Publications of Christelle Maillart
Bookmark and Share    
Full Text
See detailEfficacité de la combinaison des méthodes explicite et implicite pour intervenir sur les difficultés morphosyntaxiques
Houben, Lauren; Maillart, Christelle ULiege; Leroy, Sandrine ULiege

Poster (2017, June 01)

Pour que la logopédie puisse s’appuyer sur une pratique basée sur les preuves (Evidence-Based Practice), il est nécessaire de disposer d’études traitant de l’efficacité des interventions. Dans la ... [more ▼]

Pour que la logopédie puisse s’appuyer sur une pratique basée sur les preuves (Evidence-Based Practice), il est nécessaire de disposer d’études traitant de l’efficacité des interventions. Dans la littérature scientifique, deux approches sont mises en avant pour pallier aux difficultés morphosyntaxiques: les méthodes implicites opposées aux méthodes explicites. Les méthodes implicites s’avèrent pertinentes chez les enfants d’âge préscolaire, en raison de leurs faibles habiletés métalinguistiques. Ces méthodes réfèrent aux méthodes de facilitation grammaticale (imitation, modelage, stimulation focalisée et reformulation) et à l’approche basée sur l’usage. Cette dernière tient compte de l’apprentissage progressif des différentes structures grammaticales chez les enfants ayant un développement typique (notamment Riches, 2013). Les méthodes explicites offrent un apprentissage explicite du langage. Elles reposent sur le constat selon lequel, en raison d’un déficit de la mémoire procédurale, les enfants ayant des troubles du langage ne parviendraient pas à apprendre implicitement le langage. Actuellement, les résultats obtenus quant à l’efficacité de ces méthodes semblent contradictoires. Dès lors, la combinaison des deux types d’approches pourrait être envisagée. Actuellement, une seule étude (Smith-Lock et al., 2013) s’est intéressée à cette combinaison des deux méthodes et a prouvé son efficacité. Bien que cette étude soit assez prometteuse quant aux bienfaits d’une rééducation s’appuyant sur plusieurs méthodes, des recherches complémentaires sont indispensables. [less ▲]

Detailed reference viewed: 94 (5 ULiège)
Full Text
See detailFormer des futurs logopèdes à l’Evidence-Based Practice : défis et perspectives
Maillart, Christelle ULiege; Durieux, Nancy ULiege

Conference (2017, May 20)

Dans cette première intervention de l'atelier intitulé "Impacts de la recherche sur les questions de société actuelles : importance de l’evidence-based practice", nous définirons l’EBP et illustrerons la ... [more ▼]

Dans cette première intervention de l'atelier intitulé "Impacts de la recherche sur les questions de société actuelles : importance de l’evidence-based practice", nous définirons l’EBP et illustrerons la façon dont cela est enseigné à la Faculté de Psychologie, Logopédie et des Sciences de l’Education de l’Université de Liège (ULg) à travers l’exemple de la formation en logopédie. Selon leur code déontologique, les logopèdes doivent offrir à leurs patients une prise en charge de la meilleure qualité possible, en tenant compte des spécificités et des préférences de chaque patient. Ces enjeux sont au cœur de l’approche EBP qui se définit comme l’intégration consciencieuse, explicite et appropriée des meilleures preuves issues de trois sources distinctes : 1) les preuves externes venant de la recherche scientifique ; 2) les preuves internes venant de l’expérience clinique ; 3) les preuves concernant les préférences d’un patient correctement et complètement informé. Les dispositifs pédagogiques mis en place à l’ULg pour former les futurs logopèdes à cette pratique ciblent les cinq étapes de la démarche EBP, à savoir : 1) transformer le besoin d’information en une question claire et précise, 2) trouver les meilleures données probantes issues de la recherche pour répondre à cette question, 3) évaluer de manière critique ces données, 4) combiner cette évaluation critique avec la compétence clinique du praticien et les caractéristiques individuelles du patient, ses valeurs et sa situation et 5) évaluer l’efficacité de la décision clinique et l’efficience personnelle à exécuter le processus de prise de décision. L’importance d’une approche intégrée et d’une pratique répétée sera soulignée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (6 ULiège)
Full Text
See detailUn portrait de la qualité des interactions enseignant/enfants pour soutenir le développement langagier à l’école maternelle
Leroy, Sandrine ULiege; Bergeron-Morin, Lisandre ULiege; Desmottes, Lise ULiege et al

