Reference : Détection de zones humides dans le béton par GPR en présence d’un gradient d’humidité.
Dissertations and theses : Master's dissertation
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/99934
Détection de zones humides dans le béton par GPR en présence d’un gradient d’humidité.
French
[en] detection of wet areas in concrete presenting a humidity gradient by ground penetrating radar (GPR)
Louis, Arnaud mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur GeMMe > Matériaux de construction non métalliques du génie civil >]
2011
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Ingénieur civil des constructions
178
Courard, Luc mailto
Nguyen, Frédéric mailto
Bolle, Albert mailto
Plumier, André mailto
Darimont, Anne mailto
Franssen, Jean-Marc mailto
Van der Wielen, Audrey mailto
Dondonné, Eric
[fr] zone humide ; GPR ; gradient d'humidité
[en] The objective of this master thesis is to highlight the impact of the presence of a humidity gradient on the detection of a wet area in concrete by combining a numerical approach and experimental results. In order to achieve this objective, several models have been conducted using a numerical simulation program of electromagnetic waves propagation. Influence of the size of the gradient, but also their position and shape, have been studied. Meanwhile, two experimental programs have been established in order to artificially generate a gradient of moisture into the concrete. This gradient was established by capillary rise in one case and by drying in the other case. Humidity sensors placed in the slabs allowed us to control the evolution of the transition zone located above the wet area. We tried then to correlate the evolution of the gradient with results from a Ground Penetrating Radar with 2.3 GHz antenna. We studied the influence of the gradient on the evolution with time of the electromagnetic field. This experimental program required many preliminary tests to define the dielectric properties of the slabs and the specific response of the sensors. Based on modeling, we concluded that the detection of the wet area remains possible as long as it is far enough from the direct wave and as its thickness is less than 2/5 of the signal wavelength. Regarding the experimental results, we were able to highlight the signal evolution with regard to the evolution of the moisture gradient. In the case of capillary rise, we were also able to confirm the trends predicted by modeling.
[fr] L’objectif de ce travail de fin d’études est de mettre en évidence l’impact de la présence d’un gradient d’humidité sur la détection d’une zone humide dans du béton, en combinant une approche numérique et des résultats expérimentaux. Dans cette optique, diverses modélisations ont été menées à l’aide d’un programme de simulation numérique de propagation d’ondes électromagnétiques. L’influence de la taille du gradient, mais aussi de sa position et de sa forme, ont ainsi été étudiées. Parallèlement, deux programmes expérimentaux ont été mis sur pied afin de créer artificiellement un gradient d’humidité dans du béton. Ce gradient a été créé par remontée capillaire dans un cas et par séchage dans l’autre. A l‘aide de capteurs hygrométriques placés dans les dalles, l’évolution de la zone de transition se trouvant au-dessus de la zone humide a été contrôlée. Nous avons ensuite tenté de corréler cette évolution du gradient avec les résultats fournis par Ground Penetrating Radar muni d’une antenne de 2,3 GHz. Nous avons ainsi étudié l’influence du gradient sur l’évolution temporelle du champ électromagnétique reçu. Ce programme expérimental a nécessité une batterie de tests préliminaires visant à déterminer les propriétés diélectriques des dalles et la réponse propre des capteurs. Sur base des modélisations, nous avons conclu que la détection de la zone humide reste possible tant que celle-ci est suffisamment éloignée de l’onde directe et tant que son épaisseur reste inférieure à 2/5 de la longueur d’onde du signal. En ce qui concerne la partie expérimentale, nous avons pu mettre en évidence l’évolution du signal lié à l’évolution du gradient d’humidité. Dans le cas de la remontée capillaire, nous avons également pu confirmer les tendances prédites par modélisation.
http://hdl.handle.net/2268/99934

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
TFE complet (Arnaud LOUIS).pdfPublisher postprint5.77 MBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
présentation TFE.pptx1.97 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.