Reference : Portfolio : un outil d'apprentissage et de développement de la réflexivité
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/99650
Portfolio : un outil d'apprentissage et de développement de la réflexivité
French
Pirard, Florence mailto [Université de Liège - ULg > Département d'éducation et formation > Education de la petite enfance et form. des profes. du champ >]
16-Sep-2011
Yes
International
21ème conférence de l'EECERA (European Early Childhood Education Research Association). Education dès la naissance: recherche, pratiques et politiques éducatives
16 septembre 2011
Genève
Suisse
[fr] portfolio ; documentation ; reflexive
[fr] La communication traite de l’expérimentation d’un dispositif et d’une démarche d’apprentissage et d’évaluation à partir de portfolio dans la formation universitaire d’étudiants en master en Sciences de l’éducation engagés dans une nouvelle option « éducation des jeunes enfants et formation des professionnels du champ » (Université de Liège, Belgique). Ce dispositif propose un ensemble coordonné d’activités à partir desquels les étudiants, pour la plupart déjà bénéficiaires d’une formation de base d’enseignant, sont amenés d’abord à expliciter par écrit et de manière régulière leurs représentations du jeune enfant et des conditions éducatives à lui assurer en services EAJE ; ensuite à analyser l’évolution de ces représentations au fil du temps.

Expérimentée dans le cadre de la formation des enseignants (Tardif, 2006 ; Deum & Vanhulle, 2008 ; Scallon, 2009 ; Roegiers, 2010), la démarche par portfolio peut aussi initier les étudiants en Sciences de l’Education à documenter et analyser leurs apprentissages relatifs à l’éducation des jeunes enfants dans les services éducatifs EAJE. Enrichie de référents liés à différents courants pratiques et théoriques, elle peut les aider à dépasser les risques d’une vision uniforme et normative de l’éducation. Elle leur fait expérimenter une pensée réflexive (Peeters, 2008 ; Urban, 2008 ; Peeters, Vandebroeck, 2011) à partir d’une diversité de situations éducatives toujours contextualisées.

A l’image des professionnel-le-s de l’enfance dont il est de plus en plus attendu de « documenter » leurs pratiques éducatives (Rinaldi, 2006 ; Galardini, 2009 ; Picchio, Musati, 2010) et sur cette base, de partager leurs points de vue à propos de l’éducation avec l’ensemble des partenaires (les enfants, les familles, les autres professionnel-le-s, les mandataires publics, etc.), il est ici demandé aux étudiants en Sciences de l’Education, futurs encadrants ou formateurs potentiels, de « documenter » et de rendre compte de leur apprentissage au sujet de questions et de pratiques d’éducation de jeunes enfants.

L’analyse des portfolios des étudiants donne à voir des transformations dans leurs représentations du jeune enfant et les conditions éducatives à mettre en œuvre dans les services EAJE. Elle montre, chez eux, la découverte d’une spécificité éducative différente de celle mise en œuvre dans le champ scolaire et à partir de laquelle peuvent être envisagées d’autres manières d’agir et de penser (ex. : la collaboration avec les familles). Elle développe, chez eux, une réflexivité dans l’analyse de situations de vie quotidiennes mises en œuvre dans les services EAJE. Dans de nombreux cas, elle montre les indices d’un bouleversement dans la dynamique identitaire : à partir d’une remise en question personnelle, ils sont pour la plupart amenés à repenser leur manière de définir l’éducatif et à mieux cerner ses dimensions professionnelles dès le plus jeune âge.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/99650

File(s) associated to this reference

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Restricted access
PP Genève 16-09-11.pdf1.35 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.