Conference (2017, May 19)

L’environnement scolaire, et plus particulièrement l’éducation préscolaire (enseignement maternel en Belgique), constitue un contexte privilégié pour soutenir le développement du langage et de la ... [more ▼]

L’environnement scolaire, et plus particulièrement l’éducation préscolaire (enseignement maternel en Belgique), constitue un contexte privilégié pour soutenir le développement du langage et de la communication des enfants. Il a en effet été démontré que la qualité des interactions en contexte préscolaire joue un rôle protecteur sur le développement langagier des enfants plus vulnérables, issus de milieux précarisés (Burchinal et al., 2010; Simard et al., 2013). En effet, à l’école maternelle, les enfants peuvent bénéficier quotidiennement d’interactions verbales riches et diversifiées, non seulement avec leur enseignant, mais également avec leurs pairs (Blain-Brière et al., 2014). Dès lors, les enseignants de maternelle occupent une place privilégiée pour favoriser et entretenir des interactions de qualité, propices au développement langagier. Cependant, des études internationales (Bouchard et al., 2010; Piasta et al., 2012) ont montré que la qualité des pratiques éducatives, surtout en matière de soutien langagier, n’est pas toujours optimale, ayant pour conséquence des effets plus modestes sur le développement langagier des enfants, surtout chez les plus vulnérables (Dickinson et al., 2011). Bien que l’importance de soutenir le langage et la communication des enfants en milieu préscolaire soit établie, aucune étude n’a, à ce jour, été réalisée en Belgique francophone. Or, dresser un portrait des pratiques utilisées dans les classes de maternelle pour soutenir le développement langagier des enfants apparait comme essentiel. L’objectif du travail présenté est donc de documenter la qualité des interactions et l’utilisation de stratégies de soutien langagier par les enseignants dans les classes de deuxième maternelle en Belgique francophone, auprès enfants âgés d’environ 4 ans. Pour ce faire, des observations in vivo sont réalisés dans 25 classes de deuxième maternelle afin d’évaluer la qualité des interactions enseignant/enfants à l’aide du CLASS® Pre-K (Classroom Assessment Scoring System®, Pianta et al., 2008). Trois domaines sont pris en considération : le soutien émotionnel, l’organisation de la classe et le soutien aux apprentissages qui inclut le modelage langagier. Une analyse des stratégies de soutien langagier utilisées par l’enseignant complète le portrait réalisé dans chacune des classes. Ces données sont analysées en relation avec l’expérience professionnelle des enseignants, le nombre d’enfants dans la classe, l’indice socio-économique des écoles et le type d’activités proposées. Les résultats obtenus amènent une réflexion sur les modalités qui peuvent permettre de mieux soutenir le développement langagier des enfants dans leur contexte éducatif, plus particulièrement auprès des enfants plus vulnérables. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (5 ULiège)
Full Text
See detailSoutenir le développement langagier en maternelle : Développement d’un outil d’observation et de soutien pour les enseignant.e.s en Belgique francophone
Bergeron-Morin, Lisandre ULiege; Leroy, Sandrine ULiege; Maillart, Christelle ULiege

Conference (2016, November 14)

Les effets positifs des contextes éducatifs préscolaires sur le développement langagier des en-fants et par conséquent sur leur réussite éducative subséquente sont maintenant reconnus, particulièrement ... [more ▼]

