Reference : Enjeux fonciers et exploitation du bois-énergie en périphérie de Kinshasa, RDC
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/74279
Enjeux fonciers et exploitation du bois-énergie en périphérie de Kinshasa, RDC
French
Vermeulen, Cédric mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales >]
Mutambwe, Shango [ERAIFT > > > >]
Dubiez, Emilien [Projet makala > > > >]
Proces, Pierre [Projet UE Makala > > > >]
Peltier, Régis [CIRAD > > > >]
Marien, Jean-Noel [CIRAD > > > >]
Doucet, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales >]
2010
No
Yes
International
Journée  "Contributions de la formation et de la recherche agronomiques au développement durable du Congo"
19 octobre 2010
ULG/Gembloux Agro-Bio Tech
Gembloux
Belgique
[fr] Makala ; Foncier ; Bois-energie ; Kinshasa ; RDC
[en] L’identification des acteurs, des finages, des dynamiques sociales locales et du rapport à la terre et aux ressources naturelles constitue un préalable à toute intervention dans les zones péri-urbaines soumises à forte pression anthropique. En République Démocratique du Congo, la capitale Kinshasa, mégapole en pleine extension, engendre une pression considérable sur les ressources ligneuses dans les finages des villages situés dans sa grande périphérie. La présente communication décrit les rapports des acteurs aux espaces-ressources dans deux zones (Bas-Congo et plateau Bateke) situées en périphérie de cette ville, zones considérées comme des bassins d’approvisionnement en bois-énergie. Les deux sites différent en termes de pression foncière (très élevée dans le Bas-congo, centrée sur les forêts galerie sur les plateaux Bateke) mais présentent les mêmes faciès de surexploitation des ressources ligneuses. Dans les deux cas, la gestion locale, aux mains des chefs de villages ou des chefs de lignée, a failli. La volonté de reboisement est aussi grande au Bas-Congo qu’elle semble moins développée sur les plateaux. Dans les deux situations, la pratique du retour rapide sur la formation végétale (pour l’agriculture ou pour l’exploitation du charbon de bois) hypothèque la possibilité de régénération de la plupart des essences locales.
Union Européenne = European Union - UE = EU
Projet Makala
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/74279

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.