Reference : Influence de l'évolution de la phytotechnie du blé sur le raisonnement de la protection ...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Life sciences : Agriculture & agronomy
Life sciences : Biochemistry, biophysics & molecular biology
Life sciences : Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
http://hdl.handle.net/2268/72163
Influence de l'évolution de la phytotechnie du blé sur le raisonnement de la protection fongicide
French
Bodson, Bernard mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Phytotechnie des régions tempérées >]
Meeus, Patrick [Centre de recherches agronomiques - CRA Gembloux > Station de Phytopharmacie > > >]
Falisse, André [Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux - FUSAGx > Phytotechnie des régions tempérées > > >]
3-Dec-1997
Conférence internationale sur les maladies des plantes
305-311
Yes
International
5ème conférence internationale sur les maladies des plantes
du 03 au 05 décembre 1997
Tours
France
[fr] blé d'hiver ; protection fongicide ; phytotechnie ; strobilurine
[en] winter wheat ; fungicide ; crop husbandry ; strobilurine
[fr] Au cours de la dernière décennie, le rendement des cultures de blé a largement progressé essentiellement grâce à l'amélioration génétique et aux performances accrues en matière de fertilisation et de protection de la culture. L'amélioration génétique a petit à petit transformé la plante de blé: l'accroissement du potentiel de rendement repose principalement sur l'amélioration des composantes du rendement déterminées tardivement: fertilité des épis et capacité de remplissage des grains. La part de matière sèche produite à partir du stade dernière feuille devient prépondérante. La fertilisation azotée de la culture s'adapte à cette évolution: report d'une partie de la fumure en cours de montaison (France), renforcement de la fraction de la fumure apportée au stade dernière feuille (Belgique). Le glissement d'une part de la fumure azotée vers des stades plus avancés de la culture modifie les données de l'interaction entre les maladies cryptogamiques et la fumure la pression des maladie diminue en début de montaison mais s'accentue en fin de végétation. Dès lors, les programmes de protection fongicides devraient privilégier la protection des organes supérieurs de la plante: dernière feuille et épi. Les nouveaux fongicides de la famille des strobilurines sont dans cette optique des outils très intéressants.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/72163

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
1997-12 ANPP protection fongicide.pdfPublisher postprint653.85 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.