Reference : Prevention of perinatal group B streptococcak diseases: update and guidelines
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Human health sciences : Reproductive medicine (gynecology, andrology, obstetrics)
Human health sciences : Laboratory medicine & medical technology
Human health sciences : Immunology & infectious disease
http://hdl.handle.net/2268/68447
Prevention of perinatal group B streptococcak diseases: update and guidelines
English
MELIN, Pierrette mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Microbiologie médicale >]
17-Nov-2005
Program and Abstracts book of 2005 Symposium of ISP
Ducoffre, Geneviève
Institut Scientifique de la Santé Publique
No
Yes
National
Bruxelles
Belgique
Séminaire annuel de l'Institut de Santé publique
17 Novembre 2005
Institut de Santé Publique (Belgique)
Bruxelles
Belgique
[en] Group B streptococci ; perinatal infections ; Prevention ; guidelines
[en] Face à l’importance et à la gravité des infections périnatales à streptocoques du groupe B
(GBS), depuis dix ans, différentes approches préventives ont été proposées. Le point commun
est l’administration intraveineuse d’antibiotiques pendant le travail et l’accouchement aux
patientes identifiées « à risque » soit par un dépistage de colonisation maternelle pendant la
grossesse, soit par la présence de facteurs de risque définis. En 2002, après quelques années
d’implémentation et d’adoption des recommandations éditées par le CDC (Centers for Diseases
Control and Prevention, Atlanta, USA) en 1996, différentes études ont évalué l’efficacité des
alternatives et ont démontré pour différentes raisons, la supériorité du dépistage pendant la
grossesse pour l’identification des mères « à risque ». C’est pourquoi, en août 2002, le CDC
publiait une version révisée des recommandations en proposant un dépistage universel, c'est-àdire
de TOUTES les femmes enceintes. Parallèlement d’autres pays, notamment la France et
la Belgique, évaluaient aussi l’efficacité et la faisabilité de différentes stratégies plus ou moins
proches de celles du CDC.
Depuis juillet 2003, les recommandations belges « Prevention of Perinatal Group B
streptococcal Infections. Guidelines from the Belgium Health Council . (SHC. 721) » sont
disponibles sur le site du CSH :
(http://www.health.fgov.be/CSH_HGR/Francais/Brochures/GBS_2003.pdf et
http://www.health.fgov.be/CSH_HGR/Nederlands/Brochures/GBS_2003.pdf).
Ces recommandations sont très proches de celles du CDC moyennant quelques adaptations
techniques et de prises en charge des nouveau-nés et, qui devraient en améliorer l’efficacité.
Ces recommandations belges seront présentées et discutées.
L’efficacité optimale attendue de ces recommandations est une réduction de 75% des cas
d’infection néonatale précoce confirmés par culture. Pour atteindre cet objectif, la
communication et une coordination multidisciplinaires sont indispensables entre le service de
gynécologie-obstétrique, le laboratoire, le bloc d’accouchement et le service de néonatologie.
Centre national de référence des Streptocoques du groupe B
Professionals
http://hdl.handle.net/2268/68447

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
ISP Nov 2005 GBS texte pmelin.pdfPublisher postprint51.4 kBView/Open

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Open access
GBS ISP Nov.2005.pdf904.1 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.