlies the abstraction of the linguistic forms and the construction of more abstract linguistic schemas. When children hear two utterances such as “John eats an apple” and “She sees a bird”, they can infer the abstract schema [Subject Verb Object] by realizing analogies between the two utterances. Morphosyntactic disorders encountered by children with specific language impairment (SLI) could be caused by problems with analogies, what would hinder their abstraction of construction schemas. Consequently, children with SLI would be less productive with their language and would use more fixed linguistic forms. Owing to these problems of generalization, the morphosyntactic development of children with SLI would be slow down [less ▲]

Detailed reference viewed: 110 (15 ULiège)
Full Text
See detailThe role of meiofauna in the energy transfer in a Mediterranean seagrass bed (Calvi, Corsica)
Mascart, Thibaud ULiege

Master's dissertation (2010)

Meiofaunal communities of five different habitats characterised by different qualities of macrophytodetritus were sampled in a Mediterranean seagrass bed. Two different kinds of meiofauna communities were ... [more ▼]

Meiofaunal communities of five different habitats characterised by different qualities of macrophytodetritus were sampled in a Mediterranean seagrass bed. Two different kinds of meiofauna communities were distinguished amongst the five habitats. A benthic community of meiofauna living on a sediment substrate or in highly fragmented macrophytodetritus and a foliar, epiphytal community associated with seagrass leaves and low fragmented macrophytodetritus leaves. The diversity index amongst these communities was comparable, but the composition in harpacticoid copepods families was different. Trophic biomarkers such as stable isotopes and fatty acids were combined to identify the major sources of organic matter contributing to the diet of these marine invertebrates. Harpacticoid copepods are very likely to feed on the biofilm on the plant material and hence, copepods use the seagrasses and detritus merely as substrate. In addition to the field data, an experimental setup was conducted where detritus biofilm was enriched with 13C stable isotopic carbon. Harpacticoid copepods and Gammarus aquicauda amphipods were inserted in the incubation to observe their interaction and difference in uptake. No interaction between the two invertebrates was observed. The amphipods preferably feed on the detritus. The harpacticoid copepods on the other hand preferred and assimilated more biofilm than the amphipod. [less ▲]

Detailed reference viewed: 95 (6 ULiège)
Full Text
See detailProblème de décision pour les ensembles ultimement périodiques dans un système de numération non-standard
Vandomme, Elise ULiege

Master's dissertation (2010)

Nous utilisons constamment des nombres entiers. Pour les manipuler facilement, nous les représentons par des mots. Dans ce cadre, nous pouvons voir un système de numération comme une bijection rep : N → L ... [more ▼]

Nous utilisons constamment des nombres entiers. Pour les manipuler facilement, nous les représentons par des mots. Dans ce cadre, nous pouvons voir un système de numération comme une bijection rep : N → L entre l'ensemble des naturels N et un ensemble de mots L, appelé langage. Étant donné un ensemble X de naturels tel que le langage rep(X) de ses représentations gloutonnes dans ce système de numération est accepté par un automate fini, nous considérons le problème de décider si X est ultimement périodique ou non ; c'est-à-dire si X est une union finie de progressions arithmétiques. Nous obtenons une procédure de décision pour ce problème sous une hypothèse concernant le système de numération considéré. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailModelling groundwater pumping and coupled heat transport in a alluvial aquifer: tests using different codes an optimisation
Fossoul, Frédérique ULiege; Orban, Philippe ULiege; Dassargues, Alain ULiege

in Carrera, Jesus (Ed.) XVIII International Conference on Computational Methods in Water Resources, CMWR 2010 (2010, June 24)

Various aquifers are studied in terms of low temperature geothermal potential. The feasibility and impact studies of these systems imply very often a numerical simulation of groundwater flow and heat ... [more ▼]

Various aquifers are studied in terms of low temperature geothermal potential. The feasibility and impact studies of these systems imply very often a numerical simulation of groundwater flow and heat transport. Nowadays, some finite element or finite difference codes are able to deal with such non linear simulations. On a synthetic case study and then on a real case study, a detailed comparative sensitivity analysis is performed using three different codes (MT3DMS, SHEMAT and HYDROGEOSHERE). For low temperatures and relatively small temperature changes, it appears rapidly that the uncertainty affecting values of the main hydrodynamic parameters (i.e. hydraulic conductivity) influences more the results than taking into account any coupling or non linearity. For a case study, the pumping and associated groundwater flow and heat transport are modeled in an alluvial aquifer interacting with a main river in order to assess feasibility of a low energy air cooling /heating system for a large office building. The worst case scenario corresponds to hot summer conditions simultaneously with river maximum temperature and the model leads to an optimization with intermittent pumping in minimum 6 wells. Numerical codes are ready to simulate complex groundwater flow, solute transport and heat transport situations in aquifers, however efforts must be realized to obtain reliable experimental in-situ measured values for the hydro-thermal properties. [less ▲]

