Reference : Rôle de RIPK3 dans la mort induite par la thérapie photodynamique
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Biochemistry, biophysics & molecular biology
http://hdl.handle.net/2268/99997
Rôle de RIPK3 dans la mort induite par la thérapie photodynamique
French
[en] Role of RIPK3 in photodynamic therapy induced cell death
Fettweis, Grégory mailto [Université de Liège - ULg > > GIGA-R : Virologie - Immunologie >]
6-Sep-2011
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Master en Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire à finalité approfondie
49
Piette, Jacques mailto
[en] RIPK3 ; Necrosis ; PDT
[fr] RIPK3 ; Nécrose ; PDT
[fr] La protéine RIPK3 (Receptor-interacting protein 3) a été montrée comme étant un activateur clé de la nécrose, mais il a également été constaté qu’il pouvait induire l’apoptose.
L’objectif de cette étude est de comparer le profil de la mort induite par la thérapie photodynamique (PDT) médiée par l’acide 5-aminolévulinique (5-ALA) dans la lignée U2OS déficiente en RIPK3 et dans des U2OS où l’expression de RIPK3 était restaurée de manière stable. Pour ce faire, nous avons évalué la survie cellulaire ainsi que les paramètres d’apoptose, de nécrose et d’autophagie.
De manière surprenante, la survie des U2OS RIPK3 positives traitées par 5-ALA-PDT a été augmentée comparé aux U2OS sauvages. De plus, la mort des cellules RIPK3 positives était diminuée lors d’un prétraitement au zVAD-fmk. Un clivage plus important de PARP et des caspase-3, -7, -8 et -9 a été constaté dans les cellules contenant RIPK3, pointant le rôle essentiel de l’apoptose dans la mort induite par 5-ALA-PDT. En parallèle, nous avons observé une augmentation du flux autophagique et de manière surprenante, un plus faible niveau de nécrose que dans les cellules U2OS Wild types. De plus, la nécrose induite en présence de RIPK3 était dépendante de RIPK1 au contraire de la nécrose induite dans les cellules U2OS RIP3 négatives.
L’expression de RIPK3 a induit un changement de profil de la mort induite par 5-ALA-PDT, mais aussi une meilleure survie cellulaire face à ce traitement. Cet accroissement de la survie, dont l’observation constitue une première pourrait être dû au flux autophagique augmenté en présence de RIPK3. Enfin, le biais par lequel RIPK3 sensibilise les cellules à l’apoptose, et le mécanisme régissant la nécrose induite en absence de RIPK3 par la 5-ALA-PDT ne sont pas encore connus.
GIGA-R
Influence de RIPK3 dans la mort cellulaire induite par la 5-ALA-PDT dans les U2OS
http://hdl.handle.net/2268/99997

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.