Reference : L’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) revisitée 1re partie : Tolérance au g...
Scientific journals : Article
Human health sciences : Endocrinology, metabolism & nutrition
http://hdl.handle.net/2268/79389
L’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) revisitée 1re partie : Tolérance au glucose, diabète gestationnel et hypoglycémie réactive
French
[en] The Oral Glucose Tolerance Test (OGTT) revisited First part: Glucose tolerance, gestational diabetes and reactive hypoglycemia
Scheen, André mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Diabétologie, nutrition et maladie métaboliques - Médecine interne générale >]
Luyckx, Françoise mailto [Université de Liège - ULg > > Chimie médicale >]
2010
Médecine des Maladies Métaboliques
Masson
4
5
569-574
Yes
International
1957-2557
Issy-les-Moulineaux
France
[fr] Diabète gestationnel ; maladies cardiovasculaires ; , hyperglycémie provoquée par voie orale
[en] , diminution de la tolérance au glucose ; diabète de type 2
[fr] L’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) a été très utilisée pour diagnostiquer un diabète sucré, un diabète gestationnel, une diminution de la tolérance au glucose, voire une hypoglycémie réactionnelle. Cependant, depuis une dizaine d’années, certains ont proposé de limiter l’utilisation de ce test dynamique au profit de la mesure soit de la glycémie à jeun, soit de l’hémoglobine glyquée. Néanmoins, pratiquement toutes les grandes études récentes font référence à l’HGPO comme test de référence. Dans ce premier article, nous focaliserons notre attention sur l’intérêt potentiel de l’HGPO comme épreuve diagnostique et pronostique capable d’évaluer la régulation glycémique. Dans un second article, nous décrirons comment utiliser l’HGPO pour dériver des indices évaluant quantitativement l’insulinosécrétion et/ou l’insulinosensibilité.
[en] Oral glucose tolerance test (OGTT) has been widely used for the diagnosis of diabetes mellitus, gestational diabetes, impaired glucose tolerance or reactive hypoglycemia. Since almost 10 years, however, it has been proposed to limit the use of this dynamic test, favoring instead the measurement of either fasting plasma glucose or glycated hemoglobin. Nevertheless, almost all recent important studies used OGTT as reference test. In this first article, we will consider the potential interest of OGTT as diagnostic or prognostic test able to evaluate glucose regulation. In a second article, we will describe how to use OGTT to derive indices that quantitatively evaluate insulin secretion and/or insulin sensitivity.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/79389
http://www.em-consulte.com/produit/mmm

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
L’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO).pdfPublisher postprint1.72 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.