Reference : Le point sur la production d’embryons in vitro: limitations et perspectives de la rec...
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/6850
Le point sur la production d’embryons in vitro: limitations et perspectives de la recherche
French
[en] In vitro production of bovine embryos: limits and future researches
Thonon, Fabienne [Centre d'Insémination Artificielle Linalux Ciney > > > > >]
Ectors, Fabien [Université de Liège - ULg > Faculté de Médecine Vétérinaire > > >]
Delval, Alain [Université de Liège - ULG > Faculté de Médecine Vétérinaire > > >]
Lenz, Harold [Centre d'Insémination Artificielle Linalux Ciney > > > > >]
Touati, Kamal [Centre d'Insémination Artificielle Linalux Ciney > > > > >]
Beckers, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie de la reproduction >]
Ectors, Francis [Université de Liège - ULg > Faculté de Médecine Vétérinaire > > >]
Jan-1994
Annales de Médecine Vétérinaire
Université de Liège
138
1
33-40
Yes
International
0003-4118
1781-3875
Liège
Belgium
[en] Recent progress in gamete biology and early embryo development was responsible for great evolution of reproduction techniques in farm animals. Among these techniques, in vitro production of bovine embryos was developed from slaughterhouse ovaries. This method has been used for individual animals. However, large variations in results were observed, due to several factors, including reproductive state and age of the donor. Inspite of this limitation, in vitro production of bovine embryos may be helpful, when slaughtering of valuable cows is recommended eg for brucellosis disease. Researches are purchased in order to increase the number of oocytes obtained per "elite" cow and to improve the ability of in vitro embryos to support freezing.
[fr] Les progrès récents relatifs à la biologie des gamètes et à l'embryologie précoce ont engendré une évolution importante des techniques de reproduction chez les animaux domestiques. Parmi ces techniques, la production in vitro d'embryons bovins s'est développée à partir d'ovaires récoltés aux abattoirs, puis cette méthode a été appliquée à des animaux pris individuellement. Cependant, les résultats varient fortement d'un animal à l'autre, en fonction du status physiologique de reproduction et de l'âge du donneur. Malgré ces limitations, la production in vitro d'embryons bovins peut rendre de grands services aux éleveurs, notamment en cas d'abattage de nécessité. Les recherches se poursuivent dans le but d'augmenter le nombre d'ovocytes obtenus par bête et d'améliorer la capacité des embryons à supporter la congélation.
Laboratoire d'Endocrinologie et de Physiologie de la Reproduction animale
I.R.S.I.A. et FNRS
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/6850

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
ThononF_AnnMedVet_1994.pdfDemander un tiré à partPublisher postprint3.26 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.