Reference : Essai d'adpatation de l'index de handicap vocal (VHI) à la voix chantée.
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Human health sciences : Otolaryngology
http://hdl.handle.net/2268/88465
Essai d'adpatation de l'index de handicap vocal (VHI) à la voix chantée.
French
Morsomme, Dominique mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cognitives > Logopédie des troubles de la voix >]
9-Oct-2005
Yes
No
International
LXIème congrès de la Société Française de Phoniatrie: Pathologie de la communication
09/05/05
SFP
Paris
Belgium
[en] VHI ; Singers ; Subjective Evaluation
[en] L’index de handicap vocal de Jacobson et al (Voice Handicap Index) ne traduit pas les difficultés éprouvées par le chanteur. Notre étude vise à adapter le Voice Handicap Index à la voix chantée et à en évaluer la fiabilité et la cohérence.
Pour obtenir cette première échelle, nous avons procédé selon trois étapes. La première a consisté à modifier les items et à en créer d’autres. La deuxième nous a amené à mesurer la stabilité test-re test et la cohérence interne des items adaptés ou créés sur des groupes de chanteurs dysodiques et des professionnels de la voix. La troisième étape a consisté à évaluer la fiabilité et la cohérence de 31 items sur une population homogène de 132 chanteurs classiques avec et sans trouble vocal répartis en trois groupes. Le premier groupe comprenait 95 chanteurs normophoniques, le deuxième 37 chanteurs dysphoniques et le troisième constituait le groupe contrôle avec 20 sujets non chanteurs sans plainte vocale.
Les résultats statistiques montrent une bonne stabilité test-retest (ICC=0.949 ; Rho : 0.912 ; Bland et Altman [-010.19, +13.23]. La cohérence interne de chaque sous échelle (alpha de Cronbach) est bonne (>0.70). Les corrélations entre les trois sous-échelles sont modérées (rho entre sous échelles fonctionnelle et émotionnelle : 0.58 ; entre émotionnelle et physique : 0.64 ; et entre fonctionnelle et physique : 0.78). Chaque sous-échelle mesure une dimension particulière tout en restant homogène entre elles.
Quatre variables ont une influence significative sur les résultats: la pathologie (p<0.001), le fait d’être chanteur professionnel (p<0.001), l’effet de la répétition (p=0.003), le fait d’être choriste (p=0.002). Le V.H.I. adapté aux chanteurs se révèle fiable, valide et adapté à la population de chanteurs classiques dysodiques.
http://hdl.handle.net/2268/88465

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.