Reference : Outils diagnostiques des maladies infectieuses utilisables en ferme
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/91434
Outils diagnostiques des maladies infectieuses utilisables en ferme
French
[en] In-farm diagnosis tools for infectious diseases
Guyot, Hugues mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de production (DCP) > Médecine interne des équidés, des ruminants et des porcs >]
Ramery, Eve mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences fonctionnelles > Biochimie >]
May-2011
Point Vétérinaire
Point Vétérinaire
N° Spécial: Maladies Infectieuses des Ruminants: Actualités
314
78-84
Yes
National
0335-4997
Maisons-Alfort
France
[fr] Diagnostic ; Terrain ; Bovin ; Maladies infectieuses
[fr] La médecine vétérinaire se développe et s’équipe d’outils de terrain précis pour diagnostiquer la présence d’infections voire même d’en déterminer l’agent étiologique. Des tests de terrain ont été conçus pour pouvoir affiner les diagnostics au chevet du patient. Pour savoir si la maladie d’un bovin examiné a une origine infectieuse, on peu recourir à des tests mesurant l’inflammation, des tests indiquant la présence de cellules inflammatoires, des tests mettant en évidence des agents infectieux au sein de prélèvements biologiques et des tests mesurant les conséquences métaboliques du passage d’un agent infectieux. Par ailleurs, des méthodes de diagnostic de terrain ont été développées pour rechercher de manière spécifique des agents infectieux dans les selles (diarrhées), le lait (mammites), l’urine (infections du système urinaire), le sang (parasites sanguins), et enfin dans les poumons (broncho-pneumonies). Par ailleurs, il est possible de prévoir une morbidité et mortalité accrues chez les jeunes veaux en testant le transfert passif de l’immunité colostrale. La recherche d’un diagnostic étiologique en médecine vétérinaire des ruminants conduit à l’établissement de thérapeutiques ciblées. Il ne faut toutefois pas oublier que les laboratoires d’analyse restent les centres de référence pour confirmer la plupart des étiologies des maladies infectieuses chez les ruminants et autres espèces.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/91434

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
SPERU2011078[1].pdfPublisher postprint787.03 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.