Reference : Diagnostic différentiel des troubles musculaires.
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/98779
Diagnostic différentiel des troubles musculaires.
French
van Galen, Gaby [ > > ]
Amory, Hélène mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Médecine interne des équidés >]
Serteyn, Didier mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux >]
Votion, Dominique mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux >]
Oct-2008
120-130
No
Yes
International
Journée AVEF (Association des Vétérinaires Equins Français)
du 09-11-2008 au 11-11-2008
Association des Vétérinaires Equins Français
Reims
France
[en] Horse ; muscle ; myopathy ; Diagnostic ; atypical myopathy ; Rhabdomyolysis
[fr] Cheval ; muscle ; myopathie ; Diagnostic ; myopathie atypique ; Rhabdomyolyse
[fr] Le cheval est particulièrement sujet aux myopathies qui peuvent être acquises ou héritées. L’anamnèse et des signes cliniques des chevaux en myopathie sont des éléments clés du diagnostic, mais la symptomatologie étant peu spécifique, le diagnostic n’est pas toujours aisé. Des examens complémentaires, comme un fouiller rectale, un examen locomoteur et / ou neurologique, une analyse sanguine et urinaire, sont généralement nécessaires pour discriminer une myopathie d’autres conditions pathologiques. Quand un processus myopathique est confirmé, l’origine de celui devrait être définie. Dans certains cas, l’origine est identifiée à partir d’éléments du signalement, de l’anamnèse et/ou des résultats des examens complémentaires. Néanmoins, le plus souvent, il sera nécessaire de le confirmer par biopsie musculaire et / ou des tests génétiques l’origine de la myopathie.
[en] The horse is particularly prone to myopathies, which can be acquired or inherited. The history and clinical signs of myopathic horses are of major importance for their diagnosis, but they can be quite aspecific, complicating the diagnosis. Often complementary exams, as rectal exploration, locomotory and/or neurological examination, blood and urine analysis, are necessary to distinguish a myopathy from other conditions. When the presence of a myopathy is confirmed, ideally its origin should be determined. The origin can sometimes be suspected by specific elements in the signalment, history and/or complementary exams, but often needs to be confirmed by the histological examination of a muscle biopsy and/or genetic tests.
Centre de l’Oxygène, Recherche et Développement - CORD ; Centre européen du Cheval de Mont-le-Soie
Région wallonne : Direction générale de l'Agriculture - DGA
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/98779

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
vanGalenVotionAVEF2008OK.pdfAuthor preprint81.42 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.