Reference : Etude des flux de CO2 échangés par une jeune forêt mixte dans la région de Jalhay au ...
Dissertations and theses : Master of advanced studies dissertation
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Physics
http://hdl.handle.net/2268/57353
Etude des flux de CO2 échangés par une jeune forêt mixte dans la région de Jalhay au lieu-dit ''La Robinette''.
French
Laffineur, Quentin mailto [Université de Liège - ULg > Sciences et technologie de l'environnement > Physique des bio-systèmes >]
Sep-2006
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgium
Diplôme d'Etudes Approfondies en Astrophysique, Géophysique et Physique spatiale, orientation: Géophysique
73
François, Louis mailto
[fr] Eddy-covariance ; CO2 ; écosystème
[fr] Ce travail a été réalisé au Laboratoire de Physique Atmosphérique et Planétaire (LPAP) de
l'université de Liège (ULg). La mise au point du traitement des données de covariance de
turbulences ainsi que l'étude des flux de CO2 du site de La Robinette (Jalhay, Belgique)
sont les buts de ce mémoire.
En raison du rôle important de la biosphère au sein du cycle global du carbone, il est
essentiel d'étudier les échanges de CO2 à travers l'interface entre l'atmosphère et les
écosystèmes terrestres. Le site de La Robinette est une ancienne pessière mise à blanc en
1996. Par la suite, diverses essences forestières à dominance de feuillus caducifoliés
tempérés ont été replantées sur le site.
La technique de la covariance de turbulences est la technique micrométéorologique la plus
directe permettant notamment de mesurer des flux verticaux turbulents de CO2 et de
vapeur d'eau. Cette technique est valide si différentes corrections sont appliquées sur les
flux turbulents. Les plus importantes sont la correction du décalage temporel, la correction
de fréquence, la rotation des coordonnées et la correction des fluctuations de densité de
l'air. De plus, des erreurs dans la mesure du flux peuvent survenir pendant des périodes
de faibles turbulences où des phénomènes d'advection et de stockage peuvent être
importants par rapport aux flux turbulents verticaux mesurés. Afin d'éviter d'éventuelles
erreurs instrumentales, une analyse statistique est effectuée sur les données. Un test de
stationnarité et de similarité est également appliqué aux données afin de vérifier la validité
des mesures.
Dans ce travail, nous avons déterminé une fonction de transfert du CO2 et de la vapeur
d'eau nécessaire à la correction de fréquence des flux turbulents verticaux ainsi qu'une
vitesse de friction limite. Nous avons pu mettre en évidence la dépendance du décalage
temporel de la vapeur d'eau vis-à-vis de l'humidité relative. De plus, nous observons que
le logiciel EDDYFLUX utilisé pour calculer les flux turbulents sous-estime le décalage
temporel de la vapeur d'eau lorsque l'humidité relative est supérieure à 85%.
La précision de l'anémomètre sonique nous a permis de mettre en évidence sur le site de
La Robinette la présence de vents locaux. Ces vents sont liés à la vallée de La Soor qui se
situe à proximité du site.
En conditions de sécheresse, nous avons pu mettre en évidence un flux de vapeur d'eau à
l'intérieur du sol. Il est dû à l'existence d'un gradient thermique entre la surface et
l'intérieur du sol.
Nous avons également étudié la réponse du flux de CO2 aux conditions météorologiques
en dissociant le flux de CO2 diurne et nocturne.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/57353

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
D.E.A-LAFFINEUR.pdfAuthor postprint5.51 MBRequest copy

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Restricted access
errata-LAFFINEUR.pdfErrata74.4 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.