Reference : Etude de la colonisation des milieux tourbeux du Plateau de Saint-Hubert (Belgique) p...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/81605
Etude de la colonisation des milieux tourbeux du Plateau de Saint-Hubert (Belgique) par les macroinvertébrés aquatiques
French
Frisson, Gwenn mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Biodiversité et Paysage >]
Aug-2009
FUSAGx, ​Gembloux, ​​Belgique
Master bioingénieur en sciences et technologies de l'environnement
91
Cristofoli, Sara
Mahy, Grégory mailto
[fr] milieux tourbeux ; fragmentation ; restauration écologique ; indicateurs de suivi ; mares ; macroinvertébrés aquatiques
[en] peat bogs ; wet heathlands ; poor fens ; fragmentation ; ecological restoration ; monitoring tools ; ponds ; aquatic macroinvertebrates
[fr] Les milieux tourbeux sont des habitats semi-naturels qui ont été fortement affectés par la fragmentation. Actuellement, de larges projets de restauration visent à recréer ces milieux. Des indicateurs de suivi sont dès lors nécessaires pour évaluer la réponse post-restauration des espèces à ces interventions.
L’objectif de ce travail est d’évaluer l’état de la restauration des mares dans le cadre du projet LIFE-Tourbières par l’étude de leurs conditions environnementales et de leur colonisation par les macroinvertébrés aquatiques. La signification des variables environnementales sur l’assemblage des communautés de macroinvertébrés est également étudiée. Des relevés faunistiques et des mesures de paramètres physico-chimiques ont été effectués sur 26 mares restaurées âgées de maximum 4 ans et sur 4 mares de références âgées de 7 à 27 ans.
Seule la concentration en oxygène dissous varie entre les mares restaurées et les mares de référence. Aucune différence significative n’a été mise en évidence pour la richesse taxonomique, l’abondance et la diversité.
Les variables environnementales qui structurent le jeu de données faunistiques sont le pH, la concentration en oxygène dissous et le nombre de mares situées dans un rayon de 500 mètres.
Les mares restaurées présentent une grande hétérogénéité de conditions environnementales et d’assemblages de macroinvertébrés. Afin de conserver l’ensemble de la biodiversité, la restauration des milieux tourbeux doit donc viser autant la diversité de l’habitat à l’échelle du paysage que la qualité intra-site.
[en] Peat bogs, wet heathlands and poor fens are semi-naturals habitats which are deeply affected by fragmentation. Nowadays, large restoration projects aim to rebuild those habitats. Monitoring tools are hence necessary to evaluate the post-restoration response of species to these interventions.
The purpose of this work is to evaluate restoration of ponds by the LIFE project “LIFE-Tourbières” through the study of their environmental conditions and their colonization by aquatic macroinvertebrates. The signification of environmental parameters on the structure of communities is also considered. Samples of macroinvertebrates and measures of physico-chemical parameters were taken on 26 restoration ponds aged of maximum 4 years and on 4 reference ponds aged between 7 and 27 years.
It is only the concentration of dissolved oxygen that differs between restoration ponds and reference ponds. No significant difference was found about taxonomical richness, abundance and diversity.
Environmental variables which structure the macroinvertebrates data are pH, dissolved oxygen and the number of ponds within a 500 meters radius.
Restoration ponds show a great heterogeneity of environmental conditions and of macroinvertebrate communities. In order to preserve the biodiversity as a whole, the restoration of peat bogs, wet heathlands and poor fens must be aimed as much on diversity of habitat at a landscape scale as on the intra-site quality.
http://hdl.handle.net/2268/81605

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.