Reference : Suivi de l'état de l'AGRIculture WALlonne par TELédétection (projet SAGRIWATEL)
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/93921
Suivi de l'état de l'AGRIculture WALlonne par TELédétection (projet SAGRIWATEL)
French
Tychon, Bernard mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences et gestion de l'environnement > Département des sciences et gestion de l'environnement >]
Istasse, Alain [ > > ]
11-May-2005
20
No
Yes
International
Bonnes pratiques, conditionnalité, informatique et Internet - 37ème Colloque Agrimmedia
11 mai 2005
Association francophone d'informatique agricole
Paris
France
[fr] Le projet de recherche et développement sur le « Suivi de l’Etat l’Agriculture Wallonne
par Télédétection (SAGRIWATEL) » entamé en janvier 2003 est réalisé dans le cadre
d’une étroite collaboration entre une équipe de scientifiques provenant de différents
organismes de recherche wallons (Centre Wallon de Recherches Agronomiques, Université
de Liège, Université Catholique de Louvain, Faculté Universitaire des Sciences
Agronomiques de Gembloux) et l’Administration Wallonne de l’Agriculture (DGA).
Il vise à mettre en place pour l’Administration Wallonne de l’Agriculture des outils de suivi de
l’agriculture tant pour ce qui concerne ses activités de production que pour ce qui concerne
ses activités en lien avec la protection du milieu (mesures agro-environnementales). Ces
outils sont conçus, selon les cas, pour du contrôle, de l’encadrement ou encore pour le suivi
global de l’évolution de l’agriculture à l’échelle de la région wallonne.
Le système vise à valoriser la base de données du Système Intégré de Gestion et de
Contrôle (SIGC) qui est en mesure de fournir des informations pour des applications autres
que celles pour lesquelles il a été conçu. En association avec de l’information satellite ou
aérienne et des modèles de croissance des cultures une série d’applications concrètes ont
été élaborées pour :
- la prévision des productions agricoles
- la délimitation de zones à stress hydrique
- le repérage et l’estimation de surfaces ou de longueurs de bandes enherbées, haies,…
- le repérage de la couverture hivernale des sols
- le repérage du sens du labour
- le suivi des successions culturales
- le suivi de la diversité des cultures
- l’évolution de la taille des parcelles
- …
Le système bénéficie de l’apport du SIGC graphique qui fonctionne en Belgique de manière
opérationnelle depuis 1997. L’utilisation originale qui est faite du SIGC dans cette étude
constitue une nouvelle valorisation de ce système cartographique au départ destiné
uniquement à du contrôle des déclarations des agriculteurs. L’approche est intéressante car
elle permet un meilleur suivi de l’état de l’agriculture pour l’Administration avec un outil dont
elle a la maîtrise, lui permettant de répondre rapidement aux demandes, notamment de
l’Europe. En outre, l’outil s’est révélé rapidement opérationnel et adaptable à de nouvelles
demandes ce qui constitue un avantage non négligeable quand l’on analyse les fréquentes
évolutions de la PAC de ces dernières années. Enfin, l’approche optimise les informations
transmises par les agriculteurs lors de leur déclaration PAC, leur évitant des pertes de temps
dans des demandes de renseignement répétitives conduisant en quelque sorte à une
simplification administrative.
L’accès à l’information au sein de la Direction Générale de l’Agriculture se fera via une
interface WEB-GIS. Un prototype sera opérationnel dans moins de deux mois.
Il est prévu qu’à terme, d’autres Institutions Wallonnes et les agriculteurs wallons euxmêmes
puissent bénéficier de cette avancée technologique.
http://hdl.handle.net/2268/93921

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
tychon-istasse.pdfPublisher postprint2.93 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.