Reference : Image politique et rapports de farce: L'exemple de la "Daerdenmania"
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Communication & mass media
Law, criminology & political science : Political science, public administration & international relations
http://hdl.handle.net/2268/83987
Image politique et rapports de farce: L'exemple de la "Daerdenmania"
French
Devresse, Jenifer mailto [Université de Liège - ULg > Département des Arts et Sciences de la communication > Médiation esthétique et théories de la réception >]
2014
Sous les images, la politique... Presse, cinéma, télévision, nouveaux médias (XXe-XXIe siècle)
Veyrat-Masson, Isabelle
Denis, Sébastien
Sécail, Claire
CNRS Editions / INA
227-240
Yes
International
978-2-271-06988-7
Paris
France
Colloque international "Images, médias et politique"
du 18 novembre au 20 novembre 2010
Laboratoire Communication et Politique (CNRS) - INA / MSCI
Paris
France
[fr] médias ; politique ; image ; dérision ; internet ; daerden
[en] Narguant les douces utopies démocratiques projetées sur les dispositifs des NTIC, les nouvelles pratiques liées à l’Internet font la part belle au divertissement, et la politique n’y échappe guère ; en témoigne notamment la fréquentation considérable des formes virtuelles du bêtisier politique (vidéos Youtube, etc.), devançant de loin celle des sites politiques ou citoyens. À cet égard, le cas de la « Daerdenmania » est particulièrement interpellant. Le socialiste belge Michel Daerden, baptisé « le Gainsbourg de la politique », connaît grâce à Internet une popularité internationale surprenante qui ne doit rien assurément à ses qualités proprement politiques, mais plutôt à ses qualités de pitre qui en font le héros d’une foultitude de plaisanteries. Or ce phénomène, bien plus qu’une exception à la belge, ne serait-il pas le révélateur d’un mouvement plus général, lié à une personnalisation du politique à la fois exacerbée et transfigurée par les usages émergents des NTIC ? L’exemple des images « daerdenmaniaques » permet d’explorer quelques modalités du rapport contemporain à la politique et témoignerait, non d’un renouveau de l’engagement citoyen dans les rapports de force politiques, mais au contraire d’un désengagement en termes de rapport de farce à la chose politique. En ce sens, ces formes communes de dérision signifieraient l’endormissement croissant de la possibilité du jugement critique, proprement politique, au profit d’une communauté émotionnelle.
LEMME
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/83987

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Image politique et rapports de farce. L'exemple de la Daerdenmania.pdfAuthor preprint313.64 kBRequest copy

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Restricted access
Images Daerdenmania.zipillustrations - tous droits réservés926.45 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.