Reference : Nouvelles propositions pour la recherche et l’évaluation du langage chez les enfants ...
Parts of books : Contribution to collective works
Social & behavioral sciences, psychology : Neurosciences & behavior
Arts & humanities : Languages & linguistics
http://hdl.handle.net/2268/9964
Nouvelles propositions pour la recherche et l’évaluation du langage chez les enfants dysphasiques.
French
Parisse, Christophe mailto [ > > ]
Maillart, Christelle mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cognitives > Logopédie clinique >]
2010
Autour du mot : pratiques et compétences.
Gruaz, C.
Jacquet-Pfau, C.
Lambert-Lucas
201-222
Limoges
France
[fr] système langagier ; dysphasie ; trouble spécifique du langage
[fr] Les troubles spécifiques de développement du langage (TSDL), dont les formes sévères sont appelées dysphasies, sont caractérisés par un développement lent et anormal du langage. Par définition, les enfants ayant ce type de trouble ne doivent pas présenter d’autres déficits attestés qu’ils soient cognitifs ou neurologiques. Il existe de nombreux profils développementaux de TSDL qui peuvent évoluer au cours de leur développement, ce qui les rend difficiles à caractériser. L’origine des TSDL est actuellement inconnue et les nombres études sur le sujet sont parfois contradictoires. Nous avançons un ensemble de propositions cliniques et théoriques pour remédier à ces difficultés :
• Les TSDL sont un nom générique pour trois types de troubles clairement différenciés : la dyspraxie développementale verbale, la dysphasie linguistique , et les troubles pragmatiques du langage.
• Il n'existe pas une cause unique pour les TSDL. Au contraire, chaque TSDL est la conséquence de la présence chez l’enfant d’une conjonction de déficits de base.
• Chaque TSDL est le résultat d'un déroulement anormal du développement du langage. Ces anomalies apparaissent lorsque plus d'une partie du système est déficiente et que les mécanismes naturels de compensation du système deviennent inefficaces.
• Les phénomènes de compensation sont eux-mêmes des phénomènes langagiers et de ce fait ils interfèrent avec l'évaluation langagière proprement dite. Pour comprendre le fonctionnement cognitif et langagier dans sa complexité, il est nécessaire pour le diagnostic et la prise en charge d’utiliser une évaluation de capacités sous-jacentes non-langagières.
• Les bases neurologiques plausibles du langage et de son développement doivent être prises en compte pour offrir de nouvelles hypothèses et thèmes de recherche pour le travail futur sur les TSDL.
Centre de Neurosciences Cognitives et Comportementales
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/9964

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
tsdl-dysphasie-parisse-maillart.pdfPublisher postprint116.77 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.