Reference : Demandes et ressources de travail, stress, engagement et intention de quitter : comparai...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Social, industrial & organizational psychology
http://hdl.handle.net/2268/56168
Demandes et ressources de travail, stress, engagement et intention de quitter : comparaison entre les travailleurs âgés et les jeunes travailleurs
French
Bertrand, Françoise mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Psychologie du travail et des entreprises >]
Dardenne, Benoît mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences cognitives > Psychologie sociale >]
Hansez, Isabelle mailto [Université de Liège - ULg > Département de personne et société > Valorisation des ressources humaines >]
2008
Entre tradition et innovation, comment transformons-nous l'univers de travail? Actes du 15ème congrès de Psychologie du Travail et des Organisations de Langue Française
Pettersen, N.
Boudrias, J. S.
Savoie, A.
Presses de l'Université de Québec
Yes
International
Québec
Canada
15ème congrès de Psychologie du Travail et des Organisations de Langue Française
19-22 août 2008
Québec
Canada
[fr] En Belgique, le taux d’emploi des travailleurs âgés est un des plus faibles de toute l’Europe. Cela constitue un problème tant au niveau économique que social (Griffiths, 1997 ; Kilbom, 1999). Cette nouvelle problématique est le point de départ de recherches visant à identifier ce qui pousse les travailleurs à quitter précocement le lieu de travail. Se basant sur le modèle ‘Job Demands Resources (JDR) Model’ (e.g. Demerouti, Bakker, Nachreiner & Schaufeli, 2001; Schaufeli & Bakker, 2004), une étude a été conduite afin d’identifier les raisons de départ (Griffeth, Hom & Gaertner, 2000). Il s’agit également d’étudier le rôle du stress et de l’engagement dans l’explication de ces retraits précoces. Le but est de comparer un modèle d’explication du turnover pour trois classes d’âges ; les jeunes travailleurs, les travailleurs d’âge moyen et les travailleurs âgés.
Un questionnaire a été développé afin d’identifier les raisons de départ des travailleurs. Quatre facteurs de départ sont considérés dans cette dimension trans-générationnelle. Deux d’entre eux concernent les ressources de travail, soit le manque de ressources, le manque de développement personnel, et les deux autres concernent les demandes du travail, soit la pression et les changements organisationnels. Une mesure du stress, de l’engagement et de l’intention de quitter a aussi été inclue. Au total, 11 entreprises belges ont participé à cette enquête, ce qui correspond à 1772 questionnaires.
Les résultats montrent que le manque de développement personnel et les changements expliquent directement l’intention de quitter pour les jeunes et les travailleurs d’âge moyen. Par contre, le manque de ressources explique directement l’intention de quitter pour les travailleurs âgés. Le stress et l’engagement jouent un rôle important dans l’explication de l’intention de quitter pour les trois groupes d’âges. La pression et le manque de ressources expliquent le stress. Le manque de ressources, le manque de développement personnel et la pression ont un impact sur l’engagement. Les changements organisationnels n’expliquent pas le stress. Pour les travailleurs âgés, le manque de ressources n’affecte pas l’engagement.
En conclusion, le manque de développement personnel et les changements organisationnels ont plus d’impact au début de la carrière et le manque de ressources est un problème qui concerne davantage les travailleurs âgés. L’état psychologique et l’évaluation des conditions de travail sont très importants pour toutes les classes d’âge dans la décision du retrait.
http://hdl.handle.net/2268/56168

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
C_0155_Bertrand_Dardenne_Hansez.pdfPublisher postprint464.23 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.