Les effets positifs des contextes éducatifs préscolaires sur le développement langagier des en-fants et par conséquent sur leur réussite éducative subséquente sont maintenant reconnus, particulièrement auprès des enfants provenant de milieux vulnérables sur le plan socio-économique (Dickinson, 2011). En effet, les enfants ont l’occasion d’y expérimenter de façon quotidienne des interactions riches et diversifiées avec les enseignant.es, susceptibles d’étayer leur langage (Pence et al., 2008). Or, la qualité du soutien au développement langagier offert, qui dépend entre autres de la capacité de l’enseignante à observer et à ainsi s’adapter au niveau de développement langagier de chaque enfant, est très hétérogène d’une groupe à l’autre (Bou-chard et al., 2010; Girolametto et al., 2002). En Belgique francophone, où l’orthophonie dite préventive est encore peu développée, les ensei-gnantes de maternelle font état d’un manque d’outils et de connaissances pour observer le déve-loppement langagier des enfants. L’outil SOLEM (Soutenir et Observer le Langage des Enfants en Maternelle) a été développé pour répondre à ce besoin. MÉTHODE Quatre groupes nominaux ont été réalisés auprès de 39 enseignants, agents psycho-médico-sociaux et directions d’écoles afin d’identifier leurs besoins. Un prototype de l’outil d’observation a été développé et mis à l’essai dans 10 classes pilotes, afin d’en valider la forme et le contenu. 4 enfants par groupe ont été évalué de façon parallèle avec l’Évaluation du Langage Oral (ELO), afin de faire état de la validité concurrente de l’outil SOLEM. RÉSULTATS SOLEM a été développé à partir de constats issus des groupes nominaux : accorder de l’importance aux aspects moins formels du langage, avoir une démarche en arborescence adap-tée à chaque enfant, qui mène à des pistes d’actions adaptées. Les premières mises à l’essai semblent confirmer que SOLEM répond au besoin exprimé par les enseignants.es : identifier les enfants qui ont besoin d’un soutien spécifique sur le plan du développement langagier et obser-ver leur communication pour y ajuster le soutien offert. Les résultats permettent d’aborder une réflexion sur comment l’observation du développement langagier des enfants par l’enseignant.e peut introduire la mise en place de pratiques de soutien aux habiletés langagières dans les groupes de maternelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 306 (15 ULiège)
Full Text
See detailLa qualité des interactions enseignant/enfants pour soutenir le développement langagier à l’école maternelle
Leroy, Sandrine ULiege; Bergeron-Morin, Lisandre ULiege; Bouchard, Caroline et al

Conference (2016, November 08)

Si le milieu familial demeure une source importante de stimulation, l’environnement scolaire, et plus particulièrement l’éducation préscolaire (enseignement maternel en Belgique), constitue un contexte ... [more ▼]

Si le milieu familial demeure une source importante de stimulation, l’environnement scolaire, et plus particulièrement l’éducation préscolaire (enseignement maternel en Belgique), constitue un contexte privilégié pour soutenir le développement du langage et de la communication des enfants. D’une part, il est reconnu que les habiletés langagières dès la petite enfance sont un important prédicteur de la réussite éducative des enfants (Duncan et al., 2007). D’autre part, les interactions avec leur entourage y jouent un rôle primordial. À l’école maternelle, les enfants peuvent bénéficier quotidiennement d’interactions verbales riches et diversifiées, non seulement avec leur enseignant, mais également avec leurs pairs (Blain-Brière et al., 2014). Il a d’ailleurs été démontré que la qualité des interactions en contexte préscolaire joue un effet protecteur sur le développement langagier des enfants plus vulnérables, issus de milieux précarisés (Burchinal et al., 2010; Simard et al., 2013). En conséquence, les enseignants de maternelle occupent une place privilégiée pour favoriser et entretenir des interactions de qualité, propices au développement langagier. Cependant, selon des études internationales, la qualité des pratiques éducatives, surtout en matière de soutien langagier, n’est pas toujours optimale (Bouchard et al., 2010; Piasta et al., 2012), ce qui entraîne des effets plus modestes sur le développement langagier des enfants, surtout chez les plus vulnérables (Dickinson et al., 2011). Aucune étude n’a, à ce jour, été réalisée en Belgique francophone sur les pratiques utilisées dans les classes de maternelle pour soutenir le développement langagier des enfants. L’objectif du travail présenté est donc de documenter la qualité des interactions et l’utilisation de stratégies de soutien langagier par les enseignants dans les classes de deuxième maternelle en Belgique francophone, auprès enfants âgés d’environ 4 ans. Des observations in vivo sont réalisés dans douze classes de deuxième maternelle afin d’évaluer la qualité des interactions enseignant/enfants à l’aide du CLASS® Pre-K (Classroom Assessment Scoring System®, Pianta et al., 2008). Une analyse des stratégies de soutien langagier utilisées par l’enseignant complète le portrait réalisé dans chacune des classes. Ces données sont analysées en relation avec, entre autres, l’expérience professionnelle des enseignants, le nombre d’enfants dans la classe, l’indice socio-économique des écoles, le type d’activités proposées. Les résultats obtenus permettent d’engager une réflexion sur les modalités qui peuvent permettre de mieux soutenir le développement langagier des enfants dans leur contexte éducatif, plus particulièrement auprès des enfants plus vulnérables. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (1 ULiège)
See detailSpeech style manipulations in dysarthria in French-speaking children: Acoustic findings.
Ancelle, Josephine; Moya Gale, G.; Hetrick, B et al

