Reference : L’immunité pénale de certaines personnes morales de droit public et ses incidences su...
Scientific journals : Article
Law, criminology & political science : Civil law
Law, criminology & political science : Criminal law & procedure
http://hdl.handle.net/2268/99867
L’immunité pénale de certaines personnes morales de droit public et ses incidences sur le délai de prescription de l’action civile née d’une infraction
French
Michiels, Olivier mailto [Université de Liège - ULg > Département de droit > Droit pénal et procédure pénale >]
30-Sep-2011
Revue de Jurisprudence de Liège, Mons et Bruxelles
De Boeck & Larcier
2011/31
1542 - 1550
Yes
International
0774-8108
Bruxelles
Belgium
[fr] Prescription ; action civile ; génocide ; infraction imprescriptible ; immunité pénale ; Etat ; pouvoirs publics ; organe-préposé ; conséquences
[fr] Le contexte dans lequel s’inscrit la décision commentée est tragique. Elle a pour toile de fond les massacres perpétrés au Rwanda au cours de la guerre civile qui secoua ce pays dans le courant de l’année 1994. Plus précisément, des victimes directes et indirectes de l’attaque du cantonnement basé à l’ETO entendaient engager, entre autre, la responsabilité civile de l’Etat belge en lui reprochant la décision d’évacuation de l’enceinte de l’ETO qui s’est soldée in concreto par l’abandon de deux mille réfugiés rwandais aux mains des miliciens Interahamwe et des gendarmes rwandais.

Les faits se déroulèrent le 11 avril 1994. Les actions civiles furent introduites devant le tribunal de première instance de Bruxelles respectivement le 7 avril 2004 et le 4 décembre 2007. Le moyen tiré de la prescription de l’action civile fut, dès lors, l’un des premiers à être soulevé par l’Etat belge.

C'est le moyen tiré de la prescription qui est analysé tant sous l'angle pénal que sous l'angle civil. Le commentaire s'attache encore à mettre en lumière les conséquences à tirer lorsque le fait fautif est constitutif d’une infraction imprescriptible et qu’il implique une personne morale de droit public bénéficiant d’une immunité pénale.
Researchers ; Professionals ; Students ; Others
http://hdl.handle.net/2268/99867
Le commentaire est publié sous un jugement prononcé par le tribunal civil de première instance de Bruxelles du 8 décembre 2010.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Prescription de l'action civile JLMB 2011.pdfPublisher postprint321.82 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.