Reference : Effet des pathologies respiratoires sur la fonction pulmonaire des bovins à l'engraissem...
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/6459
Effet des pathologies respiratoires sur la fonction pulmonaire des bovins à l'engraissement
French
[en] Pulmonary function changes induced by feedlot cattle pneumonias
Lekeux, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Faculté de Médecine vétérinaire > Laboratoire d'Investigation fonctionnelle > >]
Art, Tatiana mailto [Université de Liège - ULg > Faculté de Médecine vétérinaire > Laboratoire d'Investigation fonctionnelle > >]
Gustin, Pascal mailto [Université de Liège - ULg > Faculté de Médecine Vétérinaire > Laboratoire d'Investigation Fonctionnelle > >]
Clercx, Cécile mailto [Université de Liège - ULg > Faculté de Médecine vétérinaire > Laboratoire d'Investigation Fonctionnelle > >]
1987
Annales de Médecine Vétérinaire
Université de Liège
131
295-302
Yes
International
0003-4118
1781-3875
Liège
Belgium
[en] Feedlot ; pneumonia ; cattle
[fr] Engraissement ; pneumonie ; bovins
[en] Clinical, serological and physiological values were measured during and after naturally occuring respiratory disease in fattening cattle. Clinical and serological findings were in agreement with the description of the Shipping Fever syndrome. Pulmonary function values recorded during the initial stage of the disease showed a significant increase in respiratory rate, total pulmonary resistance, minute viscous work of breathing and alveolo-arterial oxygen gradient and a significant decrease in tidal volume and arterial oxygen tension. None of these values was still abnormal 2 weeks later. It was concluded that moderate Shipping Fever induce an acute obstructive disease located mainly at the level of large airways. On the other hand, the complete reversibility of the clinical and functional changes indicates that accurate preventive and curative treatments may avoid the onset of severe pulmonary dammage and may reduce the economical losses induced by the Shipping Fever syndrome.
[fr] Malgré l'importance économique et la relative méconnaissance du syndrome de « Shipping Fever » en production bovine, l'aspect fonctionnel de cette entité respiratoire n'a pas encore été abordé à ce jour. C'est pourquoi la mécanique ventilatoire et les échanges gazeux ont été étudiés durant un accès spontané de pathologie respiratoire observé chez 8 taurillons une semaine après leur arrivée dans une unité d'engraissement. Les examens cliniques et sérologiques ont permis d'assimiler cette entité au syndrome de « Shipping Fever ». Ces animaux ont montré, pendant la phase aiguë de la maladie, une diminution significative du volume courant et de la pression partielle en oxygène artériel ainsi qu'une augmentation significative de la résistance pulmonaire totale, du travail visco-élastique minute et du gradient alvéolo-artériel en oxygène. II en a été conclu que la « Shipping Fever », dans sa phase initiale, induit principalement une maladie respiratoire de type obstructif localisée essentiellement au niveau des voies aériennes supérieures. L'hypoxémie qui en résulte semble due en grande partie à une inadéquation du rapport ventilation / perfusion pulmonaire. D'autre part, la réversibilité complète de la fonction pulmonaire chez ces animaux montre qu'une prévention et une thérapeutique adaptées peuvent empêcher l'apparition de lésions pulmonaires graves et donc limiter les répercussions économiques induites par cette entité clinique.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/6459

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
LekeuxP_AnnMedVet_1987.pdfPublisher postprint1.42 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.