Reference : Les apports d'azote tardifs en céréales, un moyen d'améliorer le bilan de la fumure azotée
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a journal
Life sciences : Food science
Life sciences : Environmental sciences & ecology
Life sciences : Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/72457
Les apports d'azote tardifs en céréales, un moyen d'améliorer le bilan de la fumure azotée
French
Destain, Jean-Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Phytotechnie des régions tempérées >]
Bodson, Bernard mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Phytotechnie des régions tempérées >]
Franc, Jean [Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux - FUSAGx > Phytotechnie des régions tempérées > > >]
Falisse, André [Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux - FUSAGx > Phytotechnie des régions tempérées > > >]
7-Oct-1996
Effet des systèmes de culture sur le rendement, la qualité des produits agricoles, la rentabilité et la protection de l'environnement pour les principales cultures et les pâturages
3
14-19
No
International
Bucharest
Romania
Effet des systèmes de culture sur le rendement, la qualité des produits agricoles, la rentabilité et la protection de l'environnement pour les principales cultures et les pâturages - 3ème conférence scientifique internationale
University of agricultural sciences and veterinary medicine Bucharest
Bucharest
Romania
[fr] azote ; céréales ; fumure azotée ; 15N ; rendement ; environnement
[fr] Une expérience phytotechnique combinée à une étude avec 15N en microparcelles a permis d'analyser l'effet du renforcement de la fumure azotée de dernière feuille sur le rendement, la qualité de la récolte et l'utilisation de l'azote par le froment d'hiver. Les résultats de cette étude tendent à démontrer que le renforcement de la fraction de dernière feuille augmente à la fois le rendement, la qualité de la récolte et diminue l'impact environnemental éventuel (réduction des reliquats et pertes). Le report des applications azotées de dernière feuille à un stade ultérieur (épiaison et floraison) augmente la teneur en protéines mais est préjudiciable au rendement. Ce report n'est donc pas recommandable dans un schéma de fertilisation classique mais pourrait être envisagé comme solution de rattrapage, de même que dans l'optique d'obtention d'une récolte à haute teneur en protéines.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/72457

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
1996-10 Apports d'azote tardifs.pdfPublisher postprint1.49 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.