Reference : Qualification de grands réflecteurs en environnement spatial
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Physics
http://hdl.handle.net/2268/79453
Qualification de grands réflecteurs en environnement spatial
French
Thizy, Cédric mailto [Université de Liège - ULg > > CSL (Centre Spatial de Liège) >]
Stockman, Yvan mailto [Université de Liège - ULg > > CSL (Centre Spatial de Liège) >]
Doyle, Dominic [ > > ]
Houbrechts, Yvette [Université de Liège - ULg > > CSL (Centre Spatial de Liège) >]
Lemaire, Philippe [ > > ]
Georges, Marc mailto [Université de Liège - ULg > > CSL (Centre Spatial de Liège) >]
Mazy, Emmanuel [Université de Liège - ULg > > CSL (Centre Spatial de Liège) >]
Mazzoli, Alexandra [Université de Liège - ULg > > CSL (Centre Spatial de Liège) >]
Ulbrich, Gerd [ > > ]
Nov-2004
Actes du Cinquième colloque francophone Méthodes et Techniques Optiques pour l'Industrie
Smigielski, P.
No
No
International
Cinquième colloque francophone Méthodes et Techniques Optiques pour l'Industrie
15-19 Novembre 2004
Société Française d'Optique
Saint-Etienne
France
[en] Les nouvelles générations de télescopes spatiaux dans le domaine infrarouge nécessitent des réflecteurs de grandes dimensions et de haute qualité. Ceux-ci, pour des raisons de poids, sont basés sur les technologies des matériaux composites dont les comportements aux basses températures sont mal connus. Une méthode par interférométrie holographique de vérification et de validation en environnement spatial de ce type de réflecteurs est présentée. Elle est basée sur l'utilisation d'une caméra holographique dynamique observant un dépoli sur lequel est projeté le faisceau objet venant de la surface réfléchissante. Outre une augmentation de la dynamique de mesure, cette méthode offre l’avantage principal, par rapport aux techniques d’interférométrie optique, de ne pas nécessiter de système optique d’adaptation du front d’onde au réflecteur à mesurer et donc un gain de flexibilité majeur pour des formes exotiques de réflecteurs (types asphériques). Le système de mesure a été calibré avec un interféromètre ponctuel à effet Doppler. L'influence des différentes sources d’erreur du système sur la mesure a été évaluée. Cette évaluation a porté principalement sur des aspects vibratoires et thermiques.
Ces réflecteurs devant être testés sous vide et à basses températures, le système de mesure a été rendu compatible à ces conditions. Des éléments de la caméra holographique (objectifs, CCD, cristal, fibre optique) ont été adaptés et testés sous vide.
La certification métrologique de l’ensemble du système sera réalisée par la mesure d'une antenne parabolique, de 1.1 m de diamètre de comportement connu et placée dans un environnement spatial simulé. Le test consistera à mesurer les déplacements et déformations de l'antenne entre un état initial à la température ambiante, et un état final à une température d'environ 130K.
Agence spatiale européenne - ESA
Optical Ground Verification Method
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/79453

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Thizy_CMOI 2004_OGVM.pdfAuthor postprint225.99 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.