Reference : Le VEGF-111 comme nouvel outil thérapeutique des lésions tendineuses
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Human health sciences : Orthopedics, rehabilitation & sports medicine
http://hdl.handle.net/2268/67914
Le VEGF-111 comme nouvel outil thérapeutique des lésions tendineuses
French
Kaux, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Département des sciences cliniques >]
Drion, Pierre [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > GIGA-R:Méth. expér.des anim. de labo et éth. en expér. anim. - GIGA-R : Services généraux de l'Université >]
Libertiaux, Vincent mailto [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur MS2F > Mécanique des solides >]
Pascon, Frédéric [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur GEO3 > Géomécanique et géologie de l'ingénieur >]
Colige, Alain [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > Laboratoire des tissus conjonctifs >]
Le Goff, Caroline [Université de Liège - ULg > > Chimie médicale >]
Lambert, Charles [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > Laboratoire des tissus conjonctifs >]
Nusgens, Betty [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > Département des sciences biomédicales et précliniques >]
Cescotto, Serge [Université de Liège - ULg > Département Argenco : Secteur MS2F > Mécanique des solides >]
Defraigne, Jean-Olivier [Université de Liège - ULg > Département des sciences cliniques > Chirurgie cardio-vasculaire et thoracique >]
Rickert, Markus [ > > ]
Crielaard, Jean-Michel [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Evaluation et entraînement des aptitudes physiques - Médecine physique et réadaptation fonctionnelle >]
30-Sep-2010
3ème Congrès Commun SFMS - SFTS
58
Yes
No
International
3ème Congrès Commun SFMS - SFTS
30 septembre - 2 octobre 2010
SFMS - SFTS
Paris
France
[en] VEGF ; VEGF111 ; tendon
[en] Introduction :
Les lésions tendineuses sont très fréquentes en traumatologie du sport et deviennent fréquemment chroniques. Pour ces raisons, de nouvelles thérapeutiques sont en cours de développement. Les injections de concentrés plaquettaires (platelet-rich plasma ou PRP) semblent constituer en ce sens une voie encourageante. Elles agissent par libération locale de divers facteurs de croissance parmi lesquels le VEGF-A (vascular endothelial growth factor-A), connu pour induire un effet positif sur la fonction vasculaire et l’angiogenèse, serait impliqué dans le processus cicatriciel des tendons. Récemment, une nouvelle isoforme du VEGF-A a été identifié : le VEGF-111. Celui-ci est une isoforme biologiquement active du VEGF-A, résistant à la protéolyse et aussi connu pour présenter un effet bénéfique sur les pathologies ischémiques. Pour ces raisons, nous avons pensé que le VEGF-111 pourrait avoir un intérêt thérapeutique pour les pathologies tendineuses.
Matériel et méthode :
60 rats de souche Sprague-Dawley adultes ont été séparés en 2 groupes (A: groupe contrôle sans traitement et B: groupe traité par une injection de VEGF-111). Chez ces rats, un défaut de 5mm dans le tendon d’Achille a été réalisé après résection du tendon du plantaire grêle. Les 30 rats du groupe B ont alors bénéficié d’une injection in loco de 100ng de VEGF-111. Les rats ont été euthanasiés par groupe de 20 (10 du groupe A et 10 du groupe B) respectivement à J5, J15 et J30 et le tendon d’Achille en cours de régénération a été disséqué et prélevé. Une étude biomécanique de traction jusqu’à rupture a été réalisée à l’aide de mors type « cryo-jaw ».
Résultats :
L’analyse de nos résultats montre que la force nécessaire pour rompre le tendon lors du test de traction, était plus importante pour les tendons du groupe B. Ces résultats peuvent être observés dès le 5ème jour. Le rapport entre la force et la masse corporelle du rat augmente dans les 2 groupes avec le temps, mais cette augmentation est plus importante pour les tendons du groupe B. La surface de section du tendon de groupe B s’accroit plus rapidement entre les jours 5 et 15 et ensuite se stabilise. Après 30 jours, les sections tendineuses sont similaires dans les 2 groupes. Enfin, dans le groupe B, les contraintes nécessaires pour obtenir la rupture du tendon, en tenant compte de l’accroissement de sa section, sont similaires entre les jours 5 et 15 et augmentent après un mois.
Conclusion :
Cette expérience a démontré qu’une injection de 100ng de VEGF-111 stimulait le processus de cicatrisation tendineuse en augmentant la résistance du tendon et les contraintes nécessaires pour rompre celui-ci. D’autres expérimentations avec différentes concentrations de VEGF-111 sont actuellement en cours.
http://hdl.handle.net/2268/67914
I do not have any objections to you using this presentation, but please remember that the material is copyrighted by my medical school, and that the intellectual property is recognised as being mine. Therefore, each and every single slide will have to be acknowledged in writing on the slide itself as being mine, and the medical school logo should be displayed (you can copy and paste it from the first slide).

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Le VEGF-111 comme nouvel outil thérapeutique des lésions tendineuses - KAUX.pdfAuthor postprint1.37 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.