Poster (2016, November)

Detailed reference viewed: 45 (1 ULiège)
Full Text
See detailAnalogical reasoning in children with Specific Language Impairment: Evidence from a scene analogy task
Krzemien, Magali ULiege; Jemel, Boutheina; Maillart, Christelle ULiege

Poster (2016, June)

Analogical reasoning development maintains a mutual influence with language acquisition: the use of relational labels helps to resolve analogical reasoning tasks (Christie & Gentner, 2014) while ... [more ▼]

Analogical reasoning development maintains a mutual influence with language acquisition: the use of relational labels helps to resolve analogical reasoning tasks (Christie & Gentner, 2014) while analogical reasoning enables the acquisition of new linguistic concepts or structures (Gentner & Namy, 2006). This link has driven some authors to examine the analogical reasoning ability of children with Specific Language Impairment. Those children have poorer analogical reasoning performance than their age-matched peers without language disorders (Leroy et al., 2012 ; Leroy et al., 2014). So, children with SLI seem to have an analogical reasoning weakness which could be linked to their language disorders. Thus, our goal here is to measure the ability of children with SLI to solve analogies, and to compare it to chronological age-matched but also to linguistic age-matched peers without language disorders. Our hypotheses here are the followings: children with SLI have weaker analogical reasoning competence compared to chronological age-matched peers and similar or weaker analogical reasoning competence compared to language-matched peers. To test these hypotheses, we use a scene analogy task composed of pictures of 20 relations (Richland et al., 2006) varying in relational complexity (binary or ternary relations) and in perceptual distraction. Twenty children with SLI are matched to chronological age and linguistic age peers without language disorders. Children with SLI have poorer performance then their age-matched peers but they have similar performance to their language-matched peers. This data reinforces the idea of a link between analogical reasoning and language, also in children with SLI. However, the nature of this link should still be clarified. [less ▲]

Detailed reference viewed: 95 (9 ULiège)
Full Text
See detailSpeech characteristic of French-speaking children with Dysarthria: Pilot study
MacLeod, andrea; Maillart, Christelle ULiege; Ancelle, J. et al

Poster (2016, June)

Detailed reference viewed: 77 (2 ULiège)
Full Text
See detailComment soutenir le développement du langage des enfants entre 0 et 3 ans, au quotidien dans le milieu d’accueil ?
Maillart, Christelle ULiege

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 161 (9 ULiège)
Full Text
See detailFaire preuve de réflexion éthique pour poser un acte professionnel : une compétence transversale développée tout au long du Master en logopédie
Martinez Perez, Trecy ULiege; Leclercq, Anne-Lise ULiege; Leroy, Sandrine ULiege et al

Poster (2016)

Le code éthique de la profession constitue un point de départ pour guider les actes mais le professionnel de la santé doit régulièrement aller au-delà de celui-ci et faire preuve de réflexion pour ... [more ▼]

Le code éthique de la profession constitue un point de départ pour guider les actes mais le professionnel de la santé doit régulièrement aller au-delà de celui-ci et faire preuve de réflexion pour analyser les situations complexes au niveau moral qui peuvent survenir (Purtilo & Doherty., 2011). L’équipe enseignante du Master en Logopédie de l’Université de Liège (Belgique) a souhaité travailler cette compétence transversale chez les étudiants au cours des cinq années du Master en Logopédie à travers plusieurs dispositifs d’apprentissage complémentaires. Tout d’abord, au cours du Bachelier, l’étudiant est amené à découvrir le code éthique et déontologique de la profession, à identifier les principes de ce code dans une situation professionnelle ciblée puis dans une variété de situations professionnelles. Ensuite, au cours du Master, l’étudiant est amené à inclure une réflexion éthique dans les actes qu’il pose durant ses stages sur le terrain (en contexte monodisciplinaire puis en contexte multidisciplinaire), à discuter des principes dans un contexte d’intervision/supervision avec d’autres étudiants et un tuteur (pour un dispositif similaire en Sciences infirmières, voir Blomberg & Bisholt, 2015) et, finalement, à susciter une réflexion critique chez ses pairs sur une question éthique et déontologique. Ces dispositifs d’apprentissage et leur complémentarité, ainsi que les perspectives d’évaluation seront développés dans le poster. [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (13 ULiège)
Full Text
See detailLes troubles phonologiques dans les troubles du langage oral.
Quémart, Pauline; MacLeod, Andrea; Maillart, Christelle ULiege

