Reference : Vitamine E : état des connaissances chez les carnivores domestiques.I. Chimie, sources a...
Scientific journals : Article
Life sciences : Food science
http://hdl.handle.net/2268/7948
Vitamine E : état des connaissances chez les carnivores domestiques.I. Chimie, sources alimentaires et dosage
English
[en] Chemistry, nutritional sources and analyses of vitamin E
Cuvelier, Christine [Université de Liège - ULg > Département de sciences fonctionnelles > Pharmacologie, pharmacothérapie et toxicologie >]
Dotreppe, Olivier mailto [Université de Liège - ULg > Département de productions animales > Nutrition des animaux domestiques >]
Diez, Marianne mailto [Université de Liège - ULg > Département de productions animales > Nutrition des animaux domestiques >]
Istasse, Louis mailto [Université de Liège - ULg > Département de productions animales > Nutrition des animaux domestiques >]
2003
Annales de Médecine Vétérinaire
Université de Liège
147
315-324
Yes
0003-4118
1781-3875
Liège
Belgium
[en] Vitamin E is a part of the defence mechanism for the inactivation of free radicals and is therefore implicated in the oxidative stress. Chemistry of vitamin E is relatively complex. Vitamin E includes 2 large groups of molecules, tocopherols and tocotrienols, each including 32 stereoisomers. Vitamin E is synthesized in plants, algae, and moulds but not in animals. The greatest quantities of vitamin E are found in cereals and vegetable oils. Vitamin E analyses are difficult to perform. After treatment of a sample with an organic solvent such as ethanol, vitamin E is usually extracted into hexane. Identification and quantification are carried out mainly by chromatography such as normal-phase liquid chromatography and reversed-phase liquid chromatography.
[fr] La vitamine E intervient dans l'inactivation des formes réactives de l'oxygène et est donc impliquée dans la problématique du stress oxydant. La chimie de la vitamine E est relativement complexe. Le terme vitamine E correspond à 2 grands groupes de molécules: les tocophérols et les tocotriénols, comprenant chacun 32 stéréoisomères. La biosynthèse de la vitamine E s'effectue dans les plantes, les algues et les champignons mais pas chez les animaux. Les quantités les plus importantes sont retrouvées dans les céréales et les huiles végétales. Le dosage de la vitamine E est difficile. Après un traitement de l'échantillon avec un solvant organique tel que l'éthanol, il faut procéder à une extraction, réalisée généralement avec de l'hexane. L'identification et la quantification sont réalisées principalement par chromatographie liquide de haute performance en phase normale ou en phase inverse.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/7948

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
CuvelierC2-AnnMedVet-2003.pdfDemander un tiré à partPublisher postprint171.48 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.