Reference : Histoire des ouvrages religieux en béton en province de Liège: état des lieux et patholo...
Scientific conferences in universities or research centers : Scientific conference in universities or research centers
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/96228
Histoire des ouvrages religieux en béton en province de Liège: état des lieux et pathologies
French
Courard, Luc mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur GeMMe > Matériaux de construction non métalliques du génie civil >]
Gillard, Anne [ > > ]
Paquet, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur Arkhê > Conservation & restauration du patrimoine culturel et immob. >]
8-Jul-2011
11
International
12èmes Journées scientifiques pour la Recherche et la Formation dans le domaine du Béton
6-8 juillet 2011
Luc Courard, André Lecomte et Danièle Waldmann
Luxembourg
Luxembourg
[fr] église ; béton ; pathologie ; Pauchot ; épaufrures ; histoire
[fr] Élément clé de l'évolution architecturale, le béton armé a participé à l'évolution de l'architecture religieuse catholique en particulier. Depuis sa découverte au XIXe siècle, ce matériau inventé, économique et résistant au feu, a cependant montré ses limites: fissures, épaufrures, désintégration. Il paraît donc nécessaire de s'inquiéter de l'état actuel des églises, témoins de l'évolution architecturale, mais aussi points de repère d'un quartier ou d’un village. Dans l'arrondissement de Liège, neuf églises paroissiales en béton ont été identifiées. Pour chacune d'entre elles, une inspection visuelle a été menée. Cet examen visuel, qui ne constitue qu'une première étape dans une démarche de restauration ou de rénovation, a été précédé de recherches documentaires destinées à connaître l'histoire des églises et à ainsi mieux comprendre leur état.
Cet article s'intéresse à une église de Liège, en particulier : l'église Saint-Vincent, située à l'entrée de la ville. Construite en vingt mois à peine, de 1928 à 1930, cet édifice monumental montre actuellement des épaufrures, des fissures et des traces d'humidité. L'inspection visuelle, ainsi que les essais en laboratoire et l'examen au radar qui ont suivi, ont permis d'émettre des hypothèses quant aux dégradations qui affectent cet édifice à la qualité architecturale reconnue.
Université de Liège
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/96228

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
ouvrages religieux.pdfAuthor preprint3.91 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.