Reference : Modélisation spatialement distribuée et physiquement basée d’écoulements hydrologique...
Dissertations and theses : Doctoral thesis
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/98827
Modélisation spatialement distribuée et physiquement basée d’écoulements hydrologiques et hydrodynamiques pour l’aide à la gestion d’ouvrages hydrauliques
French
Khuat Duy, Bruno mailto [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. ingé. (architecture, génie civ. & géol.)]
11-Oct-2011
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Docteur en Sciences de l’Ingénieur
330 + 146
Pirotton, Michel mailto
Dassargues, Alain mailto
Archambeau, Pierre mailto
Destain, Marie-France mailto
Drogue, Gilles
Boillat, Jean Louis
[en] Hydrology ; Numerical modeling ; Microtopography ; Rill ; Infiltration ; Subsurface layer ; Impervious areas ; River network ; Hydraulic structures
[fr] Ruisselets ; Infiltration ; Couche hypodermique ; Surfaces imperméables ; réseau de rivières ; Ouvrages hydrauliques ; Hydrologie ; Modélisation numérique ; Microtopographie
[fr] La gestion des ressources en eau constitue une préoccupation qui prend une place de plus en plus importante dans nos sociétés. Les événements climatiques extrêmes subis ces dernières années (pluies diluviennes mais également sécheresses) montrent toute la nécessité d’une meilleure compréhension des phénomènes en cause afin de mettre en place une gestion efficace des ressources. Ces études passent notamment par le développement de logiciels de simulation basés sur des modèles hydrologiques et hydrodynamiques fiables capables de représenter correctement les phénomènes réels mis en jeu. Cette thèse contribue à la mise en place d’un outil de modélisation spatialement distribuée et physiquement basée d’écoulements hydrologiques et hydrodynamiques, destiné notamment à fournir une aide précieuse pour la gestion d’ouvrages hydrauliques. Chaque composante de modélisation du circuit hydrologique, depuis la pluie jusqu’à l’exutoire de la rivière, est examinée. Des améliorations ou développements plus fondamentaux sont alors proposés pour améliorer la qualité de modélisation. Entre autres, cette thèse aborde en profondeur des sujets tels que la prise en compte de la microtopographie dans la représentation des phénomènes de surface (stockage dans les dépressions, écoulement en ruisselets, relations hauteurs-section-volume…), le calcul de l’infiltration (modèle à fronts multiples, effet de l’occupation du sol…) ou l’écoulement dans la couche hypodermique (écoulement saturé/non saturé, mise en pression…). Les recherches et développements portent également sur l’écoulement dans les axes de concentration (création d’un réseau de rivières cohérent à la fois avec le modèle numérique de terrain et les levés précis sur site, exploitation adéquate des données de section, modélisation efficace des ouvrages en charge ou non…). La modélisation des surfaces imperméables (avec séparation des zones égouttées ou non) est également abordée de façon détaillée, dans le cadre d’une application sur un bassin versant instrumenté de 130 km². Cette application envisage aussi bien la modélisation d’un événement ponctuel que des simulations à long terme. Enfin, l’étude d’un bassin peu instrumenté permet de montrer la large applicabilité et sa capacité à servir de support efficace dans la gestion des rivières et des ouvrages hydrauliques associés.
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - F.R.S.-FNRS
http://hdl.handle.net/2268/98827

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
These_Bruno_Khuat_Duy_2011_-_version_partielle.pdfAuthor postprint22.82 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.