Reference : Les mesures agro-environnementales et la conservation de l’herpétofaune en Wallonie
Scientific conferences in universities or research centers : Scientific conference in universities or research centers
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/76852
Les mesures agro-environnementales et la conservation de l’herpétofaune en Wallonie
French
[en] Agro-environmental measurements and conservation of amphibians and reptiles in Wallonia
Graitson, Eric mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences et gestion de l'environnement > aCREA >]
30-Oct-2010
International
4 ième rencontres nationales sur la conservation des amphibiens et des reptiles
du 30 octobre 2010 au 31 octobre 2010
Société Herpétologique de France
Ménigoute
France
[fr] mesure agro-environnemental ; amphibiens ; reptiles ; conservation
[fr] Les mesures agro-environnementales (MAE) sont des mesures mises en place dans l'Union européenne dans le cadre de la politique agricole commune. Chaque état membre ou région propose des MAE adaptée à son territoire. En Wallonie, les MAE offrent aux agriculteurs des contrats rémunérés de cinq années. Elles sont accessibles librement aux agriculteurs qui souhaitent contribuer à l’amélioration de l’environnement par des actions qui vont au-delà du respect des législations et des bonnes pratiques agricoles.
L’outil principal incitatif mis en œuvre par la Région wallonne pour la préservation des amphibiens en zone agricole est la mesure « maintien et entretien des mares ». D’autres mesures dites « de bases » sont a priori favorable à l’herpétofaune, en particulier aux espèces les moins exigeantes : « maintien et entretien des haies », « bandes enherbées », « faible charge en bétail ».
Afin de rendre les MAE plus efficientes vis-à-vis des espèces à forte valeur patrimoniale et/ou a contraintes écologiques fortes, des mesures ciblées ont été développées. Ces mesures offrent une rémunération plus élevée, mais sont plus contraignantes pour l’exploitant : elles ne sont accessibles que sur base d’une expertise de la parcelle qui débouchera sur un cahier des charges adapté au cas par cas. Trois espèces d’amphibiens et de reptiles considérés comme patrimoniaux et en grande partie liés aux milieu agricole font actuellement l’objet de ces mesures ciblées :
- le Triton crêté (Triturus cristatus) : création et entretien de mares adéquates, aménagements de zones refuges à proximité des points d’eau.
- la Vipère péliade (Vipera berus) : aménagement et entretien de zones refuges permanentes, gestion des lisières, exploitation très extensive des parcelles.
- la Couleuvre à collier (Natrix natrix) : aménagement et entretien de sites de pontes, gestion des lisières.

Des mesures ciblées seront prochainement étendues au Crapaud calamite (Epidelia calamita), à l’Alyte accoucheur (Alytes obstetricans) ainsi qu’au Lézard des souches (Lacerta agilis).
Division Générale de l'Agriculture, Service Puvlic de Wallonie
Researchers ; Professionals ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/76852

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.