Reference : Le cancer du sein "triple négatif"
Scientific journals : Article
Human health sciences : Oncology
http://hdl.handle.net/2268/73651
Le cancer du sein "triple négatif"
French
[en] Triple negative breast cancer
Freres, Pierre [> >]
Collignon, Joëlle mailto [Université de Liège - ULg > > Oncologie médicale >]
Gennigens, Christine mailto [Université de Liège - ULg > > Oncologie médicale >]
Scagnol, Irène mailto [Université de Liège - ULg > > Anatomie pathologique >]
Rorive, Andrée mailto [Université de Liège - ULg > > Oncologie médicale >]
Barbeaux, Annelore [> >]
Coucke, Philippe mailto [Université de Liège - ULg > > Radiothérapie >]
Jerusalem, Guy mailto [Université de Liège - ULg > > Oncologie médicale >]
Mar-2010
Revue Médicale de Liège
Hopital de Baviere
65
3
120-126
Yes (verified by ORBi)
International
0370-629X
Liège
Belgique
[en] Triple negative breast cancer ; Target therapy ; like breast cancer ; Basal ; Molecular classification ; Prognostic and Predictive factors
[fr] Le cancer du sein touche une femme sur huit dans les pays occidentaux. Son incidence a considérablement augmenté au cours de ces deux dernières décennies mais, en même temps, le niveau de mortalité spécifique est resté stable et a même diminué en Europe et aux Etats-Unis, notamment, grâce à l’apport de nouvelles armes thérapeutiques, aux changements dans l’utilisation du traitement hormonal substitutif à la ménopause et à un diagnostic plus précoce. Malgré cela, le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer chez la femme de moins de 65 ans. Le cancer du sein «triple négatif», un sous-type représentant environ 10 % des cancers du sein, est caractérisé par l’absence de récepteurs hormonaux aux oestrogènes et à la progestérone et l’absence d’expression du facteur de croissance HER-2 en étude d’immunohistochimie. Ce type de cancer du sein est associé à un profil clinique défavorable avec un haut risque de rechute métastatique précoce. De plus, le cancer du sein «triple négatif» ne présente aucune cible thérapeutique propre et son pronostic est donc particulièrement mauvais. La définition de facteurs prédictifs de la réponse tumorale aux différents traitements et l’apport des thérapies ciblées sont deux pistes susceptibles d’améliorer la prise en charge et la survie des patients atteints par ce type de cancer extrêmement agressif.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/73651

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Triple negative breast cancer.pdfPublisher postprint322.78 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.