Detailed reference viewed: 104 (19 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes généralistes : De bons acteurs en prévention ? Analyse d’une échelle d’attitude
Vanmeerbeek, Marc ULiege

Conference (2010, June 24)

La prévention est le parent pauvre de la médecine : dispersion des acteurs entre agences spécialisées et soignants de terrain, entre niveaux de pouvoir, faibles moyens financiers et faibles résultats ... [more ▼]

La prévention est le parent pauvre de la médecine : dispersion des acteurs entre agences spécialisées et soignants de terrain, entre niveaux de pouvoir, faibles moyens financiers et faibles résultats objectivés. Les généralistes sont ils des acteurs incontournables ? Entre la prévention opportuniste durant leurs consultations et les grandes campagnes de santé publique, ont-ils envie de créer une troisième voie : opérateurs autonomes organisés pour leur patientèle et relais efficaces d’actions collectives ? L’avis d’un échantillon de généralistes belges francophones est étudié par une échelle d’attitude. Quarante indicateurs situent les répondants sur trois axes principaux et deux axes secondaires : 1. Des soins à la santé La globalité de la santé est-elle abordée aussi systématiquement en prévention que dans le domaine curatif où la plainte du patient sert de déclencheur ? 2. De l’individuel au collectif, face aux patients Les généralistes se sentent-ils responsables de la communauté de leurs patients, prise comme un ensemble ? Sont-ils prêts à intégrer de nouvelles compétences dans les domaines de la gestion des données générées par l’activité clinique ? • Axe secondaire : l’évaluation de pratique Les généralistes trouvent-ils de la satisfaction dans leur métier avec des méthodes de travail et des indicateurs provenant du monde de la santé publique ? 3. De l’individuel au collectif, face aux autres acteurs en santé Les généralistes manquent de temps. Sont ils prêts à déléguer à des tâches à des paramédicaux ou du personnel administratif, à collaborer avec des acteurs en promotion de la santé ? • Axe secondaire : les généralistes face à l’organisation de la santé publique Les généralistes voient-ils dans les structures de santé publique des partenaires fiables ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArchitectura & Venustas : la tentation de la folie à l’heure du capitalisme tardif
Dawans, Stéphane ULiege

in Amirante, Roberta; Piscopo, Carmine; Scala, Paola (Eds.) Colloque EURAU 10 Venustas : architecture/marché/démocratie (2010, June 24)

Late modernity and its corollary, cultural capitalism, demand that everybody adopt self-sculpture as a life project. This phenomenon, which Bell describes as an « aesthetic justification of everyday life» ... [more ▼]

Late modernity and its corollary, cultural capitalism, demand that everybody adopt self-sculpture as a life project. This phenomenon, which Bell describes as an « aesthetic justification of everyday life», seems to have led cities to exhibit themselves as well –in a Bilbao effect - and architecture to put on a show of itself. But what becomes of the artistic field’s limits and of beauty in the face of this new contemporary injunction? These are the questions we intend to tackle as a contribution to the seminar on venustas in the age of world market. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (7 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailESR technique for non invasive way to quantify cyclodextrins effect on cell membranes
Grammenos, Angeliki ULiege; Mouithys-Mickalad, Ange ULiege; Guelluy, Pierre-Henri ULiege et al

in Biochemical and Biophysical Research Communications (2010)

A new way to study the action of cyclodextrin was developed to quantify the damage caused on cell membrane and lipid bilayer. The Electron Spin Resonance (ESR) spectroscopy was used to study the action of ... [more ▼]

