Reference : Le complément sujet : Etude de l'utilisation des pronoms moi et je dans le discours d...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
http://hdl.handle.net/2268/73361
Le complément sujet : Etude de l'utilisation des pronoms moi et je dans le discours d'enfants âgés de 2 ans et demi à 10 ans.
French
Boulard, Aurore mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Psycho. de la délinquance et du développement psycho. >]
Gauthier, Jean-Marie mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Psychologie clinique de l'enfant et de l'adolescent >]
2010
Statistical Analysis of Textual Data: Proceedings of 10th International Conference Journées d’Analyse statistique des Données Textuelles 9-11 June 2010 - Sapienza University of Rome
Bolasco, Sergio
Chiari, Isabella
Giuliano, Luca
Edizioni Universitarie di Lettere Economia Diritto
265-274
Yes
No
International
978-88-7916-450-9
Milan
Italie
10th International Conference Journées d’Analyse statistique des Données Textuelles
9 juin 2010 au 11 juin 2010
Comité d'organisation sous la présidence de Sergio Bolasco
Rome
Italie
[fr] Analyse discursive ; enfant ; pronom
[fr] Grâce à l’analyse statistique discursive d’un corpus constitué du discours de 90 enfants, nous avons pu observer l’évolution de l’utilisation des pronoms personnels moi et je et mettre en évidence certaines variations d’utilisation en fonction de l’âge et de trois conditions d’enregistrement. Le protocole de recherche utilisé nous permet de laisser le sujet libre de s’exprimer. Aucun thème n’a été proposé aux enfants. « En recueillant paroles et textes libres, le chercheur accède à tout l’univers du sujet, riche de sa singularité individuelle et de son appartenance culturelle et sociale. » (Moscarola, 2001). Ce n’est pas le développement du langage qui est étudié mais bien le discours qui, selon nous, permet un accès au sens, aux structures psychiques de l’individu. L’analyse du discours nous permet d’étudier le développement de la conscience de soi grâce à une méthodologie simple et non contraignante pour les enfants. Cette recherche trouve son originalité dans le croisement des résultats de l’analyse statistique textuelle (Lexico3, Tropes) avec les théories du développement de la conscience de soi. Les résultats de ces analyses nous montrent que dès l’instant où le je apparaît, le moi auparavant utilisé seul en tant que sujet se transforme en complément du sujet-je. En tant que complément du sujet, il objective le sujet parlant, lui permettant une mise à distance. Le sujet peut donc se regarder agir, faire où être en tant qu’objet. La forme moi-je, également fréquente dans le discours de l’enfant, est pour nous, sans doute, la forme réflexive la plus claire de l’avènement de la conscience de soi se manifestant par le biais du discours narratif autobiographique. Plus tard dans le discours de l’enfant, le je va pouvoir exister seul. Notre hypothèse est qu’étant davantage conscient de lui-même, l’enfant n’aurait plus systématiquement recours à la projection de son moi pour prendre conscience de son existence en tant qu’être parmi les autres.
http://hdl.handle.net/2268/73361
http://www.ledonline.it/ledonline/JADT-2010/allegati/JADT-2010-0265-0274_048-Boulard.pdf

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
JADT-2010-0265-0274_048-Boulard.pdfPublisher postprint685.72 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.