in Rééducation Orthophonique (2015), 263

The aim of this article is to describe the nature of phonological disorders among children with primary language disorders. Because phonological disorders can have different origins, it is important for ... [more ▼]

The aim of this article is to describe the nature of phonological disorders among children with primary language disorders. Because phonological disorders can have different origins, it is important for clinicians to be able to determine the origin of difficulties, in order to adapt treatment accordingly. Following an overview of the development of phonological skills, the psycholinguistic model of Steakhouse and Wells (1997) will be explained. This model contribues to a precise examination of the nature of the difficulties experienced by children with primary language disorders. Finally, two studies that examined speech abilities in children with primary language disorders will be presented to illustrate the importance of an in-depth evaluation of phonological abilities for assessment and treatment planning. [less ▲]

Detailed reference viewed: 618 (35 ULiège)
Full Text
See detailRepérer les enfants à risque de développer un trouble langagier en moins de 5 questions : mise au point d'un outil de dépistage rapide destiné aux enfants de 12 à 24 mois
Leclercq, Anne-Lise ULiege; Kern, Sophie; Magis, David ULiege et al

in ANAE : Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l'Enfant (2015), 135

Early screening of language delay is a challenge, especially in multilingual populations. The present research has led to the development of a rapid, large-scale screening tool for the Belgian Birth and ... [more ▼]

Early screening of language delay is a challenge, especially in multilingual populations. The present research has led to the development of a rapid, large-scale screening tool for the Belgian Birth and Childhood Agency, based on the performances on communicative development inventories of 683 children aged from 12 to 24 month. [less ▲]

Detailed reference viewed: 326 (22 ULiège)
Full Text
See detailRecherche-action ONE "La guidance parentale : Un outil pour soutenir le développement langagier des enfants entre 18 et 30 mois" Collaboration ULg, UCL, ONE
Martinez Perez, Trecy ULiege; Leclercq, Anne-Lise ULiege; Thomas, Nathalie et al

in Tijdschrift van de Belgische Kinderarts = Journal du Pédiatre Belge (2015), 18(2), 180-181

La présente Recherche-Action ONE (2012-2014) a impliqué différentes universités (avec notamment des chercheurs et cliniciens en langage et psychomotricité) et différents membres de l’ONE (avec notamment ... [more ▼]

La présente Recherche-Action ONE (2012-2014) a impliqué différentes universités (avec notamment des chercheurs et cliniciens en langage et psychomotricité) et différents membres de l’ONE (avec notamment des médecins et travailleurs-médico-sociaux). La recherche souligne le rôle crucial de l’interaction communicative parent-enfant dans le développement langagier de l’enfant. L’objectif était de pouvoir induire une modification du comportement parental afin que chaque parent adopte les techniques et attitudes les plus adéquates à la stimulation langagière de leur enfant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 389 (36 ULiège)
Full Text
See detailThe sentence repetition task: A powerful diagnostic tool for French children with specific language impairment
Leclercq, Anne-Lise ULiege; Quémart, Pauline; Magis, David ULiege et al

in Research in Developmental Disabilities (2014), 35

This study assesses the diagnostic accuracy and construct validity of a sentence repetition task that is commonly used for the identification of French children with specific language impairment (SLI ... [more ▼]

