Reference : Rapport de recherche (SPF Intérieur 2011) : Facteur m
Reports : External report
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/99031
Rapport de recherche (SPF Intérieur 2011) : Facteur m
French
Dumont, Fabien mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur SE > Ingénierie du feu >]
Franssen, Jean-Marc mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur SE > Ingénierie du feu >]
Wellens, Eric mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur SE > Struct. en béton, struc. en bois et résist. au feu >]
21-Sep-2011
33
[fr] Facteur m ; incendie ; charge calorifique ; taux de participation
[fr] Les nouveaux bâtiments industriels doivent répondre aux prescriptions de l'Annexe 6 de l'Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les Normes de Base en matière de prévention contre l'incendie auxquelles les bâtiments nouveaux doivent satisfaire. Cette réglementation stipule que les bâtiments industriels sont classés en fonction de la charge calorifique caractéristique, laquelle est la charge calorifique totale par unité de surface au sol corrigée par un facteur de combustion m, d'une valeur comprise entre zéro et un, qui tient compte de la combustion totale ou partielle des matériaux.
La norme NBN EN 1991-1-2:2003 (Eurocode 1) indique que le facteur de combustion est égal à 0,8 dans le cas de matériaux principalement cellulosiques, mais cette norme ne donne pas de directives concernant la valeur de m pour les autres matériaux. La présente recherche a pour objet la détermination expérimentale du coefficient de combustion m de 6 marchandises courantes.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/99031

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Private access
11.09.21 SPF Facteur m Rapport final ULg.pdfAuthor postprint2.13 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.