Reference : Comparaison d’un modèle empirique et d’un modèle physique de séchage de grains de maïs e...
Scientific journals : Article
Life sciences : Food science
http://hdl.handle.net/2268/90942
Comparaison d’un modèle empirique et d’un modèle physique de séchage de grains de maïs en lit fluidisé
French
[en] Comparison of two drying models applied to corn drying in fluidized bed
Janas, Sébastien mailto [Université de Liège - ULg > Chimie et bio-industries > Technologie des industries agro-alimentaires >]
Malumba Kamba, Paul mailto [Université de Liège - ULg > Chimie et bio-industries > Technologie des industries agro-alimentaires >]
Deroanne, Claude [ > > ]
Bera, François mailto [Université de Liège - ULg > Chimie et bio-industries > Technologie des industries agro-alimentaires >]
Apr-2010
Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE]
Presses Agronomiques de Gembloux
14
3
389-398
Yes (verified by ORBi)
International
1370-6233
Gembloux
Belgique
[fr] Séchage ; Modélisation ; Maïs
[en] Eléments finis ; Transferts de chaleur ; Transferts de masse
[fr] Dans cet article, deux modèles prévisionnels de la température et de la teneur en eau de grains de maïs durant leur séchage en lit
fluidisé sont comparés. Le premier modèle est un modèle empirique, où les phénomènes physiques impliqués dans le processus
ne sont pas décrits. Ses équations peuvent être résolues à l’aide de logiciels gratuits disponibles sur Internet. Le second est
un modèle plus complexe, basé sur les lois physiques régissant les transferts de chaleur et de masse au sein du produit. Sa
résolution nécessite l’utilisation de logiciels commerciaux de calcul par éléments finis. Les deux modèles sont paramétrés sur
des séchages à température constante, puis validés sur des séchages à température variable et un séchage discontinu. Les deux
modèles permettent de décrire avec une précision acceptable les évolutions de teneurs en eau au cours des séchages continus
et de prévoir les évolutions de teneurs en eau lors des séchages à température variable et du séchage discontinu. Le modèle
empirique ne permet pas de décrire l’évolution de la température des grains lors de séchages à température variable avec
une précision meilleure qu’1 °C. Si cette précision est suffisante, l’exploitation du modèle empirique permettra de réduire
considérablement les couts en temps et en licence de logiciels pour la modélisation du séchage du maïs en lit fluidisé.
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/90942

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
publication.pdfPublisher postprint681.05 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.