This study assesses the diagnostic accuracy and construct validity of a sentence repetition task that is commonly used for the identification of French children with specific language impairment (SLI). Thirty-four school-aged children with a confirmed, diagnostically based diagnosis of SLI, and 34 control children matched on age and nonverbal abilities performed the sentence repetition task. Two general scoring measures took into account the verbatim repetition of the sentence and the number of words accurately repeated. Moreover, five other scoring measures were applied to their answers in order to separately take into account their respect of lexical items, functional items, syntax, verb morphology, and the general meaning of the sentence. Results show good to high levels of sensitivity and specificity at the three cut-off points for all scoring measures. A principal component analysis revealed two factors. Scoring measures for the respect of functional words, syntax and verb morphology provided the largest loadings to the first factor, while scoring measures for the respect of lexical words and general semantics provided the largest loadings to the second factor. Sentence repetition appears to be a valuable tool to identify SLI in French children, and the ability to repeat sentences correctly is supported by two factors: a morphosyntactic factor and a lexical factor. [less ▲]

Detailed reference viewed: 214 (25 ULiège)
See detailIs there a global procedural learning deficit in children with Specific Language Impairment ?
Desmottes, Lise ULiege; Maillart, Christelle ULiege; Lejoly, Kelly ULiege et al

Poster (2014, November 13)

The study of procedural learning abilities in children with Specific Language Impairment (Procedural Deficit Hypothesis, PDH; Ullman & Pierpont, 2005) remains a relatively unexplored field of research ... [more ▼]

The study of procedural learning abilities in children with Specific Language Impairment (Procedural Deficit Hypothesis, PDH; Ullman & Pierpont, 2005) remains a relatively unexplored field of research. Since most evidence comes from studies using tasks which involve learning of sequenced patterns, research using other procedural learning paradigms (like motor adaptation tasks) is needed to further evaluate the PDH in children with Specific Language Impairment (SLI). Therefore, in this study, we examined the ability of children with and without SLI to learn, consolidate and generalize a mirror-tracing task, a paradigm that does not involve sequence learning and had never been used in SLI. Children with SLI and typical developing (TD) matched children participated in the study. Children with SLI were included if they scored below -1.25 SD of the expected normative performance in at least 2 language areas. Both groups had to trace ten 5-pointed stars seen only in mirror-reversed view in two learning sessions separated by a one-week delay. The transfer phase consisted in tracing a new figure. The time required to complete the tracing, and the number of errors committed were recorded. Full results will be presented and discussed during the presentation of the paper. [less ▲]

Detailed reference viewed: 109 (8 ULiège)
See detailFrom variability to stability: The acquisition of phonemes in French speaking children aged 30 to 53 months.
MacLeod, Andrea; Maillart, Christelle ULiege

Poster (2014, July 16)

When children first begin to produce the phonemes of their language, their productions are characterized by a high degree of variability (e.g., Ferguson & Farwell, 1975). As children’s phonological ... [more ▼]

When children first begin to produce the phonemes of their language, their productions are characterized by a high degree of variability (e.g., Ferguson & Farwell, 1975). As children’s phonological representations become more defined, their productions become more stable. In fact, the observation of variability beyond the early-word stage has been used as a diagnostic criteria for sub-types of phonological disorders (Dodd et al. 2005). Despite the clinical significance of phonological variability, there exists no normative data that can be used to objectively describe this variability in French. The goal of the present study was to describe variability and stability among French-speaking children between the ages of 30 and 53 months. A total of 153 children participated in the present study and were equally distributed in four groups (aged 30-35, 36-41, 42-47, and 48-53 months). We created a picture identification task with 65 target words, which contained the consonants of French in word initial, medial and final position. The children were asked to produce this series of words three times. Two measures of variability were used. (1) A consonant level analysis that investigated the stability of consonants regardless of word or syllable position. (2) A word level analysis that investigated the consistency of productions across the three series (Holm et al., 2007). The preliminary analysis focused on the consonant level analysis and revealed that the youngest group of children aged 30 to 35 months were significantly more variable than the oldest group aged 48-53 months. This shift from variability to stability will be discussed in terms of the development phonological representations. In addition, the clinical significance of variability will be discussed in light of these findings. [less ▲]

Detailed reference viewed: 159 (9 ULiège)
See detailA parent-implemented language intervention in lower socioeconomic status populations
Martinez Perez, Trecy ULiege; Leclercq, Anne-Lise ULiege; Mulquet, Amandine et al

Poster (2014, July)

Detailed reference viewed: 72 (10 ULiège)