Reference : Retraite, activités non professionnelles et vieillissement cognitif. Une exploration à ...
Scientific journals : Article
Business & economic sciences : Economic systems & public economics
http://hdl.handle.net/2268/9249
Retraite, activités non professionnelles et vieillissement cognitif. Une exploration à partir des données de Share
French
Adam, Stéphane mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Psychologie de la sénescence >]
Bonsang, Eric [ > > ]
Germain, Sophie [ > > ]
Perelman, Sergio mailto [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg : UER > Economie publique appliquée >]
2007
Economie et Statistique
403-404
83-96
Yes
International
0336-1454
[en] Une approche en termes de frontières d’effi cacité peut être utilisée pour étudier les relations
entre les fonctions cognitives des personnes âgées de plus de 50 ans en Europe
d’une part, et différents facteurs, plus particulièrement l’âge, l’éducation et l’exercice
d’activités, professionnelles ou non, d’autre part. Le but est de construire une « frontière
» correspondant au fonctionnement cognitif optimal que chacun des individus est
censé atteindre étant donné son âge et son niveau d’éducation. À cette fi n, nous utilisons
des données individuelles collectées durant la première vague de l’enquête internationale
et interdisciplinaire Share de 2004, laquelle contient le résultat de tests cognitifs
réalisés auprès de plus de 22 000 individus âgés, ainsi que des informations sur leur état
de santé, mentale et physique, leur situation socio-économique, leur entourage familial,
l’exercice d’activités professionnelles ou non professionnelles, l’isolement social et les
performances cognitives individuelles mesurées à l’aide de tests. En plus du rôle fondamental
joué par l’éducation face au vieillissement cognitif, le fait de rester en activité,
ainsi que la pratique d’une activité non professionnelle ou d’activités physiques, vigoureuses
ou modérées, sont positivement associés à la constitution des « réserves cognitives
» individuelles. La mise à disposition des données des vagues successives de Share ,
prévues tous les deux ans auprès des mêmes individus, pourrait permettre de déterminer
les liens de causalité subjacents.
Centre de Recherche en Économie Publique et de la Population - C.R.E.P.P
Communauté française de Belgique - CfB ; ARC
http://hdl.handle.net/2268/9249

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
84. Economie et Statistique 403-404 Adam et al.pdfPublisher postprint340 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.