Reference : Le double jeu libertin : du jeu de Blaise Pascal aux Considérations politiques sur les c...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Arts & humanities : Philosophy & ethics
Arts & humanities : Literature
Arts & humanities : History
http://hdl.handle.net/2268/99494
Le double jeu libertin : du jeu de Blaise Pascal aux Considérations politiques sur les coups d’État de Gabriel Naudé
French
[en] The libertine double game : from the game of Blaise Pascal to Gabriel Naudé's Considérations politiques sur les coups d’État
Decoster, Sara mailto [Université de Liège - ULg > CARE "Le Réseau des bibliothèques de l'ULg" > Bibliothèque générale de Philosophie et Lettres >]
6-Oct-2014
Guerre et jeu : perspectives transversales sur un sujet historique, artistique et culturel à l'époque moderne
[en] War and game: transversal perspectives on a historical, artistic and cultural topic in the modern age
Küpper, Achim mailto
Vanden Berghe, Kristine mailto
Presses Universitaires François-Rabelais
33-58
Yes
No
International
9782869063020
Tours
France
Guerre et jeu : perspectives transversales
du 6 octobre 2011 au 7 octobre 2011
Küpper, Achim
Vanden Berghe, Kristine
Liège
Belgium
[en] guerre ; jeu ; coup d'état ; dissimulation ; Pascal ; Naudé
[fr] Dans cette conférence, nous nous proposons de déceler les éléments ludiques dans les Considérations politiques sur les coups d’estat (1639) de Gabriel Naudé. Pour ce faire, nous essaierons d’abord de dresser une anthropologie du jeu, sur base des travaux de J. Huizinga et R. Caillois, avant de rejoindre la philosophie wittgensteinienne sur le sujet. Le travail de Naudé étant fortement marqué par son contexte historique, nous avons effectué un rapprochement avec la théorie du divertissement de Pascal, telle que celle-ci apparaît dans les Pensées. Cet examen s’appuie notamment sur les Commentaires d'Henri Gouhier et sur les analyses de Colas Duflo (Le jeu : de Pascal à Schiller). De cette théorie du jeu découle une vision politique très particulière, théorisée par Christian Lazzeri et Gérard Ferreyrolles. La politique est le jeu destiné à organiser la société terrestre, où la loi s’appuie sur la force. Ces idées sont poussées à leur paroxysme dans les Considérations politiques sur les coups d’estat naudéennes. A travers l’exemple du massacre de la Saint-Barthélemy, que Naudé décrit, nous pouvons dégager en quoi consiste le jeu de Naudé : il s’agit d’un espace réglé, qui ne se définit toutefois qu’à posteriori. Le hasard et l’aspect jouissif du secret jouent un rôle important dans la pensée de Naudé. Ainsi se développe un jeu de rôles étrange entre les différents acteurs : le souverain, le peuple, et le philosophe. Les règles du jeu se complexifient, et, finalement, la position des différents pions sur l’échiquier ne sera plus très claire. Cette duplicité est caractéristique du libertinage, dont Naudé est un représentant important.
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/99494

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
guerre et jeu.ORBi.pdfAuthor preprint67.52 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.