Reference : Effet de la technique vocale sur la justesse en voix chantée
Scientific congresses and symposiums : Poster
Arts & humanities : Multidisciplinary, general & others
http://hdl.handle.net/2268/98163
Effet de la technique vocale sur la justesse en voix chantée
French
[en] Effect of vocal technique on accuracy in the singing voice
Larrouy, Pauline mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie des troubles de la voix >]
Morsomme, Dominique mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie des troubles de la voix >]
Aug-2011
Yes
International
9th Pan European Voice Conference
du 31 août 2011 au 3 septembre 2011
PEVOC 2011
Marseille
France
[fr] voix ; justesse ; analyse acoustique
[fr] Selon Dalla Bella et al. (2007, 2009), la population générale est capable de chanter juste une chanson populaire lorsque le tempo de la production est lent. Le chant est une activité universelle, présente dès le plus jeune âge, mais reste une tâche complexe mobilisant des habiletés physiques, cognitives et physiologiques. En travaillant leur voix, les chanteurs professionnels, tels des instrumentistes, renforcent ces habiletés et sont capables de modifier la qualité de leur production vocale. Dans cette étude, nous examinons l’effet de cette expertise vocale et plus particulièrement de la technique “lyrique” enseignée aux chanteurs d’opéra sur certaines caractéristiques telles que la hauteur absolue et le tempo. En ce qui concerne la justesse, les techniques d’analyse acoustique mises au point nous permettent d’observer les erreurs possibles en production vocale (Schön et al., 2004) dans un contexte mélodique.
Nous avons constitué un groupe contrôle de 63 non chanteuses et un groupe expérimental de 15 chanteuses professionnelles. Les sujets ont chanté « Happy Birthday ». Les chanteuses professionnelles l’ont chanté une première fois sans technique vocale particulière (ST) et une seconde fois avec une technique vocale lyrique (AT). La partie stable de chaque voyelle a été moyennée (AudioSculpt) et analysée (OpenMusic) afin d’estimer la hauteur absolue et relative de chaque note.
Les résultats montrent des différences significatives entre les groupes pour le tempo (F(2,88)=16,61, p<.001) et la hauteur absolue (F(2,88)=165,63, p<.001). Chez les non chanteuses, le nombre d’erreur diminue avec le tempo (r=.321, p=01). Chez les chanteuses professionnelles AT, nous observons le profil inverse (r=-.662, p=01) mais pas de corrélation significative chez les chanteuses professionnelles ST.
Les premiers résultats confirment l’effet de la technique vocale tant sur le type d’erreur que sur l’importance de ces erreurs en contexte mélodique. Bien que nous attendions une bonne performance chez les chanteuses professionnelles AT, les résultats ne vont pas dans ce sens. Cela conduit à discuter le type d’analyse à exécuter et le choix des programmes pour le jugement de la justesse en voix chantée avec technique vocale.
Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/98163

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
pevoc-PaulineLM-fr.pdfversion françaisePublisher postprint1.38 MBView/Open
Open access
pevoc-PaulineLM-en.pdfenglish versionPublisher postprint1.34 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.