Reference : Entomofaune du safoutier (Dacryodes edulis (G. Don) H.J. Lam ; Burseraceae) au Gabon : ...
Scientific congresses and symposiums : Poster
Life sciences : Entomology & pest control
http://hdl.handle.net/2268/91897
Entomofaune du safoutier (Dacryodes edulis (G. Don) H.J. Lam ; Burseraceae) au Gabon : résultat dune première année d’investigation
French
Poligui, René Noël mailto [Université de Liège - ULg > > > Form. doct. sc. agro. & ingé. biol.]
Mouaragadja, Isaac mailto [ > > ]
Haubruge, Eric mailto [Université de Liège - ULg > Services administratifs généraux > Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech >]
Francis, Frédéric mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive >]
Jul-2010
No
International
VII Conférence Internationale Francophone d'Entomologie
5 au 10 juillet 2010
Université de Louvain La Neuve
Louvain La Neuve
Belgique
[fr] Entomofaune ; safoutier ; pièges jaunes ; contrôle visiuel ; milieu urbain ; milieu rural ; abondance ; diversité ; ravageurs ; Gabon
[fr] L’entomofaune du safoutier (Dacryodes edulis (G. Don) H.J. Lam ; Burseraceae) a été étudié au moyen des pièges jaunes et des observations visuelles, pendant seize semaines au Gabon, dans la province du Haut-Ogooué. Cinq postes de piégeages ont été installés à Franceville et cinq autres en périphérie de la ville. Les deux méthodes situent l’évolution des insectes en deux vagues dont la première et la plus importante s’étend sur huit semaines, correspond à la période de floraison de l’arbre et de pleine croissance des fruits. La seconde vague va de l’arrêt de croissance des fruits à leur maturation. Le piégeage révèle que les abondances des insectes ainsi que leur diversité biologique par poste sont plus importantes en milieu rural qu’en milieu urbain. Le contrôle visuel présente des abondances relativement similaires, mais avec une diversité sensiblement plus élevée en milieu rural. Les sites à prédominance de savanes permettent des captures d’insectes plus importantes que ceux des forets. L’abondance est globalement moins élevée au niveau des arbres males pour les deux techniques d’étude. Par contre, les observations visuelles enregistrent les pics les plus élevés sur les arbres femelles, mais le piégeage les situe sur les arbres males. La diversité biologique est significativement mieux exprimée par le piégeage, alors que le contrôle visuel spécifie mieux le niveau et l’évolution des ravageurs. Les Aphididae, les Cicadellidae et les psyllidae constituent les familles numériquement les plus importantes des insectes nuisibles. Les Apidae, les coccinellidae et les halticidae forment les familles majeures des insectes utiles. Les Tortricidae constituent la famille ayant la plus grande incidence économique sur le safoutier.
Thèse : Etude de l'entomofaune des associations culturales prenant en compte le safoutier(Dacryodes edulis) dans le Haut-Ogooué, Gabon.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/91897

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Entomofaune du safoutier.pdfAuthor preprint550.75 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.