A new way to study the action of cyclodextrin was developed to quantify the damage caused on cell membrane and lipid bilayer. The Electron Spin Resonance (ESR) spectroscopy was used to study the action of Randomly methylated-beta-cyclodextrin (Rameb) on living cells (HCT-116). The relative anisotropy observed in ESR spectrum of nitroxide spin probe (5-DSA and cholestane) is directly related to the rotational mobility of the probe,which can be further correlated with themicroviscosity. The use of ESR probes clearly shows a close correlation between cholesterol contained in cells and cellular membrane microviscosity. This study also demonstrates the Rameb ability to extract cholesterol and phospholipids in time- and dose-dependent ways. In addition, ESR spectra enabled to establish that cholesterol is extracted from lipid rafts to form stable aggregates. The present work supports that ESR is an easy, reproducible and noninvasive technique to study the effect of cyclodextrins on cell membranes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (22 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSuper-ensemble techniques applied to wave forecast: performance and limitations
Lenartz, Fabian ULiege; Beckers, Jean-Marie ULiege; Chiggiato, Jacopo et al

in Ocean Science (2010), 6(2), 595-604

Nowadays, several operational ocean wave forecasts are available for a same region. These predictions may considerably differ, and to choose the best one is generally a difficult task. The super-ensemble ... [more ▼]

Nowadays, several operational ocean wave forecasts are available for a same region. These predictions may considerably differ, and to choose the best one is generally a difficult task. The super-ensemble approach, which consists in merging different forecasts and past observations into a single multi-model prediction system, is evaluated in this study. During the DART06 campaigns organized by the NATO Undersea Research Centre, four wave forecasting systems were simultaneously run in the Adriatic Sea, and significant wave height was measured at six stations as well as along the tracks of two remote sensors. This effort provided the necessary data set to compare the skills of various multi-model combination techniques. Our results indicate that a super-ensemble based on the Kalman Filter improves the forecast skills: The bias during both the hindcast and forecast periods is reduced, and the correlation coefficient is similar to that of the best individual model. The spatial extrapolation of local results is not straightforward and requires further investigation to be properly implemented. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (12 ULiège)
Full Text
See detailLes labels de construction durable en Wallonie et au Québec : des formes de traductions et de médiations socio-techniques dans un domaine en (r)évolution
Dannevoye, Bastien ULiege

Master's dissertation (2010)

Le mémoire étudie plusieurs démarches de certification de la "durabilité" des constructions résidentielles, en "comparant" ces initiatives entre les contextes wallon et québecois. Les démarches ... [more ▼]

Le mémoire étudie plusieurs démarches de certification de la "durabilité" des constructions résidentielles, en "comparant" ces initiatives entre les contextes wallon et québecois. Les démarches principalement de marché (LEED, Valideo, PMP, ...) et participatives (Nature et Progrès, Archibio, ...) sont comparées, en étudiant leurs avantages et limites. La méthodologie utilisée est la théorie de l'acteur-réseau (ANT), développée par le CSI (Callon, Latour, Law, ...) [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDemocratic Accountability in Governance of Science and Technology: on Reflexivity in European Parliamentary Technology Assessment Offices
Delvenne, Pierre ULiege

Conference (2010, June 22)

Nowadays more than ever, dealing with risky scientific and technological issues requires careful attention and sustained policy-making support. In Western Europe, since the 1980s onwards, science and ... [more ▼]

Nowadays more than ever, dealing with risky scientific and technological issues requires careful attention and sustained policy-making support. In Western Europe, since the 1980s onwards, science and technology (S&T) issues are addressed in the institutional arena of Parliamentary Technology Assessment (PTA) offices. The main function of those PTAs is to increase the democratic accountability of S&T governance by providing the policy-makers and some stakeholders with intelligence on technological innovations and/or by enhancing social debate. Being based on literature research, participatory observation, official document analysis and qualitative data collection (through semi-structured interviews with academics and TA practitioners), we claim that the emergence and development of Parliamentary Technology Assessment offices (PTAs), leading/supposed to lead to an increased democratic accountability, embody a relevant indication of S&T governance becoming more reflexive. We offer case studies of several European PTAs and we are particularly interested in how much reflexivity is visible. After formulating two main dimensions of (reflexive) governance of S&T, openness to plurality and blurring of boundaries, we map the paths of these institutions over time along these two dimensions. Then, we argue than there appears to be a reflexivity pathway, on which some PTAs have moved farther than others. The empirical evidence for such a pathway to exist reveals the multiple features of democratic accountability fostered by one PTA setting or another, which may range from a managerial outcome (decision-makers are accountable) to a public outcome (citizens are accountable) and a professional outcome (scientists are accountable). [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULiège)