Reference : L'avenir de l'enseignement
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Education & instruction
http://hdl.handle.net/2268/86913
L'avenir de l'enseignement
French
de Landsheere, Gilbert mailto [Université de Liège - ULg > Laboratoire de Pédagogie expérimentale > > >]
1991
La Wallonie au Futur, le Défi de l’Education : Actes du congrès
Quevit, Michel
Spitaels, Guy
Institut Jules Destrée
Etudes et documents (ISSN 0073-8557)
25-45
No
Mont-sur-Marchienne
Belgique
La Wallonie au Futur, Le défi de l'Education
1991
Institut Jules Destrée
Namur
Belgium
[fr] avenir de l'enseignement ; développements de la recherche et des technologies ; devenir économique de la Wallonie ; emploi et formation ; habitants ; logement ; aménagement du territoire ; enjeu des médias ; industries culturelles ; politiques culturelles ; patrimoine ; mémoire collective ; relation travail - famille - solidarité ; modèles alimentaires ; éducation ; agriculture ; Belgique fédéralisée ; Europe ; monde
[fr] En octobre 1987, à Charleroi, le congrès "La Wallonie au Futur" a réuni, sous les auspices de l'Institut Jules Destrée, quelque quatre cents personnalités dans 14 ateliers pluridisciplinaires autour du thème "Vers un nouveau paradigme". Leur volonté de définir un projet novateur pour la Wallonie a induit la notion d'Education, fondamentale car moteur d'une société en mutation et envisagée au sens de capacité de comprendre et d'agir, comme vecteur d'une réflexion qui se voulait concrète sur le devenir de la Wallonie. Cette démarche, menée à partir de 10 réseaux issus du premier congrès - donc tout autant interdisciplinaires - a abouti à la seconde édition de "La Wallonie au Futur", un congrès d'action qui a présenté à Namur, début octobre 1991, les conclusions de ses travaux sur le thème "Le Défi de l'Education". Conclusion de l'article : La Wallonie est de longue tradition, pays d'éducation. Cela lui a valu la place de choix qu'elle occupe tant dans le domaine de l'économie que dans celui de la culture. Nous traversons actuellement une période difficile. La restructuration politique de notre pays a absorbé beaucoup d'énergie et le long processus qui y a conduit n'a pas permis de prendre à temps, en particulier pour l'éducation. Des décisions scientifiques et administratives urgentes. Le retard pris ainsi est alarmant et, s'il s'accentuait encore. Il pourrait entraîner des décrochages et des pertes d'une gravité extrême. La chance veut que les connaissances nécessaires à l'élévation généralisée de la qualité de l'éducation et de sa productivité arrivent à maturité. On dispose ainsi d'éléments solides pour fonder les décisions et mettre en œuvre une politique éducative qui nous permette d'entrer avec assurance dans le XXIème siècle. Toute décision en matière d'éducation est indissociable de jugements de valeur et des réalités économiques et sociales. Ne fût-ce que par réalisme, les options humanistes et démocratiques s'Imposent, car seuls ces deux Idéaux sont garants de progrès et donnent l'espoir d'éviter des mouvements sociaux qui pourraient se solder par un désastre. En revanche, si la raison et la justice triomphent. la civilisation nouvelle qui émerge pourrait dépasser en qualité et en noblesse tout ce que l'humanité a connu jusqu'à présent.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/86913
Ouvrage disponible auprès du Réseau des Bibliothèques de l'Université de Liège (voir catalogue Source http://source.ulg.ac.be)

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
AvenirEnseignement.pdfPublisher postprint2.18 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.