Reference : Etude du mélange par PIV et PLIF dans un bioréacteur de culture cellulaire
Dissertations and theses : Master's dissertation
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/5008
Etude du mélange par PIV et PLIF dans un bioréacteur de culture cellulaire
French
Collignon, Marie-Laure mailto [Université de Liège - ULg > Département de chimie appliquée > Génie chimique - Opérations physiques unitaires >]
Jun-2007
Université de Liège
Ingénieur Civil Chimiste
160
Crine, Michel mailto
Toye, Dominique mailto
Marchot, Pierre mailto
Thonart, Philippe mailto
Peeters, Ludovic
[en] Particle Image Velocimetry ; Planar Laser Induced Fluorescence ; bioreactor
[fr] Ce mémoire consiste en l’étude expérimentale de l’hydrodynamique et du mélange dans un bioréacteur de 20 litres de culture de cellules animales sur microporteurs. Les résultats obtenus serviront aux chercheurs de la société GlascoSmithKline Biologicals qui procèdent actuellement à la montée en échelle à partir d’un bioréacteur de 20 litres pour atteindre une échelle industrielle de plusieurs mètres cubes. Dès lors un grand nombre de paramètres ont été imposés tels que la géométrie du système et la gamme des vitesses de rotation du mobile et le type de celui-ci (hélice TT).
Les techniques expérimentales utilisées sont la P.I.V. (Particle Image Velocimetry) et la P.L.I.F. (Planar Laser Induced Fluorescence) qui permettent d’accéder respectivement au champ de vitesses et champ de concentrations dans un plan vertical éclairé par le laser.
Ce travail consiste en une étude paramétrique au cours de laquelle nous avons fait varier les différents constituants du nombre de Reynolds dans une cuve agitée : la vitesse de rotation N, la taille du mobile d et la viscosité du fluide µ.
Nous avons déterminé expérimentalement les grandeurs globales suivantes : le débit et nombre de pompage, le débit et nombre de circulation, la puissance dissipée globalement et le nombre de puissance y correspondant, la hauteur théorique équivalente d’une pompe et le temps de mélange. Nous avons également caractérisé l’hydrodynamique et le mélange de manière locale : en décrivant le champ de vitesses dans le plan éclairé par le laser, en déterminant la répartition du cisaillement et de la dissipation de l’énergie dans ce même plan et en représentant le mélange par un modèle compartimenté constitué d’un réseau de cuves parfaitement mélangées mises en série. L’évolution de ces grandeurs globales et locales en fonction des paramètres du nombre de Reynolds a été analysée. Les résultats obtenus donneront des informations importantes qui aideront les chercheurs de G.S.K. BIO. à affiner leur stratégie de scale-up.
Enfin, un des points cruciaux de l’opération de mélange est le maintien en suspension complète des petites billes sur lesquelles se développent les cellules qui sont appelées les microporteurs. La vitesse de rotation qui permet le maintien de cette suspension complète a été caractérisée expérimentalement et à l’aide d’un modèle qui pourra être aisément utilisé lors du processus de scale-up.
Laboratoire de Génie Chimique
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/5008

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
TFEMarielaureCollignon.pdfAuthor postprint2.65 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.