Reference : Le pied diabétique: etiopathogénie, prévention et traitement
Scientific journals : Article
Human health sciences : Anesthesia & intensive care
http://hdl.handle.net/2268/73002
Le pied diabétique: etiopathogénie, prévention et traitement
French
[en] The diabetic foot: etiopathogenesis, prevention and treatment
Van Damme, Hendrik [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Département des sciences cliniques]
Paquet, Philippe mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Dermatopathologie >]
Maertens de Noordhout, B. [> > > >]
Damas, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > > Soins intensifs >]
Scheen, André mailto [Université de Liège - ULg > > > > Diabétologie > >]
1-Jan-1994
Revue Médicale de Liège
Hopital de Baviere
49
1
1-13
Yes (verified by ORBi)
National
0370-629X
Liège
Belgique
[fr] pied diabétique ; neuropathie diabétique
[fr] -Le pied diabétique est la conséquence des
altérations dégénératives du système vasculonerveux
observées dans un diabète de longue
durée. La neuropathie diabétique est le facteur
essentiel dans la plupart des cas, responsable
d'hypoalgésies, microtraumatismes et ulcérations,
déformation du pied (amyotrophie), et
d'une eutosympethectomie (peau sèche, fissurée).
Une macroangiopathie (médiacalcinose,
occlusions artérielles périphériques) n'est
retrouvée que dans 30 % des cas. Une microangiopathie
compromet la trophicité des tissus et
ralentit leur cicatrisation. Enfin, tout diabétique
présente une susceptibilité élevée aux infections.
Cette multitude de facteurs en cause impose
des mesures de prévention. Un équilibre du profil
glycémique retardera les atteintes vasculo-nerveuses.
L'hygiène du pied consistera en bains
de pieds, soins d'ongles et d'hyperkératoses,
chaussures adaptées. En cas de troubles trophiques,
une décharge d'appui sers nécessaire.
Une désinfection rigoureuse, associée à une
antibiothérapie (après prélèvement, si possible)
aidera à éviter l'évolution vers l'abcès profond.
La moindre collection sera drainée, après excision
large des tissus nécrotiques. Les nécroses
sèches (talons, orteils) traduisent souvent une
artériopethie, pour laquelle un geste de revascularisation
(protondoolestie; pontage distal)
pourra être pris en considération. Parfois, l'état
septique du patient, ou l'étendue de la gangrène,
imposera une amputation.
L'approche du pied diabétique doit toujours
être multidisciplinaire (diabétologue, dermatologue,
orthésiste, orthopédiste, chirurgien vasculaire),
et doit commencer par des mesures préventives.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/73002
http://www.rmlg.ulg.ac.be

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
14.pdfPublisher postprint6.49 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.