Reference : Un procédé rapide de cartographie forestière par ordinateur
Scientific journals : Article
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/84958
Un procédé rapide de cartographie forestière par ordinateur
French
[de] Ein rasches Vorgehen für die Zeichnung von Waldplänen mit dem Computer
Rondeux, Jacques mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels >]
Jul-1974
Schweizerische Zeitschrift für Forstwesen = Journal Forestier Suisse
125
7
429-434
No
International
0036-7818
[fr] Cartographie forestière ; Cartographie automatique
[fr] La cartographie automatique a pris un essor considérable ces dernières années, mais il semble bien qu'elle soit encore très souvent liée à l'utilisation de systèmes de traitement puissants avant tout rentables dans le cadre de réalisations à grande échelle (aménagement du territoire, inventaires) ou dans des problèmes nécessitant des représentations graphiques rapides, voire instantanées. A défaut de disposer d'un matériel perfectionné, à utilisation généralement coûteuse (tables traçantes à commande numérique, plotters, etc.), il est possible d'exploiter directement l'imprimante de l'ordinateur. Si ce procédé présente l'inconvénient d'être moins précis, il peut toutefois s'avérer utile dans certains types de travaux. Dans cet ordre d'idées, à l'occasion de la révision d'un aménagement forestier, nous avons envisagé la représentation cartographique, par ordinateur, de diverses informations. Nous définirons d'abord les conditions générales de travail dans lesquelles nous nous trouvions (paragraphe 2), nous verrons ensuite comment nous avons conçu et réalisé la cartographie proprement dite d'une forêt donnée (paragraphe 3), nous évoquerons les principales limitations du système proposé (paragraphe 4), puis nous terminerons par quelques conclusions (paragraphe 5).
[de] Für die rasche Zeichnung von Waldkarten direkt mit dem Computer wurde ein Programm aufgestellt. In einer Koordinatenmatrize wird eine höchstmögliche Anzahl Punkte eingetragen. Sie entsprechen den Grenzen der forstlichen Einheiten, die den Bewirtschafter interessieren. Das Programm verwertet die ursprünglich für die Forsteinrichtung bestimmten, in einer Datenbank zusammengefassten Informationen, was den Plänen einen dynamischen Charakter verleiht. Die Genauigkeit der Begrenzungslinien hängt stark von der Zahl der aufgenommenen Punkte ab. Übersetzung : R. Zuber
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/84958

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Journ. For. Suisse_1974_7_pp. 429-434.pdfPublisher postprint1.23 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.